Les dangers du sel

Ce qu'il faut retenir :

  • Chaque année, 1,89 million de décès dans le monde seraient liés à une consommation excessive de sodium.
  • Toutes les populations sont concernées par ce fléau, que ce soit dans les pays à revenu élevé, modéré ou faible.
  • Le principal risque lié à la consommation de sel en grande quantité est l’hypertension artérielle.

Pensez à votre cœur, choisissez une alimentation pauvre en sodium pour éviter les dangers liés au sel ! Découvrez dans notre article les risques d’une surconsommation en sodium ainsi que nos recommandations.

Quel est l’effet du sel sur le corps ?

Si la surconsommation de sel est néfaste pour la santé, l’OMS ainsi que l’Anses nous rappelle qu’il est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme lorsqu’il est consommé avec modération [1]. Le chlorure de sodium joue un rôle important dans l’équilibre acido-basique, il permet la transmission de l’influx nerveux et offre un bon fonctionnement des cellules tout en maintenant le volume plasmatique.

Notons que l’alimentation moderne est riche en sodium, ce qui fait qu’une carence est considérée comme extrêmement improbable chez les personnes en bonne santé. Il est plutôt conseillé de faire attention à l’excès de sel qui est responsable de complications courantes.

Quels sont les risques de manger trop de sel ?

Le sel est un exhausteur de goût qui est utilisé dans nombreux aliments transformés. Il permet de sublimer la saveur des biscuits, du pain, des viandes ou encore des fromages et charcuteries. Pourtant, un dosage trop important en sel est dangereux pour la santé.

Un trop grand apport en chlorure de sodium mène le plus souvent à une hypertension artérielle. Celle-ci peut donner lieu à des complications tels que :

  • des maladies cardiovasculaires ;

  • un cancer gastrique ;

  • de l’obésité ;

  • de l’ostéoporose ;

  • une maladie de Ménière ;

  • une maladie rénale.

Quelle quantité de sel par jour ?

Le programme national nutrition santé [2] propose 10 mesures phares dont la réduction de sel de 30% d’ici 2025. Il faut savoir que les Français consomment en moyenne 7,9 grammes de sel par jour alors qu’il est conseillé d’en manger moins de 5 grammes pour l’ensemble des aliments consommés sur la journée. Quant aux enfants, la limite se situe à 2 grammes de sel par jour.

Quel est le sel le moins mauvais pour la santé ?

Il existe plusieurs alternatives au sel de table qui pourraient boucher vos artères et affoler votre cœur. Pour aromatiser vos plats, n’utilisez pas de sauces trop salées ni de condiments industriels, préférez le sel de céleri ou le sel aux algues qui contiennent des vitamines et minéraux. Les épices pourront également vous aider à changer vos habitudes alimentaires tout en profitant de nouvelles saveurs.

Si vous ne pouvez pas vous passer de sel, préférez le sel marin (de Guérande, de Noirmoutier, de l’Ile-de-Ré ou de Camargue) qui possède un rapport entre minéraux et sodium plutôt intéressant (il contient notamment de l’iode). Le sel enrichi en calcium, considéré comme pauvre en sodium, pourrait vous plaire. N’oublions toutefois pas que toutes ces alternatives doivent elles-aussi être consommées avec modération !

Sources

[1] https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/salt-reduction
[2] https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnns4_2019-2023.pdf

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !