Les bienfaits de la vitamine D2

Le rôle de la vitamine D est essentiel. Mais quels sont ses véritables bienfaits ? Comment l’utiliser et quelle est la différence entre vitamine D2 et D3 ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article. 

Qu’est-ce que la vitamine D2 ?

La vitamine D est une substance essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. Elle est présente sous la forme d'hormones dans bon nombre d’aliments, mais le corps peut également la synthétiser à partir des rayonnements solaires. Souvent appelée vitamine du soleil, il s’agit en réalité d’une vitamine liposoluble qui est donc soluble dans les lipides, c’est-à-dire les graisses.

Il faut savoir qu’il existe deux formes de vitamine D bien distinctes. La vitamine D2 est appelée ergocalciférol. Elle est d’origine végétale et est présente dans divers aliments. La vitamine D3 est quant à elle appelée cholécalciférol. Elle peut, elle aussi, être absorbée par le biais de l’alimentation, mais elle est généralement présente dans les aliments d’origine animale. Pour finir, c’est la vitamine D3 qui est synthétisée à partir de rayons ultraviolets.

Rôle de la vitamine D2

La vitamine D possède un rôle important dans l’organisme. Elle participe à l’absorption intestinale du calcium et du phosphore, mais elle maintient également le taux de ces deux minéraux pour une utilisation optimale [1]. Ce qui veut dire que la vitamine D contribue à une bonne calcémie (taux suffisant de calcium). Les enfants, mais aussi les adultes (femmes, hommes et personnes âgées), devront donc avoir des apports nutritionnels en vitamine D suffisants via leur alimentation.

La vitamine D est d’une grande aide lors de la minéralisation osseuse, elle « contribue au bon maintien de l’ossature et à celui de la fonction musculaire » [1]. Elle possède également un rôle dans le maintien d’une bonne dentition. Outre son action sur les os et les muscles, la vitamine D est connue pour ses vertus sur le système immunitaire, c’est d’ailleurs dans ce sens qu’elle est souvent employée sous forme de cures.

À noter que l’apport en vitamine D évolue avec l’âge et en fonction des moments. L’apport journalier pour un nourrisson se situe entre 10 et 25 µg tandis que pour un adulte il se situe entre 15 et 100 µg [2]. Un jeune enfant n’aura donc pas les mêmes besoins qu’un adulte. Toutefois, un manque en vitamine D pourrait avoir de grandes conséquences sur le développement de l’enfant. D’ailleurs, les femmes enceintes devront faire elles aussi attention à leur taux de vitamine D, afin d’éviter tout problème lors du développement du fœtus.

Quelle est la différence entre la vitamine D2 et la D3 ?

La principale différence entre la vitamine D2 et la vitamine D3, c’est que la première est d’origine végétale et que la seconde est généralement d’origine animale. Néanmoins, il existe de la vitamine D3 issue de végétaux. C’est le cas de notre Vitamine D végétale qui est réalisée à partir d'extraits de lichen

Deuxième chose à retenir, c’est que la vitamine D2 est essentiellement exogène. Ce qui veut dire qu’elle doit être consommée via l’alimentation ou via des compléments alimentaires. Les nutriments devront donc être transformés par le métabolisme après ingestion. La vitamine D3 est également exogène, mais elle est aussi endogène. L’absorption peut se faire au niveau de l’épiderme, lors d’une exposition solaire. Attention toutefois, une exposition prolongée au soleil peut mettre votre peau en danger.

En résumé, c’est la vitamine D3 qui devrait être surnommée vitamine du soleil et non pas la vitamine D2. Toutes deux sont néanmoins transformées au niveau du foie, en calcifédiol. Ce dernier passe ensuite par les reins avant de libérer le calcitriol, la forme active de la vitamine D. Généralement, la vitamine D2 est plus sensible que la vitamine D3, c’est pour cela que de nombreux spécialistes français privilégient la seconde option en mettant en avant l’efficacité de la vitamine D3, surtout lorsqu’elle est d’origine végétale.

Bienfaits de la vitamine D2

Une supplémentation en vitamine D peut être bénéfique de l’enfance jusqu’à l’âge adulte. D’ailleurs, autrefois, l’huile de foie de morue était souvent donnée aux jeunes enfants pour sa richesse en vitamine D et en vitamine A. Aujourd’hui, de nouveaux compléments alimentaires sont apparus sur le marché. L’huile de foie de morue et son goût si particulier ont fini par être oubliés…

Vitamine D2 et grossesse

La femme enceinte est souvent considérée comme une personne à risque, puisqu’elle doit subvenir au besoin de son enfant, d’un point de vue métabolique. De nombreuses études ont d’ailleurs été réalisées afin d’améliorer au mieux le processus de grossesse tout en minimisant les complications liées au développement du fœtus. La vitamine D est souvent préconisée chez la femme enceinte dans ce sens, puisqu’elle est utile au développement des os et des muscles, mais aussi à l’immunité. 

Bien que de nombreux médecins prescrivent de la vitamine D à leurs patientes, il faut néanmoins rappeler que la prise de compléments alimentaires est déconseillée chez la femme enceinte sans l’avis d’un professionnel de la santé. En réalité, celui-ci pourra vous

conseiller au niveau du dosage à prendre, selon les prises de sang qui auront été préalablement réalisées. Les résultats obtenus pourront lui permettre de savoir si vous avez besoin ou non d’une supplémentation.

Vitamines D2 et immunité

« La vitamine D contribue au bon fonctionnement du système immunitaire ». En fait, la vitamine D est considérée comme une pré-hormone. Elle agit sur le mécanisme de la division cellulaire et joue notamment un rôle-clé dans le maintien des cellules de l’intestin. En outre, la malabsorption intestinale liée au syndrome du côlon irritable pourrait être expliquée, dans certains cas, par une carence en vitamine D [3]. Plusieurs études se penchent sur ce phénomène afin de définir un lien de causalité.

Macrophages et cellules dendritiques, qui sont au cœur même de notre immunité, sont stimulés par la vitamine D. Ce qui fait que notre corps peut réagir face aux agressions avec une grande rapidité. Qui plus est, la vitamine D pourrait augmenter significativement le nombre de lymphocytes Th2, qui a un effet anti-inflammatoire sur l’organisme. Une raison de plus pour assimiler de la vitamine D au quotidien !

Carence en vitamine D2

L’Anses nous met en garde concernant les carences en vitamine D [2]. Plusieurs études ont prouvé que chez l’enfant, le manque de vitamine D peut se traduire par du rachitisme. Chez l’adulte, de l’ostéomalacie peut se déclarer, c’est-à-dire une décalcification osseuse. Ce phénomène est dû à la détérioration de la minéralisation des os, car sans la vitamine D, le calcium et le phosphore ont leur absorption qui est fortement réduite.

Il faut ajouter qu’une carence en vitamine D peut conduire à une diminution de la densité osseuse, ce qui peut amener à d’autres problèmes. Si les personnes âgées sont touchées par ce mal, en particulier les femmes ménopausées, le risque d’ostéoporose est plus grand, donc les factures multiples menacent les patients. À partir d’un certain âge, il est donc primordial de vérifier le taux de vitamine D présent dans l’organisme.

Les symptômes d’une carence en vitamine D sont assez variés. Fatigue (asthénie), humeur maussade et manque de peps peuvent accompagner une faiblesse musculaire. La personne peut également ressentir des douleurs diffuses ainsi que des crampes. Si vous avez des difficultés à marcher et que vous vous plaignez de vertiges ou de douleurs osseuses, il est impératif d’aller consulter.

Aliments riches en vitamine D2

De nombreux poissons gras sont source de vitamine D3. Vous en trouverez dans le thon, le hareng, le saumon, la truite, l’anguille, la sardine, le maquereau… Vous en trouverez également dans les œufs, le lait de vache, les abats, les huîtres, le beurre et le foie de morue. Certains fromages pourront également vous satisfaire. C’est le cas de l’emmental et du gouda. La vitamine D3 n’est donc pas difficile à trouver lors d’un régime alimentaire à base de sources animales.

Concernant la vitamine D2, elle est présente dans bon nombre de céréales et de champignons. L’avocat est un fruit qui contient un dosage en vitamine D2 assez intéressant. Malheureusement pour les végétariens, les fruits et légumes contiennent en général très peu de vitamine D. Vous pourrez néanmoins en trouver dans certaines matières grasses végétales, dans le chocolat, le cacao en poudre et dans certaines algues. 

Dans certains cas, une complémentation à base de vitamine D pourra être conseillée. Bien entendu, cela ne remplace aucunement une alimentation variée et équilibrée. C’est toutefois une aide précieuse au quotidien pour celles et ceux qui ont décidé de suivre un régime particulier. À vous de choisir votre source de vitamine D, qu’il s’agisse de vitamine D2 ou D3.

[1]https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32012R0432&from=FR  

[2]https://www.anses.fr/fr/content/les-r%C3%A9f%C3%A9rences-nutritionnelles-en-vitamines-et-min%C3%A9raux 

[3]https://www.topsante.com/medecine/digestion-et-transit/syndrome-de-l-intestin-irritable/syndrome-du-colon-irritable-la-carence-en-vitamine-d-en-cause-608692 

 


 

Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.