LCP

Les bienfaits de la curcumine

les bienfaits de la curcumine

La curcumine peut vous aider dans votre bien-être. Mais quelle est réellement cette molécule ? A-t-elle vraiment des bienfaits sur l’intestin, l’insuffisance cardiaque et les articulations ? Quelles sont les précautions à prendre lors d’une cure ? Nous répondons ici à toutes vos interrogations, pour que vous puissiez enfin comprendre les effets et les bienfaits de la curcumine sur l’organisme !

Qu'est-ce que la curcumine ?

La curcumine est en réalité le principe actif phare du curcuma. Si cette poudre de couleur orange est utilisée comme colorant dans de nombreuses préparations culinaires, c’est avant tout pour ses bienfaits qu’elle est employée dans la Nutra ! D’ailleurs, de nombreux compléments alimentaires sont fabriqués à partir du Curcuma longa, une plante originaire d’Inde et de Malaisie.

Le curcuma est une plante vivace de la famille des zingibéracées qui possède un rhizome comestible. Ce rhizome se présente sous la forme d’une grosse racine de couleur orange. Bien qu’elle puisse être consommée dans divers plats traditionnels, à l’instar du gingembre, la racine du curcuma est souvent transformée en poudre pour une utilisation plus aisée dans la pure tradition ayurvédique. Si l’ayurveda est considéré comme la médecine traditionnelle de l’Inde, en Europe, la frontière entre Nutra et santé est beaucoup plus fermée. Néanmoins, il est possible de consommer la curcumine quotidiennement pour profiter de ses propriétés !

Quelle est la différence entre le curcuma et la curcumine ?

Lorsque l’on parle de curcuma, il s’agit de la plante entière avec son lot de nutriments. Dans sa composition nutritionnelle, on retrouve notamment des glucides, lipides, fibres alimentaires, de l’amidon, des huiles essentielles et des curcuminoïdes. Cette racine de curcuma se retrouve dans bon nombre de compléments alimentaires, elle est alors séchée puis réduite en poudre avant d’être transformée en gélules ou comprimés. Il est également possible de trouver de l’huile essentielle de curcuma.  

Lorsque l’on parle de curcumine, c’est essentiellement pour faire la distinction entre la plante et son principe actif principal, ce qui peut parfois porter à confusion. Néanmoins, si vous choisissez un complément alimentaire à base de curcuma, vous êtes sûr d’assimiler de la curcumine. Faut-il encore que votre complémentation soit de qualité, mais ça, nous y reviendrons plus loin…

Quels sont les bienfaits et le rôle de la curcumine ?

Une fois assimilée par l’organisme, la curcumine aurait des effets bénéfiques sur le système nerveux, la fonction cardiovasculaire mais également sur la fonction hépatique. Il faut savoir que ce principe actif pourrait aider dans le maintien des articulations et qu’il serait un bon antioxydant ainsi qu’un anti-inflammatoire naturel. Il pourrait être utile contre les gastrites et les ulcères. C’est d’ailleurs pour toutes ces raisons que le curcuma est utilisé depuis des millénaires en phytothérapie !

La consommation de curcuma, notamment sous la forme d’une tisane, aurait également des bienfaits sur la digestion, évitant ainsi certains troubles digestifs lors d’un repas trop copieux. Les rhizomes de curcuma sont donc utilisés pour leurs propriétés nutritives, que ce soit de manière régulière (lors d’une cure, par exemple), ou de façon plus exceptionnelle (en infusion, de temps à autre). Bien entendu, cette épice peut également donner un goût agréable à vos préparations culinaires : elle fait d’ailleurs partie du mélange traditionnel du curry. Mais ça, c'est une autre histoire !

Où trouve-t-on la curcumine ?

Le Curcuma longa (qui est parfois surnommé safran des Indes) contient de la curcumine de façon naturelle à hauteur de 4 à 5%. Il n’y a que le curcuma qui contient ce principe actif. Différentes espèces peuvent être cultivées, mais le meilleur curcuma, qui est le plus naturel, se trouverait au Kerala en Inde. La réputation de cette plante est venue jusqu’à nous car elle contient le moins de pesticides, ce qui lui confère un atout indéniable.

Si vous cherchez de la curcumine de qualité, vous en trouverez en pharmacie ou dans les magasins bio, mais le prix de ces produits est souvent conséquent. Pour être sûr de faire le bon choix, passer par internet peut être idéal. Vous pouvez ainsi vérifier à votre aise la description du produit, la provenance et les ingrédients qu’il contient. En ce qui concerne notre complexe Le Curcuma² Bio, nous nous engageons à être les plus transparents possible. Vous trouverez donc de multiples informations concernant notre complémentation.

Quelles sont les différentes utilisations de la curcumine ?

Au-delà de son utilisation en Nutra, la curcumine peut être employée dans des domaines assez divers. Puisqu’elle est réputée comme anti-inflammatoire, elle est utilisée dans certains cosmétiques pour la peau. Vous trouverez de la crème anti-âge ou de la lotion hydratante à base de curcuma, par exemple. Mais c’est aussi pour sa coloration orange que la plante est utilisée.

Le curcuma offre une teinture jaune orangée à de nombreux textiles. Cette coloration naturelle est très lumineuse, ce qui fait que l’épice est employée dans le domaine de la mode en Inde et dans les pays voisins. Pour finir, le curcuma est employé dans certains rituels indiens, il fait d’ailleurs partie des offrandes les plus connues qui sont données aux nombreuses divinités de ce pays. Si la plante est utilisée dans les cérémonies traditionnelles du mariage, elle accompagne également les défunts lors de certains rites funéraires.

Comment prendre de la curcumine ?

Si le curcuma peut se prendre sous forme de cures de 2 mois environ, il est tout à fait possible de prendre de la curcumine dès qu’on en ressent le besoin (gêne articulaire, troubles digestifs, etc.). Lorsque vous faites une cure préventive, il sera nécessaire de faire une pause de 2 semaines après 8 semaines de prise.

S’il existe différents extraits de curcumine (extrait liquide, poudre, comprimés…), les gélules pourront tout à fait vous satisfaire. En choisissant cette complémentation, vous êtes certains de prendre les bonnes doses au quotidien et vous vous assurez de choisir un curcuma de qualité, avec une haute absorption de la curcumine pour des effets bénéfiques parfaitement adaptés !

Quelle est la meilleure curcumine ?

Il faut l’avouer : généralement, la curcumine ne s’absorbe pas très bien. Afin de profiter pleinement de ses bienfaits, optez pour un produit de qualité adapté à vos besoins. Si n’importe quelle curcumine convient pour la digestion, il est préférable de choisir de la curcumine vectorisée, que ce soit pour le côté antioxydant, l’inflammation, ou les articulations.

 

Le Curcuma² Bio
Le Curcuma² Bio

DÉCOUVREZ CE PRODUIT

Afin de rendre la curcumine plus absorbable par l’organisme (pour que celui-ci puisse avoir accès à ses bienfaits), il est indispensable de la « greffer » à un transporteur. Il peut s’agir d’agents tensioactifs, d’acides aminés ou de nanoparticules. Ce qu’il faut retenir, c’est que l’organisme a un meilleur accès à la curcumine une fois que celle-ci est vectorisée.

Quel est le bon moment pour prendre de la curcumine ?

S’il est conseillé de prendre de la curcumine matin et soir lors d’une gêne articulaire, il est possible de la prendre avant un entraînement sportif, lors d’un régime spécifique. Il est toutefois déconseillé de prendre la curcumine à jeun, mieux vaut la consommer à la fin de votre repas, juste après votre petit-déjeuner, par exemple.

Combien de temps dure une cure de curcuma ?

Une cure de curcuma peut durer environ 2 mois, mais il est tout à fait possible de réaliser des cures courtes quand vous en ressentez le besoin. Concernant la posologie, vous pouvez prendre jusqu’à 400 mg par jour. Notre formule contient de la curcumine vectorisée : nous vous conseillons une dose journalière de 300 mg, un dosage adéquat pour une cure de fond.

Curcumine et poivre noir : est-ce une bonne association ?

De nombreux essais cliniques ont été réalisés sur le curcuma longa afin de comprendre ses nombreuses propriétés. La curcumine a fait l’objet, par exemple, de plusieurs études mettant en avant ses potentiels atouts pour lutter contre la maladie d'Alzheimer. Mais c’est également au niveau de son absorption que les scientifiques ont voulu se pencher sur les bienfaits de cette épice dorée. Pour ce faire, différentes interactions ont été testées, notamment celle de la curcumine et de la pipérine.

Encore aujourd’hui, de nombreuses formules et complémentations associent les vertus de la curcumine avec celles de la pipérine (actif présent dans le poivre noir). Cette dernière aurait pour effet d’améliorer l’absorption de la curcumine, mais c’est un peu plus compliqué que cela… Si la pipérine augmente la perméabilité intestinale, elle n’améliore toutefois pas l’assimilation de la curcumine. On vous explique.

Si la perméabilité intestinale est augmentée, cela veut dire que l’ensemble des éléments présents dans l’intestin est mieux absorbé par l’organisme. Ce qui peut être un atout pour les éléments bénéfiques au métabolisme, mais pas pour les métaux lourds qui pourraient alors passer plus facilement dans le sang… En outre, la forme conjuguée de la curcumine qui est absorbée par l’organisme n’est pas bioactive, ce qui veut dire que le métabolisme aura du mal à l’utiliser dans son plein potentiel !

En conclusion, l’interaction entre poivre noir et curcuma est une fausse bonne idée.

Quels sont les dangers du curcuma ?

Si le dosage est respecté, il n’y a pas de réel danger lors de la consommation de curcuma. En réalité, si cette épice fait polémique, c’est qu’en 2017, une étude in vitro a fait scandale dans le milieu de la nutraceutique. Pourtant, l’utilisation des compléments alimentaires est parfaitement encadrée en France comme en Europe. En choisissant un produit de qualité, dont on connaît la provenance des ingrédients, il est assez facile d’éviter tous risques alimentaires.

Bien entendu, il existe des contre-indications qu’il faut respecter. Une complémentation à base de curcuma sera déconseillée aux personnes souffrant de troubles hépatiques ou biliaires, aux femmes enceintes et aux enfants. Les effets secondaires sont quant à eux plutôt rares. S'ils se présentent, ils sont généralement de type digestif (diarrhées, flatulences, brûlures d’estomac…).

  




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

 

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !