Être ou ne pas être acide ?

Être ou ne pas être acide ?

2 minutes
Catégories : Nutrition
2 minutes

Les principes de l'équilibre acido-basique

« Alors, acide ou basique ? » Vague souvenir de collège, vous tenez un morceau de papier pH dans une main et une rondelle de citron dans l’autre, votre prof de chimie vous demande de trancher… Verdict : le papier vire au rose, le citron est acide ! C’est ainsi que vous avez appris que l’on peut mesurer le pH de n’importe quel produit, à condition qu’il contienne un peu d’eau : soda, parfum, même le pH du sang est mesurable !

Et c’est là que ça commence à nous intéresser... Le pH de votre sang est un paramètre tellement important qu’il est mesuré en permanence par votre cerveau. Pourquoi ? Parce que vos cellules sont extrêmement sensibles au pH, la moindre variation peut perturber leur fonctionnement ! Elles s’épanouissent lorsqu’elles barbotent dans des liquides au pH neutre à légèrement basique (1).

Alimentation et acidification de l'organisme

Pourquoi ça nous tracasse ? Parce qu’aujourd’hui, notre alimentation aurait tendance à rendre notre organisme trop acide (2). Acide, comme le citron ? Oui. Alors, il faut manger moins de citron ? Eh non ! Si je vous dis que le citron est un aliment acide, mais qu’il n’est pas acidifiant pour votre organisme, vous me suivez ? Imaginez… Votre corps est une usine. Vous y introduisez des matières premières (saucisse, yaourt, madeleine…) qui vont servir à fabriquer des produits : cheveux, muscles, anticorps… Sauf que ce cycle de production génère des déchets qui sont susceptibles d’endommager les équipements s’ils ne sont pas éliminés. Et certains aliments sont particulièrement propices à libérer des déchets acides, notamment les protéines animales et les produits céréaliers transformés (3).

Les conséquences d'une acidose

Lorsque votre corps détecte un excès d’acidité, il le régule immédiatement, c’est l’homéostasie. Et ça se passe au niveau des reins (1). Vous savez que vos reins sont des filtres, ils ont pour mission d’évacuer les déchets qui se trouvent dans votre sang et de les envoyer tout droit dans votre vessie. Mais ce nettoyage n’est pas gratuit ! Pour tout déchet acide évacué, ils exigent le paiement d’un ion bicarbonate (le même qui apaise vos aigreurs d’estomac !) (1). Lorsque l’acidose est importante et que la facture rénale est salée, il faut faire un prélèvement à la source et c’est là que les ennuis commencent… Parce que votre stock d’ions bicarbonates se trouve dans votre squelette sous forme de sels de calcium (1) ! Et c’est ainsi qu’une acidose chronique engendre une fuite rénale de calcium (et aussi de magnésium) (4) et peut se payer à long terme par une fonte osseuse et des atteintes rénales (2).

Comment limiter l'acidité et rétablir l'équilibre ?

Revenons à nos citrons… Pour limiter les dégâts, vous pouvez déjà réduire votre consommation d’aliments acidifiants (viande, poisson, fromage, pain blanc, pâtes…). Ensuite, savez-vous qu’il existe des aliments capables d’alléger la charge acide en libérant des résidus alcalins ? Ce sont les fruits et légumes (2,3) (et aussi les algues !). Et enfin, pour atteindre le niveau expert, une dernière astuce consistera à augmenter vos apports en potassium et en magnésium, idéalement sous forme de citrate. Et vous voilà repartis sur de bonnes bases !

Merci à Éloïse pour cet article !

Publications

1. Hamm LL, Nakhoul N, Hering-Smith KS. Acid-Base Homeostasis. Clin J Am Soc Nephrol. 2015;10(12):2232.
2. Frassetto L, Banerjee T, Powe N, Sebastian A. Acid Balance, Dietary Acid Load, and Bone Effects-A Controversial Subject. Nutrients. 2018;10(4).
3. Frassetto L, Morris RC, Sellmeyer DE, Todd K, Sebastian A. Diet, evolution and aging--the pathophysiologic effects of the post-agricultural inversion of the potassium-to-sodium and base-to-chloride ratios in the human diet. Eur J Nutr. 2001;40(5):200-213.
4. Nijenhuis T, Renkema KY, Hoenderop JGJ, Bindels RJM. Acid-Base Status Determines the Renal Expression of Ca2+ and Mg2+ Transport Proteins. J Am Soc Nephrol. 2006;14(9):2229-2236.

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Recevez les nouveaux articles par e-mail :

En m'inscrivant, j'accepte les conditions générales et la politique de confidentialité, vous pouvez vous désinscrire à tout moment.