Découvrez les bienfaits de la vitamine K

Pourquoi dit-on « vitamine K comme koagulation » ? Quel est donc le rôle de cette vitamine dans l’organisme ? Si cette substance est liée à la coagulation sanguine, mais aussi à la masse osseuse, c’est qu’il y a une bonne raison ! Nous vous expliquons tout dans cet article.

Qu’est-ce que la vitamine K ?

La vitamine k est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme. C’est une substance organique qui se présente en réalité sous plusieurs formes. Les plus connues sont la vitamine k1, également appelée phylloquinone et la vitamine k2, dont le nom est ménaquinone. Il s’agit de molécules liposolubles, ce qui veut dire qu’elles sont solubles dans les lipides, les graisses.

La phylloquinone est présente dans différents végétaux et se retrouve donc assez facilement dans notre alimentation. La ménaquinone est quant à elle présente dans certains aliments d’origine animale, mais elle est également synthétisée par les bactéries qui se trouvent dans la flore intestinale. Ces dernières trouvent des nutriments dans le bol alimentaire qui leur permettent de synthétiser la vitamine.

Rôle et bienfaits de la vitamine K

Le nom de la vitamine K vient du danois koagulation. C’est par hasard qu’elle a été découverte par le biochimiste Carl Peter Henrik Dam (scientifique danois). Celui-ci réalisait alors des recherches sur le cholestérol. Une de ses expériences consistait à nourrir des poulets en diminuant leur apport en lipides. Après quelques semaines, il s’aperçoit que les animaux développent des hémorragies. Il comprend assez vite qu’une substance coagulante est en jeu, mais laquelle ? La vitamine k est révélée au grand jour.

La vitamine K est connue pour son effet sur la coagulation du sang, mais elle est également utile pour les os. La commission européenne nous dit que cette vitamine contribue à « une bonne coagulation sanguine » et « au bon maintien de l’ossature » [1].

Vitamine K et ossature

L’ostéoporose touche une grande partie de la population. Cette maladie agit sur la masse osseuse, diminuant sa densité et fragilisant par la même occasion son architecture. Les os sont alors plus fragiles, ce qui augmente le risque de fractures, que ce soit au niveau du col du fémur, des poignets ou des vertèbres. 

La vitamine K joue un rôle essentiel pour la santé des os. Elle est étroitement liée à l’ostéocalcine, une hormone protéique importante qui entre dans la calcification du tissu osseux. Le calcium peut s’intégrer plus facilement dans la masse osseuse. La vitamine k est donc indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, quel que soit l’âge de la personne.

Vitamine K et coagulation sanguine

En fait, la vitamine k aide lors de la synthèse de la prothrombine, considérée comme une des protéines principales de la coagulation sanguine. Le taux de prothrombine est d’ailleurs analysé en cas de traitements anticoagulants, mais aussi lors de certaines maladies chroniques ou de la prise de certains médicaments.

L’expérience de Carl Peter Henrik Dam a mis en avant le rapport entre coagulation sanguine et vitamine k en observant ce qu’une carence pouvait amener. Saignements et hémorragies surviennent en cas de manque. L’absorption de la vitamine k est donc essentielle en prévention, que ce soit par le biais de l’alimentation ou en utilisant des compléments alimentaires.

Carence en vitamine K

Les symptômes d’une carence en vitamine k sont principalement liés aux saignements. Une hémorragie sous-cutanée peut provoquer des ecchymoses. Le patient peut également être touché par des saignements anormaux provenant de blessures superficielles. Un saignement du nez peut se déclarer, voire un saignement de l’estomac ou de l’intestin, qui provoque alors des vomissements accompagnés de sang. Des selles noires et de l’ostéoporose peuvent également être le signe d’une carence. 

En règle générale, le manque de vitamine k provoque des troubles d’un point de vue de la coagulation sanguine. Ceux-ci sont liés à la baisse de l'activité des protéines procoagulantes, ce qui provoque une augmentation du temps de Quick (vitesse de la coagulation du sang calculée grâce au taux de prothrombine) [2].

Il faut savoir que les adultes peuvent être touchés par une carence en vitamine k, mais également les nouveau-nés. Les nourrissons sont considérés comme des personnes à risque, mais aussi les femmes enceintes. Le lait maternel étant pauvre en vitamine k, les femmes allaitantes devront s’assurer que leurs jeunes enfants aient assez d’apports. 

L’apport suffisant pour un adulte est de 79 microgrammes par jour. Ce dosage convient pour les hommes comme pour les femmes. Les enfants et les adolescents de 7 à 17 ans pourront se contenter d’un apport de 45 µg par jour. L’apport pour un nourrisson de moins de 6 mois et de 5 µg/j, de 6 mois à 1 an l’apport augmente jusqu’à 10 µg/j, tandis qu’un enfant de 1 à 3 ans aura besoin de 29 µg/j [2].

Aliments riches en vitamine K

Les apports nutritionnels de la vitamine k peuvent se faire via l’alimentation. Vous pouvez également vous faire aider en choisissant une supplémentation qui vous convient, pour des doses précises au quotidien. De manière générale, les choux contiennent un bon taux de phylloquinone.

Voici une liste des aliments qui contiennent de la vitamine k1 :

  •  Le chou, cuit ou cru
  • Les brocolis
  • Les épinards
  • L’huile d olive
  • L’huile de soja
  • L’huile de colza
  • La laitue mesclun, frisée ou rouge
  • Le persil
  • Le kiwi
  • L’asperge
  • La scarole
  • La bette 

Vous pourrez également vous faire une tasse de tisane à base de pissenlit. En ce qui concerne la vitamine k2, vous la trouverez notamment dans les cuisses de poulet, les fromages à pâte molle, le foie, les œufs et dans le natto, du soja fermenté venu du Japon.

[1]https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:32012R0432&from=FR

[2]https://www.anses.fr/fr/content/les-références-nutritionnelles-en-vitamines-et-minéraux

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.