PARTAGE

Le gattilier : qu'est-ce que c'est, bienfaits et rôle

bienfaits du gatilier

Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, les plantes possèdent énormément de vertus médicinales pour l’être humain. Mais ne parlons pas des sceptiques aujourd’hui. Mesdames, cet article est pour vous ! Découvrez le gattilier et ses bienfaits, une solution insoupçonnée pour les troubles menstruels. 

Qu’est-ce que c'est ?

Le gattilier a porté de nombreux noms au fil des années. Découvrez son histoire et sa composition.

Une plante médicinale qui date

Même si son origine remonte à l’Antiquité et au Moyen-Âge, c’est dans les années 1940 que le gattilier refait une apparition marquée. Plus précisément en Allemagne, où un laboratoire cherche à extraire une substance active de la plante : l’agnuside. D’abord employé pour soigner les blessures et plusieurs douleurs au niveau du ventre, il va ensuite servir à contrôler et diminuer le désir sexuel.

À partir de 1950, le gattilier est exploité pour soulager les douleurs d’origine hormonale et au niveau de la poitrine féminine. Aujourd’hui encore, il est majoritairement utilisé pour soulager les troubles que rencontrent les femmes.

Le gattilier à notre époque

Le gattilier porte aujourd’hui plusieurs noms : le scientifique Vitex agnus-castus, poivre des moines, arbre à poivre et agneau chaste. Il s’agit d’un arbuste au feuillage assez dense qui atteint en général 2 mètres de haut et 3 mètres de large. On peut désormais le trouver sur des rivages de pays méditerranéens comme la Grèce et de régions asiatiques. 

Depuis les années 1990, des centaines de recherches scientifiques ont été réalisées sur l’arbre à poivre. Le laboratoire allemand qui avait extrait l’agnuside a mené au moins 30 de ces études entre 1943 et 1997. 

L’utilité du gattilier contre le syndrome prémenstruel ou les règles irrégulières a été reconnue par la Commission E, un conseil consultatif scientifique du ministère de la santé allemand. À condition d’être appliqué avec le suivi d’un professionnel de santé.  

Les principaux actifs ou substances de la plante médicinale sont : 

  • Les iridoïdes : l’agnuside et aucuboside ;
  • Les flavonoïdes : la casticine par exemple ;
  • Les alcaloïdes. 

Rôle et bienfaits du Gattilier

Voyons maintenant ce qui fait du poivre des moines, l’allié idéal pour les femmes. 

Bienfaits du Vitex agnus-castus 

Les vertus du gattilier peuvent provenir des baies qu’il produit et de ses feuilles. C’est un antispasmodique efficace qui permet de lutter contre :

  • Les maux de tête ; 
  • Les cycles menstruels irréguliers ; 
  • Les douleurs liées aux règles : dysménorrhée, douleurs mammaires, spasmes de l’utérus ;   
  • Le syndrome prémenstruel (SPM), qui se manifeste par une irritabilité plus marquante, des insomnies pendant le cycle, des crampes abdominales, accumulation d’eau dans le corps, un épisode dépressif ; 
  • Les symptômes liés à la préménopause et ménopause : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, fuites urinaires, fatigue. 

Dans le cas du syndrome prémenstruel, il joue le rôle de régulateur hormonal. Dans le cas de la ménopause, qui commence en général entre 45 et 55 ans, le gattilier va par exemple rééquilibrer le taux d’oestrogène et progestérone dans le corps. L’oestrogène et la progestérone sont des hormones féminines. La première hormone est produite par les ovaires et la deuxième sert à préparer l’utérus pour une grossesse. 

Grâce à son domaine d’action, la plante est donc beaucoup plus populaire chez la gente féminine. 

Comment prendre le gattilier ? 

En phytothérapie, les soins sont en général administrés grâce à des extraits du gattilier. Ces extraits sont accessibles en huiles essentielles et tisanes à base d’infusion de gattilier. Vous trouverez également du gattilier en gélules ou en comprimés chez des nutraceutiques. Les baies de la plante ont une saveur assez amère et épicée qui rappelle le goût du poivre, d’où les appellations "poivre des moines" et "arbre à poivre" !

Pour commencer à percevoir un effet significatif, il est impératif d’ingérer l’équivalent de 30 à 40 mg de baies de gattilier. Pour ça, il faut cependant vérifier le dosage de casticine et d’agnuside, deux substances majeures de la plante : 

  • Pour une dose de 0,6 à 1% de casticine, la dose journalière est de 2 à 4,5 mg par jour. La casticine est un composé chimique aux propriétés anti-inflammatoires
  • Pour une dose de 0,5 et 6% d'agnuside, la dose journalière sera de 1 à 4 mg ; 
  • Pour les infusions, veillez à suivre scrupuleusement les indications du producteur.

À noter que les résultats ne devraient être visibles qu’après minimum 2 cycles menstruels. Parmi ses effets indésirables, on note : la nausée, les maux de tête, des démangeaisons, des allergies cutanées. 

Les situations de contre-indications de l’arbre à poivre sont : 

  • La grossesse ; 
  • L’allaitement  ; 
  • Les projets de fécondation in vitro (FIV). 

Et pour cause, le poivre des moines affecte directement le cycle hormonal. Le cycle de menstruation des femmes est déjà assez complexe pour y intégrer un régulateur hormonal sans précautions, aussi naturel soit-il. Si une des situations citées s’applique à vous, la meilleure option serait d’en parler avec un(e) pharmacien(ne) ou médecin. Cette recommandation vaut aussi pour les femmes adultes qui ne sont pas concernées par les contre-indications. Discutez avec un professionnel de la pertinence du gattilier pour vous, et du dosage nécessaire. La formule Le Féminin de Nutri&Co résume bien l’essence du gattilier. Un complément alimentaire à base d’extraits de Vitex agnus-castus, pour vous aider à traverser vos cycles menstruels le plus sereinement possible. 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !