PARTAGE

Quels sont les différents aliments pour augmenter les télomères ?

Aliments pour augmenter les télomères

Les télomères, ces petits capuchons servant à protéger les chromosomes à leurs extrémités. Leur longueur est liée directement au vieillissement cellulaire. Plus les télomères sont courts et plus les cellules meurent rapidement. De nombreuses études ont été réalisées sur l’impact de la longueur des télomères sur le vieillissement. La question est alors de savoir comment l’alimentation influe sur la longueur des télomères pour les hommes comme pour les femmes. Quels régimes alimentaires adopter pour préserver la télomérase ? Quelles sont les véritables influences des télomères ? Notre article spécialisé vous donne les réponses !

Ce qu’il faut savoir sur les télomères

Les télomères jouent un rôle déterminant dans le vieillissement des cellules. C’est pourquoi notre article vous propose un rappel sur les télomères et leur rôle au sein de l’organisme. Par la suite, il s’agit de se pencher plus précisément sur les conséquences du raccourcissement des télomères sur le corps et les pathologies qui y sont liées.

Qu’est-ce que le télomère ? 

Faisant partie des particules d’ADN, un télomère se définit comme l’extrémité d’un chromosome au sein d’une cellule eucaryote. Les télomères sont maintenus aux extrémités des chromosomes par une enzyme de l’ADN, la télomérase, présente dans les cellules eucaryotes. Son rôle consiste avant tout à protéger le chromosome et assurer sa stabilité tout au long du vieillissement cellulaire par des séquences répétitives. L’âge d’une personne se définit par leur longueur. Les télomères courts sont caractéristiques d’un âge avancé du patient. En effet, les télomères deviennent de plus en plus courts au fil des divisions cellulaires, entraînant la mort des cellules sur le long terme.  

C’est au cœur des années 1980 que le rôle des télomères est mis en valeur par le secteur médical. L’idée d’un allongement de leur longueur pour rallonger l’espérance de vie est au centre des études ! Pour cela, il s’agirait d’adapter le mode de vie et les régimes de nutrition pour favoriser l’allongement des télomères. Toutefois, il est important d’évoquer les pathologies et défaillances liées aux raccourcissements des télomères, notre article vous donne ses réponses.

L’impact des télomères courts 

Comme dit précédemment, les télomères sont la source du vieillissement des cellules. Si la télomérase permet de fixer les télomères et garantit leurs qualités, son impact sur un télomère court peut également avoir des effets secondaires. Les cellules meurent suite à une inaction de la télomérase, mais une forte activité de cette dernière peut comporter des risques de cancer. Plusieurs autres pathologies telles les maladies cardiovasculaires, la maladie de Parkinson et même la maladie d’Alzheimer. Le rôle des télomères étant dédié à la protection, le raccourcissement implique donc une plus grande vulnérabilité des cellules et donc une augmentation du risque de maladies.

Les aliments pour augmenter les télomères

La question du rallongement des télomères et ainsi d’augmenter l’espérance de vie est une étude largement étudiée par différents médecins. Voici une petite synthèse sur les différents facteurs pouvant influer sur un allongement des télomères et quelle alimentation permet d’augmenter les télomères. 

Quels sont les facteurs influents sur le rallongement des télomères ? 

Il existe un certain nombre de facteurs pouvant influencer sur la longueur des télomères. Par exemple, le stress oxydatif et la résistance de l’organisme peuvent jouer un rôle sur la longueur des télomères. Une pratique sportive régulière peut aussi avoir des effets bénéfiques. La fatigue et le cycle du sommeil, la condition physique ( présence d’obésité, de diabète…) le degré de pollution dans lequel le patient influe aussi sur la qualité de la télomérase et les télomères. 

Enfin, l’alimentation et l’hygiène de vie jouent un rôle clé sur le développement des télomères. 

Quelle alimentation adopter pour augmenter les télomères ?

Les habitudes alimentaires constituent un levier potentiel. En effet, une alimentation basée sur des ingrédients antioxydants est vivement recommandée. Ainsi, les fruits (citron, fraises, baies de Goji, pommes…) , les légumes (épinards, brocolis, chou rouge, tomates…), les fruits à coque (noix, amandes). Les aliments riches en vitamine sont également à privilégier. Plus précisément, il s’agit de veiller à maintenir un régime alimentaire équilibré et sain. Suivre un régime méditerranéen est vivement recommandé. L’astragale est également une source reconnue pour les télomères. Cette plante issue de la médecine chinoise présente de grandes vertus anti-inflammatoires et antibactériennes. Elle agit également par des caractéristiques neuroprotectrices et cardioprotectrices. 

Par ailleurs, certains aliments sont à limiter afin de favoriser l’allongement des télomères. Ainsi, la viande rouge, les ingrédients transformés, les féculents, les aliments riches en graisses saturées, les sodas et les substances telles que l’alcool et le tabac. 

Pour compléter votre alimentation, il est conseillé d’avoir une pratique régulière de sport. Les disciplines telles que le yoga et la médiation sont de très bonnes alternatives, permettant de faire du sport tout en luttant contre l’anxiété et le stress oxydatif. 

Une alimentation saine complétée d’une pratique du sport et d’une bonne hygiène de vie est la clé pour augmenter les télomères !

 


 

Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !