Les bienfaits de la vitamine B9 pendant la grossesse

La vitamine B9, également connue sous le nom d’acide folique, est un nutriment indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, tout au long de notre vie. Il l’est encore davantage au cours d’une grossesse. En effet, une gestation s’accompagne de très nombreux changements, aussi bien hormonaux et physiologiques que nutritionnels. À ce titre, il n’est pas rare (et c’est tout à fait normal) d’observer une augmentation des besoins nutritionnels chez une femme enceinte. Le développement du fœtus demande en effet un apport supplémentaire de certaines vitamines et autres nutriments. C’est notamment le cas de la vitamine B9. On fait le point.

La vitamine B9, c’est quoi ? Quelques éléments d’explications

La vitamine B9, que l’on connaît également sous le nom d’acide folique, fait partie, au côté de la vitamine A ou de la vitamine C, des 13 vitamines indispensables au bon fonctionnement de notre organisme.

Il s’agit d’un précurseur métabolique impliqué notamment dans la synthèse et la production de notre matériel génétique, tel que notre ADN ou notre ARN, et dans la synthèse des acides aminés nécessaires à la croissance de nos cellules. À ce titre, il tient un rôle majeur dans le développement des caractéristiques physiques et cognitives d’un être humain.

Les apports quotidiens recommandés en acide folique sont de 300 à 330 microgrammes chez la femme et l’homme. Cette valeur augmente à 400 microgrammes chez la femme enceinte ou allaitante.

Le rôle de la vitamine B9 pendant une grossesse

L’acide folique est indispensable à la division cellulaire. Or, le développement d’un fœtus se caractérise par une division accélérée de cellules. À ce titre, l’acide folique est indispensable chez une femme enceinte, et ce, pour assurer un apport suffisant de vitamine B9 à son organisme, mais aussi à celui du futur nourrisson.

Le rôle de la vitamine est alors capital pour le développement du fœtus. C’est pour cette raison que de nombreuses femmes enceintes se voient prescrire des compléments alimentaires à base de vitamine B9 tout au long de leur grossesse, mais aussi pendant la période d’allaitement.

Plus exactement, les folates jouent un rôle capital dans la construction du système nerveux et dans la fermeture du tube neural (qui deviendra plus tard le cerveau et la colonne vertébrale) du futur bébé.

La consommation de vitamines B9 contribue à la croissance des tissus maternels. Elle agit également sur la diminution du risque d’anomalies du tube neural chez le fœtus en développement puisqu’un faible statut en folate en augmente les risques. 

Carences en vitamine B9 chez la femme enceinte

Aujourd’hui en France, on considère qu’environ la moitié des femmes en âge d’avoir un enfant ne consomment pas suffisamment d’acide folique.

C’est pour cette raison que de la vitamine B9 est quasi systématiquement prescrite dès un projet de grossesse (et donc avant même la fécondation). On considère en effet qu’une alimentation normale et équilibrée ne suffit pas à couvrir les besoins en vitamine B9 chez une femme enceinte.

En effet, une carence de vitamine B9 peut s’accompagner de nombreux troubles chez le fœtus, mais aussi chez la femme enceinte. Cette carence est d’autant plus redoutable pendant les premières semaines de gestation, lors du développement du système nerveux du fœtus.

Chez la femme enceinte, une carence de vitamine B9 peut s’accompagner d’une dépression, d’une fatigue intense ainsi qu’un affaiblissement du système immunitaire. Chez le fœtus, cette carence implique un ralentissement de la croissance et une augmentation des possibilités de malformation (et notamment une prévalence de la fente labio-palatine, dite « bec-de-lièvre »).

À quel moment avoir recours à un complément alimentaire en vitamine B9 ?

La vitamine B9 est, le plus souvent, prescrite chez les femmes qui ont pour projet d’avoir un enfant, et ce, au moins un mois avant la fécondation. En effet, les besoins en vitamine B9 chez la femme enceinte augmentent sensiblement sur les premiers et derniers trimestres de gestation.

Cet apport supplémentaire se justifie d’autant plus si la femme est enceinte de jumeaux ou de triplés ou que deux grossesses sont rapprochées.

À noter que la supplémentation en vitamine B9 doit se faire sous contrôle médical. En effet, certains compléments peuvent contenir d’autres vitamines et peuvent alors occasionner éventuellement un surdosage.

Par ailleurs, la prise de vitamine B9 est parfois associée à d’autres vitamines, telle que la vitamine D, qui joue un rôle dans l’assimilation du calcium, ou de la vitamine B12 pour éviter toute anémie.

La vitamine B9 dans l’alimentation

La vitamine B9 se retrouve principalement dans le foie des animaux, dans les légumes verts feuillus ainsi que dans les légumineuses.

Les abats de volaille, le foie de veau, de porc ou d’agneau sont d’excellentes sources de vitamine B9. La consommation de 150 à 200 grammes de ces produits permettrait de couvrir les apports quotidiens chez une femme enceinte.

Les épinards, le brocoli ou encore les asperges sont d’excellentes sources de cette vitamine. Il en va de même pour les légumineuses cuites, telles que les haricots noirs, les pois chiches ou encore les haricots de soja.

Les fruits oléagineux sont également des sources intéressantes de vitamine B9.

Les compléments alimentaires en vitamine B9

On retrouve aujourd’hui de très nombreux compléments alimentaires à base de vitamine B9 dans le commerce, comme c’est le cas chez Nutri&Co.

Le plus souvent, ce sont les médecins qui prescrivent cette vitamine chez les femmes enceintes ou qui ont le désir de tomber enceintes. Il faut cependant faire attention à ne pas dépasser les doses maximales autorisées. Il conviendra alors de faire attention à son hygiène alimentaire.

À noter que la vitamine B9 est bien mieux absorbée par l’organisme lors du repas. Il conviendra alors de planifier les prises lors du déjeuner ou du dîner.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.




Article en relation