Nutrition

Comment choisir son chardon-marie pour réussir sa détox ?

PARTAGE

Ce qu'il faut retenir :

  • Dans la jungle des produits “détox” qui flirtent avec la supercherie, le chardon-marie est l’exception qui confirme la règle.
  • Son efficacité millénaire repose sur l’action de sa silymarine sur le foie.
  • Et selon la richesse en silymarine de l’extrait, la dose sera plus ou moins importante. 

Jus de carotte ou de céleri, tisanes au citron, smoothies au chou kale... Autant de recettes qui se veulent (ou que l’on veut vous faire croire…) détoxifiantes. Si boire pour activer l’élimination ne sera jamais mauvais, quand on parle de détox, on parle en réalité d’un phénomène physiologique bien précis : la faculté du foie à éliminer les substances étrangères à notre organisme (pesticides, tabac, alcool,...) dites “xénobiotiques”. Et en réalité, parmi tous les actifs aux soi-disant pouvoirs détox, très peu ont scientifiquement prouvé leur action. Seul (ou presque) à se distinguer dans ce brouillard marketing, le chardon-marie fait office de premier de la classe. Ses bienfaits reconnus à travers le monde et depuis des millénaires sont aujourd’hui confirmés par la Science. Alors quel chardon-marie pour réussir sa détox ?

Le chardon-marie, épatant sur la sphère hépatique !

Le chardon-marie, aussi nommé artichaut sauvage, est une des plus anciennes plantes médicinales originaire du pourtour méditérranéen (1). Elle est utilisée dès l’Antiquité en Grèce pour soulager les troubles hépatiques et biliaires (2). Depuis, la Science a fait son œuvre et ses vertus sur le foie ont été validées par de nombreuses études cliniques. Couronné de lauriers bien mérités donc, le chardon-marie doit son succès à de multiples actions bienfaitrices (3) : antioxydante, anti-inflammatoire, hépato-protectrice et détoxifiante (la vraie !).

La silymarine, l’arme fatale du chardon-marie

C’est à sa silymarine que le chardon-marie doit son efficacité détox. Cette substance concentrée dans la graine (2) se compose d’un ensemble de flavonolignanes (des composés aux noms barbares comme la silychristine, la silydianine et la silybine ou silibinine). La silybine en est le composé le plus biologiquement actif (4). En agissant comme un antioxydant, la silymarine protège les cellules du foie de dommages potentiels causés par les xénobiotiques de notre quotidien : pollution, pesticides, tabac, alcool, médicaments,... Et en stimulant des enzymes hépatiques spécifiques, la silymarine aiderait à éliminer ces fameux xénobiotiques (5) (6). Preuve de son talent, sa capacité à agir contre l’empoisonnement (oui, oui) après l’ingestion de certains champignons a été démontrée (2, 7).

Quel chardon-marie choisir en Nutra ?

Si le foie peut compter sur le chardon-marie pour l’épauler dans sa mission, il y a chardon-marie et chardon-marie ! Voici comment bien le choisir :

1. Poudre ou extrait ?

En Nutra, on trouve le chardon-marie principalement sous forme de poudre ou d’extrait sec. Le hic, c’est que la poudre “native” de chardon-marie ne présente qu’une quantité infinitésimale de silymarine, précisément LA substance qui agit sur le fonctionnement du foie. Autrement dit, l’efficacité détox n’est pas là ! Sans surprise donc, les études qui démontrent l’efficacité du chardon-marie ont été réalisées sur des extraits concentrés en silymarine. Si vous recherchez une efficacité démontrée, le choix de l’extrait s’impose !

2. L’obtention des extraits 

La clé est donc de trouver un extrait concentré en silymarine et clean. Facile à dire, mais pas facile à faire ! Il existe aujourd’hui 4 options : 

  • le choix du tout-bio : une poudre native, 100% clean, mais à la teneur trop faible en silymarine (1 à 2%).
  • le choix d’un extrait chinois concentré à 80% mais obtenu via un solvant controversé : l’acétone.
  • le choix d’une concentration sans excès (50%) obtenue sans solvants chimiques à l’eau ou à l’éthanol.
  • et enfin, le choix de l’extrait bio concentré à 50%, MAIS six fois et demi plus cher que le non bio…

Efficacité ? Bon marché ? Bio ? Pas évident de positionner le curseur…  

Au final, ce qu’il faut comprendre c’est que plus l’extrait est concentré en silymarine et plus la quantité quotidienne de gélules nécessaires sera faible ; et moins il est concentré, et plus la dose à prendre sera importante. Sachant bien entendu, qu’il est quasi-impossible de tirer bénéfices de la silymarine avec de simples poudres de chardon-marie non-concentrées en silymarine, même bio ! 

3. Le bon dosage en silymarine dans vos gélules 

Si de nombreux dosages ont été étudiés, la dose quotidienne de 420 mg de silymarine est actuellement le consensus scientifique établi pour garantir un maximum d’effets de la silymarine sur le fonctionnement du foie (9). Alors, comment aller chercher cette dose dans la grande variété d’extraits proposés, dont la concentration varie de 1% à 80% ?

Chez Nutri&Co, nous avons sélectionné un extrait de chardon-marie issu d’une extraction propre eau/éthanol, dosé à 50 % en silymarine mais non bio pour un prix accessible à tous. Il permet de délivrer 420 mg de silymarine en seulement 4 gélules quotidiennes. Et croyez-nous, c’est très raisonnable ! Et dans notre quête du “toujours plus”, pour l’accompagner, quoi de mieux qu’une autre plante méditerranéenne “superstar” de la détox ? L’artichaut fait effectivement figure de premier de la classe (ex-aequo avec le chardon-marie donc) en termes de détox, grâce à sa richesse en acides chlorogéniques… Mais ça, c’est une autre histoire qui vous sera contée très prochainement ! 

Références

(1) LiverTox: Clinical and Research Information on Drug-Induced Liver Injury [Internet]. Bethesda (MD): National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases; 2012–. Milk Thistle. 2020 Jan 21. PMID: 31644124.
(2) Rainone F. Milk thistle. Am Fam Physician. 2005 Oct 1;72(7):1285-8. PMID: 16225032.
(3) Achufusi TGO, Patel RK. Milk Thistle. 2020 Oct 7. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan–. PMID: 31082119.
(4) Bijak M. Silybin, a Major Bioactive Component of Milk Thistle (Silybum marianum L. Gaernt.)-Chemistry, Bioavailability, and Metabolism. Molecules. 2017 Nov 10;22(11):1942. doi: 10.3390/molecules22111942. PMID: 29125572; PMCID: PMC6150307.
(5) Kren V, Walterová D. Silybin and silymarin--new effects and applications. Biomed Pap Med Fac Univ Palacky Olomouc Czech Repub. 2005 Jun;149(1):29-41. PMID: 16170386.
(6) Delmas D, Xiao J, Vejux A, Aires V. Silymarin and Cancer: A Dual Strategy in Both in Chemoprevention and Chemosensitivity. Molecules. 2020 Apr 25;25(9):2009. doi: 10.3390/molecules25092009. PMID: 32344919; PMCID: PMC7248929.
(7) Brantley SJ, Oberlies NH, Kroll DJ, Paine MF. Two flavonolignans from milk thistle (Silybum marianum) inhibit CYP2C9-mediated warfarin metabolism at clinically achievable concentrations. J Pharmacol Exp Ther. 2010 Mar;332(3):1081-7. doi: 10.1124/jpet.109.161927. Epub 2009 Nov 24. PMID: 19934397; PMCID: PMC2835426.
(8) Federico A, Dallio M, Loguercio C. Silymarin/Silybin and Chronic Liver Disease: A Marriage of Many Years. Molecules. 2017 Jan 24;22(2):191. doi: 10.3390/molecules22020191. PMID: 28125040; PMCID: PMC6155865.
(9) Wellington K, Jarvis B. Silymarin: a review of its clinical properties in the management of hepatic disorders. BioDrugs. 2001;15(7):465-89. doi: 10.2165/00063030-200115070-00005. PMID: 11520257.

Rester informer des sorties d’articles
Le Détox Chardon-Marie
Ajouter au panier
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Articles en relation