Les effets du chardon-marie sur la santé du foie

Efficace contre les radicaux libres, favorisant la résistance des cellules du foie, et idéal pour détoxifier l'organisme, le chardon marie est une plante parfaite pour prendre soin de votre santé. Nutri&Co s’est penché sur le sujet, histoire d’en savoir un peu plus sur cette plante si bénéfique.

Le chardon-marie pour le foie : une plante miraculeuse ?

Le chardon-marie, (Silybum marianum), ou encore appelé « artichaut sauvage » est une plante de la famille des astéracées : vous pouvez facilement la reconnaître dans la nature de par ses longues tiges épaisses et pointues, surmontées d’un chardon au bout duquel apparaissent des pétales mauves. Ses fruits sont récoltés (et non pas ses graines, il s’agit le plus souvent d’un abus de langage), puis séchés.

C’est à partir de ces deniers qu’est extraite la silymarine : une substance naturelle aux multiples bienfaits sur le foie. Une fois ingurgitée, cette substance créé des interactions remarquables avec les cellules du foie, afin d’en modifier la structure. Rien que cela !

La silymarine permet de renforcer la membrane des cellules du foie, pour les rendre plus hermétiques aux attaques extérieures de toxines. Mais ce n’est pas tout : cette substance aide les cellules du foie à se démultiplier plus facilement, tout en réduisant drastiquement l’inflammation des cellules défensives de l’organe.

Quels sont les bienfaits du chardon-marie pour le foie ?

De ce fait, sous l’effet du chardon marie, votre foie va devenir plus fort, plus résistant, et davantage paré à contrer les attaques de toxines. Votre foie est alors en meilleure santé, et est préservé de manière totalement naturelle.

Aussi, le chardon-marie agit contre le stress oxydant de votre foie, et possède de ce fait une action antioxydante particulièrement puissante. On lui prête aussi des capacités à réguler le taux de glucose du sang, à favoriser une digestion facilitée, à augmenter le métabolisme de base, ou encore à soutenir les malades d’hépatites B ou C, de stéatose, ou encore de cirrhoses.

Notez que ces informations sont soutenues par de grands organismes mondiaux, tels que l’OMS (l’Organisation mondiale de la santé), qui a reconnu officiellement en 2004 l’utilité du chardon-marie pour soutenir les traitements des patients atteints d’hépatites. La Commission européenne a également confirmé ces informations, en soutenant l’utilité de l’usage du chardon marie pour le foie, et le traitement des problématiques digestives.

Quand et comment prendre du chardon marie pour le foie ?

Bon. Convaincus ? Maintenant, reste à savoir comment s’organise une cure de chardon marie pour le foie. La première solution, qui est aussi la plus simple, est d’inclure cette plante dans une tisane journalière, accompagnée de pissenlit par exemple : l’efficacité de ces plantes sera quelque peu diluée, c’est pourquoi vous pouvez en consommer régulièrement sans risque (voir les contre-indications, on ne sait jamais).

Le chardon marie pour le foie est aussi disponible sous la forme de gélules, de gouttes, ou de comprimés à avaler, avec la juste mesure incluse. Habituellement, il est recommandé d’opter pour des doses de 140 mg, avec une limite approximative fixée à 210 milligrammes. Vous pouvez faire une cure d’un mois, une à deux fois par an si vous le souhaitez.

Vous avez de nombreux (et importants !) dîners de prévus pour les fêtes de fin d’année ? Vous savez d’avance que la modération ne pourra être au rendez-vous ? Dans ce cas, commencez votre cure quelques jours avant le début des festivités, et poursuivez-la une semaine après.

Bien sûr, vous pouvez aussi demander l’avis de votre naturopathe ou de votre médecin concernant votre cure de chardon marie pour le foie : celui-ci sera à même de vous proposer une forme et une régularité de cure adaptées à votre situation.

Y a-t-il des contre-indications à prendre du chardon-marie pour le foie ?

N’oublions pas que la phytothérapie et l’utilisation de compléments alimentaires en règle générale ne sont pas anodins, qu’il s’agisse de vitamines, de fleurs séchées, ou encore de plantes en gélules. Il est nécessaire de faire part à une autorité médicale de votre désir de réaliser une cure.

En effet, quelques contre-indications à l’utilisation de chardon marie pour le foie sont établies.

Par exemple, le chardon-marie et l’hypertension ne font pas bon ménage : cette plante augmente le métabolisme de base, et risque d’aggraver les problèmes de tension trop élevée. Le respect des doses (la posologie, toujours elle !) est aussi essentiel, afin de profiter de tous les bienfaits du chardon marie.

Bien sûr, les compléments alimentaires à base de chardon-marie ne sont pas indiqués aux enfants ni aux femmes enceintes, par raison de sûreté.

C’est le moment de vous rappeler que les maladies telles que le diabète, la cirrhose ou encore l’hépatite nécessitent un suivi médical, et que l’utilisation de chardon marie pour le foie ne peut se substituer à ce dernier.

On n’oublie pas de manger ses fruits et légumes, de boire beaucoup d’eau, et de respecter la durée de chaque cure, afin d’en maximiser l’efficacité !

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

 


 

Articles en relation