PARTAGE

Rhodiola et perte de poids : rôle et bienfaits

rhodiola et perte de poids

Si les troubles alimentaires peuvent parfois être difficiles à enrayer, mieux vaut être dans de bonnes conditions pour commencer un programme minceur. Mais pourquoi dit-on que la rhodiola peut influencer la perte de poids ? Cette plante peut-elle vous aider lors d’un régime amincissant ? Nous vous en disons plus sur ce complément alimentaire qui pourrait bien vous être utile au quotidien…

Qu'est-ce que la rhodiola ?

La rhodiola est une plante vivace de la famille botanique des crassulacées. Comme la plupart des plantes succulentes de cette famille, la rhodiole possède des feuilles charnues. Les boutons floraux de couleur rouge se transforment en jolies fleurs jaunes dès le printemps, mais c’est pour son rhizome épais et robuste que la plante est utilisée en Nutra. La racine est séchée puis, broyée avant d’être transformée en un complément alimentaire facile à utiliser.

Originaire d’Asie centrale et de l’Arctique, la rhodiola est aussi présente en Sibérie et en Europe. Vous pourriez la croiser en montagne, jusqu’à 3000 mètres d’altitude. Il s’agit en effet d’une plante montagneuse, qui possède de nombreux surnoms. Orpin rose, rhodiole, racine d’or ou racine arctique, si la rhodiola a plusieurs noms communs, elle possède également deux noms scientifiques, Rhodiola rosea et Lignum rhodium.

Quelle est la plante la plus efficace pour perdre du poids ?

Lors d’un programme minceur, il est possible de s’aider des plantes pour faciliter la perte de poids. Certaines substances sont utilisées pour réduire l’appétit, pour éliminer les graisses, pour leurs effets diurétiques, d’autres encore provoquent une sensation de satiété. Si les plantes stimulantes comme le guarana, le thé ou le café avaient un effet coupe-faim, la rhodiola serait considérée comme une plante adaptogène. Elle aurait, elle-aussi, un effet de satiété mais elle serait également bénéfique contre le stress, ce qui peut également avoir une importance sur la perte de poids.

En réalité, si le stress peut potentiellement faire maigrir, il peut également être la cause d’une prise de poids. Le stress chronique amène à un dérèglement hormonal. Cortisol et adrénaline peuvent atteindre des taux importants, ils ont alors pour rôle de stocker le maximum d’énergie face à l’anxiété que nous ressentons. C’est une défense mise en place par l’organisme qui est difficilement enrayable. Pour empêcher le métabolisme de faire des réserves de graisse, il va donc falloir agir directement sur notre stress et notre anxiété.

Quelle est la composition nutritionnelle de la rhodiola ?

Il faut savoir que la rhodiola est une plante qui possède des nutriments assez variés. Elle est riche en antioxydants, possède de nombreux acides aminés, des flavonoïdes, des vitamines et des minéraux. Ses principes actifs essentiels sont le salidroside, la rosavine et le ralidrosive. Ce sont ses trois substances en particulier qui alimentent les recherches.

Bien entendu, c’est la richesse nutritionnelle de la rhodiola dans son entièreté qui offre à la plante ses principaux bienfaits. Pour de meilleurs résultats, il faudra donc choisir une complémentation à l’extrait de rhodiola de bonne qualité. Vous pouvez trouver sur le net des capsules minceur chinoises à base de rhodiola qui n’auront pas les mêmes effets bénéfiques qu’une complémentation fabriquée à partir de substances actives possédant une meilleure biodisponibilité.

Rhodiola et perte de poids, quels bienfaits en attendre ?

S’il n’est pas possible de dire que la rhodiola agit directement sur la perte de poids, c’est que c’est un peu plus compliqué que ça. En Nutra, tout n’est jamais aussi simple ! Les différents composants de la plante peuvent vous aider lors d’un régime minceur, chacun influençant une partie de l’organisme. Stress, immunité, fatigue et appétit, en choisissant la rhodiola vous optez pour une complémentation qui pourra jouer sur plusieurs fronts à la fois.

Rhodiola et stress

En luttant contre le stress, vous mettez toutes les chances de votre côté pour être en meilleure santé. Alimentation et dépression peuvent être étroitement liées. Si certaines recherches mettent en avant la rhodiola pour lutter contre le stress, ce n’est pas sans raison. En effet, la plante est considérée comme un très bon modulateur de la production de cortisol. Ce dernier est surnommé l’hormone du stress tant son importance est cruciale lors d’un stress chronique, d’une dépression ou en cas d’anxiété.

Le cortisol, qui est une hormone stéroïde produite par les glandes surrénales, peut voir son taux augmenter en cas d’anxiété. L’utilisation de la rhodiola aurait de grandes chances de limiter la libération de cette hormone, permettant ainsi à l’organisme de se libérer du stress. L’effet boule de neige est tel qu’une perte de poids peut alors être plus facile. Le corps n’ayant plus besoin de stocker de la graisse, vous pourriez ressentir, en quelque sorte, un effet de satiété.

Rhodiola et immunité

La rhodiola étant riche en antioxydants, elle aurait de réels bienfaits sur le système immunitaire. Le premier rôle des antioxydants serait de protéger les cellules du corps contre le stress oxydatif provoqué par les radicaux libres. Ils joueraient également un rôle majeur dans les défenses naturelles, diminuant ainsi les chances de tomber malade tout en optimisant la résistance contre les agents agresseurs.

Qui dit moins vite malade, dit moins vite fatigué et stressé ! De manière générale, le corps sera bien plus enclin à accepter un changement alimentaire (comme c’est le cas lors d’un programme mineur) s’il est au mieux de sa forme. Si les antioxydants peuvent paraitre moins importants que le reste des principes actifs du rhodiola, il n’en est rien.

Rhodiola et sport

Certains prétendent qu’il y a des siècles, les Vikings connaissaient les vertus de la rhodiola et qu’ils utilisaient la plante pour améliorer leurs performances physiques et leur endurance. Si cette légende n’est pas prouvée, on sait toutefois que de nombreux athlètes russes consommaient de la rhodiola avant les Jeux Olympiques. Cette plante est d’ailleurs très connue dans le milieu du sport, avec le ginseng rouge et l’éleuthérocoque.

En réalité, si les sportifs consomment de la rhodiola, c’est avant tout pour diminuer le stress et la fatigue tout en cherchant à éprouver plus de plaisir lors de la discipline sportive. L’effort ressenti serait amoindri grâce à la prise de rhodiola, l’humeur serait également plus sereine. Pour une perte de poids sur la durée, il est préférable d’accompagner votre régime minceur d’une activité sportive modérée. En optant pour une complémentation à base de rhodiola, ses effets bénéfiques pourront vous aider lors de vos séances sportives !

Rhodiola et fatigue

En général, la fatigue est liée à un facteur extérieur. Vous pourriez ressentir de la fatigue parce que vous êtes tombé malade quelques jours plus tôt, parce que vous êtes stressé et que vous n’arrivez pas à trouver le sommeil ou parce que vous avez l’habitude de manger trop gras en soirée.

Si le rhodiola peut avoir des conséquences positives sur la fatigue, c’est parce la plante agit sur le stress, lors des performances sportives et sur l’immunité. Pour de meilleurs résultats, il est essentiel que votre programme minceur puisse agir sur l’ensemble de votre vie, que ce soit sur votre alimentation, votre activité sportive ou votre sommeil.

Rhodiola et appétit

C’est sans aucun doute le bienfait le plus recherché en cas de régime amincissant. La rhodiola aurait un effet appétant puisqu’elle agirait sur la leptine, appelée également l’hormone de satiété. Si cette propriété n’est pas prouvée de manière officielle (aucune étude n’a encore été acceptée par l’Anses), de nombreuses recherches sont en cours pour mettre en avant l’efficacité de la plante sur la perte de poids.

Ainsi, la rhodiola pourrait avoir des effets bénéfiques en cas de perte de poids en stimulant l’action des enzymes pancréatiques (ce qui aurait un effet brûle-graisse), en offrant un effet de satiété (en gérant mieux le taux de cortisol et de leptine), en augmentant le taux de sérotonine (ce qui limiterait l’envie de sucre) et en aidant à mieux vivre les privations grâce à une meilleure humeur (mois de stress, plus de plaisir).

Quand et comment utiliser la rhodiola ?

Une cure de rhodiola dure généralement de deux à trois semaines. Celle-ci pourra vous être conseillée lors d’un régime minceur, mais aussi en cas de stress ou d’anxiété. Pour une meilleure assimilation, la prise de rhodiola se fait le matin, de préférence à jeun. Vous pouvez également prendre votre supplémentation dix minutes avant le repas de midi.

S’il est possible de trouver des compléments alimentaires dans certaines pharmacies, à côté des médicaments traditionnels, il est aujourd’hui facile d’en trouver sur le net. Pour vous assurer de sa qualité, choisissez une marque fiable aux normes de votre pays. Notre boutique en ligne vous propose des produits bio fabriqués en France et qui sont à la pointe de l’innovation.

Quelle est la posologie de la rhodiola ?

Que vous preniez des gélules, des comprimés ou de la poudre de rhodiola, le dosage sera toujours le même. Hommes et femmes adultes pourront bénéficier d’une dose quotidienne entre 350 et 700 mg. Pour éviter les effets secondaires, il est envisageable de diminuer le dosage les premiers jours de cure et d’augmenter petit à petit la dose si le besoin se fait ressentir. Attention, il est toutefois important de ne pas dépasser le dosage conseillé par le vendeur. Lisez attentivement l’étiquette de votre supplémentation pour vous en assurer.

Quels sont les effets secondaires de la rhodiola ?

Quelques effets désirables ont été observés chez certaines personnes. Si vous ressentez des étourdissements, une sécheresse buccale ou des troubles du sommeil, arrêtez la prise de votre complémentation et demandez conseil à votre médecin. Une agitation et de l’excitation peuvent également survenir. C’est pour cela que la prise de la rhodiola est déconseillée après une certaine heure de la journée. Évitez d’en prendre avant le dîner pour ne pas avoir de conséquences sur l’endormissement.

Quelles contre-indications pour la rhodiola ?

Comme la plupart des compléments alimentaires, la rhodiola est déconseillée pour les femmes enceintes et/ou allaitantes. Si vous êtes atteint d’une maladie rénale, d’hypotension artérielle, d’une maladie auto-immune ou si vous avez une cirrhose, évitez également la consommation de cette plante. Pour finir, il est déconseillé de prendre de la rhodiola en même temps que certains médicaments, notamment ceux à base d’escitalopram, de benzodiazépines ou d’inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine.

  




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

 

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !