Les bienfaits de la vitamine D sur la COVID

Suite à la pandémie mondiale de la COVID-19, de nombreux scientifiques ont réalisé des recherches sur la relation entre vitamine D et COVID. Les résultats obtenus sont notables, mais s’avèrent mitigés en ce qui concerne l’efficacité de la vitamine D contre la maladie à coronavirus 2019. Nous vous en disons plus.

Qu’est-ce que la vitamine D ?

À quoi sert la vitamine D ? Comment est-elle produite ? Peut-on en retrouver dans notre alimentation quotidienne ? Voici les éléments essentiels à savoir sur la vitamine D. 

Vitamine D : définition

La vitamine D est une substance qui peut être synthétisée par l’organisme, sous l’effet des rayons ultraviolets du soleil au contact de la peau. Ensuite, elle est transportée jusqu’au foie et aux reins où elle est transformée en hormone active. La vitamine D a des vertus essentielles à la santé osseuse et participe à la bonne absorption intestinale du calcium et du phosphore. 

Quels sont les aliments qui contiennent de la vitamine D ?

Entre 80 et 90% de la quantité de vitamine D présente dans l’organisme provient de la synthèse réalisée par le corps, suite à une exposition aux rayons UVB du soleil. En règle générale, les 10 à 20% restants sont présents dans notre assiette. 

En effet, on retrouve de la vitamine D dans de nombreux aliments du quotidien tels que les œufs, les abats (rognons, foie, tripes, etc.), les produits laitiers (lait de vache, beurre, fromages, etc.) ou bien les poissons gras (hareng, maquereau, sardine, saumon, etc.).

Vous pouvez également en trouver dans les champignons (champignons de Paris, morilles, cèpes, etc.), dans les avocats ou bien dans l’huile de foie de morue.

Vitamine D et COVID : quelle relation ?

Dans le cadre de la crise sanitaire liée à la COVID-19, certaines études scientifiques ont mis en lumière l’intérêt de la vitamine D et ses potentiels bienfaits sur l’immunité. Des essais cliniques ont tenté de démontrer qu’une supplémentation en vitamine D pourrait diminuer les risques d’infection. En voici quelques exemples.

Quels sont les bienfaits d’une supplémentation en vitamine D pour les patients atteints de COVID ?

Étude française
Une étude menée par Adrian R. Martineau, professeur d’infection respiratoire et d’immunité, aurait prouvé les bienfaits d’une supplémentation en vitamine D, au cours de 25 essais cliniques randomisés, réunissant 11 000 patients. 

Dans le cadre de cette étude, les résultats tendent à prouver qu’un apport régulier en vitamine D limiterait les risques infectieux en protégeant les voies respiratoires. 

En effet, les patients ayant pris une supplémentation régulière en vitamine, de façon hebdomadaire, voire journalière, présenteraient moins de risques d’infection que les patients ayant reçu une dose bolus (dose prise d’un seul coup).

Enfin, selon les résultats de cette étude, la prise régulière de suppléments en vitamine D dont la concentration est inférieure à 25 nmol/L aurait un effet protecteur plus important qu’une supplémentation à la concentration supérieure à 25 nmol/L.  

Étude américaine
Selon une étude américaine, la vitamine D contribuerait à la réduction du risque infectieux par les voies respiratoires en lien avec le virus de la COVID. Les scientifiques auraient démontré que la supplémentation en vitamine D limiterait les complications respiratoires provoquées par l’inflammation du tissu pulmonaire. 

Ces résultats sont renforcés par le fait que les patients les plus âgés soient les plus contaminés par la COVID. De plus, ce phénomène est davantage accentué en hiver, car le taux d’ensoleillement est plus faible, ce qui limite la production de vitamine D. 

Pour effectuer cette étude, les chercheurs ont donc pris la décision d’administrer une supplémentation journalière en vitamine D équivalente à 10 000 UI, sur plusieurs semaines hivernales dans le but d’augmenter très rapidement la concentration en vitamine D. Arrivés à ce stade, ils procèdent à une réduction de moitié de la dose journalière administrée aux patients.

Supplémentation en vitamine D et COVID : quelle utilité ?

Bien que l’efficacité de la supplémentation en vitamine D ne soit pas complètement avérée en prévention au coronavirus, pour limiter les risques graves voire mortels, liés à la maladie, certains médecins et organismes de santé recommandent tout de même une prise de vitamine D en période de pandémie. Ils s'appuient sur le fait que la plupart de la population est carencée en vitamine D à l’échelle mondiale, due à la saison hivernale et à l’enfermement.

Peut-on se procurer de la vitamine D en pharmacie ?

Il est possible de faire une demande spontanée de compléments alimentaires en vitamine D auprès de votre pharmacie. Toutefois, il faut être conscient que le risque de surdosage est toujours présent et peut engendrer des problèmes de santé plus ou moins graves : nausées, céphalées, fatigue intense, vomissements…

Sans ordonnance, les pharmaciens sont en mesure de délivrer des compléments alimentaires en vitamine D sous forme de gouttes buvables uniquement. 

L’apport journalier en vitamine D recommandé varie selon l’âge, il est de 15 g/jour en moyenne pour un adulte en bonne santé. 

Les ampoules de vitamine D : posologie

Les suppléments sous forme d’ampoules contiennent une dose plus forte en vitamine D. Si vous souhaitez prendre ce type de supplémentation en vitamine D, vous devez en faire la demande auprès de votre médecin généraliste, car il n’est délivré que sur prescription d’un professionnel de santé. Ils peuvent être utilisés en prévention selon la posologie suivante : 

  • 50 000 UI pour une prise mensuelle ;
  • Entre 80 000 et 100 000 UI pour une prise tous les deux ou trois mois ;
  • 200 000 UI pour une prise semestrielle.

Pour favoriser la bonne absorption de la vitamine, il est recommandé de prendre les ampoules pendant un repas riche en graisses, car la vitamine D est liposoluble. La vitamine D en gouttes et sous forme végétale, disponible sans ordonnance, peut également être intéressante en proposant un dosage quotidien à 1000 UI.

Voir aussi notre article Vitamine D et grossesse sur les bienfaits pour la femme enceinte.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.




Articles en relation