Tout savoir sur les oligo-éléments non-essentiels

Dans l'épopée nutraceutique, on trouve les oligo-éléments non-essentiels. Ces sels minéraux sont présents un peu partout dans notre environnement naturel. Sont-ils indispensables, quel est leur rôle et leur utilité pour notre organisme ? On vous présente les principaux attributs des oligo-éléments, ainsi que leurs fonctions métaboliques. 

Qu'est-ce qu'un oligo-élément non-essentiel ? 

Un oligo-élément non-essentiel fait partie de la famille des minéraux constituant notre organisme.

Ces sels minéraux présents dans le corps humain sont en infime quantité. La moyenne n'excédant pas 1 mg par kilo pour un adulte.

Pour les composés minéraux, dont la concentration habituelle est supérieure à cette quantité, on va parler alors de macro-éléments.

C’est le cas du calcium, magnésium, potassium, phosphore, sodium, chlore et le soufre.

D'un point de vue nutritionnel, ces nutriments (macro-éléments et oligo-éléments) sont nécessaires au bon fonctionnement de notre corps.

Il est primordial que la concentration de ces substances soit équilibrée, pour le maintien d'une bonne santé.

Une absorption excessive ou insuffisante va provoquer de graves dégâts sur l'organisme.

Ces éléments sont interdépendants entre eux.

Mais également liés aux réactions de protéines d'enzymes, nécessaires à la synthétisation des nutriments qui seront redistribués aux organes et aux os.

Pour le maintien d’une santé optimale, la stabilité des taux de concentration doit être régulière.

On distingue deux catégories d’oligo-éléments.

Des oligo-éléments essentiels

Ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre métabolisme. Certains minéraux et oligo-éléments sont même vitaux. On parle alors d'oligo-éléments essentiels.

Il s'agit du bore (Zn), du fer, du fluor, de l'iode, du chrome, du cobalt, du nickel, du sélénium, du manganèse, l’oligo-élément zinc - cuivre et le chrome.

Un déficit d'apport en oligo-éléments peut aboutir à des troubles et des effets néfastes sur le métabolisme, voire même être fatal.

L'effet inverse est toxique pour l’organisme.

Un excès d'oligo-éléments essentiels, tout comme une carence, doit être suivi, afin de rétablir l’équilibre du métabolisme.

Les oligo-éléments non-essentiels

Les oligo-éléments qualifiés de non-essentiels peuvent être présents naturellement dans le corps, et en microquantité.

Ils ne produisent pas d’effets naturellement sur la physiologie, ils ont plutôt des propriétés pharmacologiques dans des cas particuliers.

En quantité excessive, ils peuvent être fatals, ce sont :

  • L’aluminium, aucun effet connu,
  • L’arsenic, possible régulation de l’expression de gènes,
  • Le baryum, souvent présent dans l’eau,
  • Le brome serait un sédatif du système nerveux,
  • Le silicium participe à la fabrication du collagène, agit sur les os et les artères,
  • L’argent facilite la cicatrisation de la peau et aurait des propriétés antibactériennes,
  • Le titane est un alliage facilitant la compatibilité avec les tissus,
  • Le plomb peut être éliminé naturellement par le foie et les reins,
  • Le cadmium nécessaire en micro dose pour la santé,
  • Le mercure peut être présent par l’ingestion de certains aliments.

Nous allons détailler l’utilité de ces micro-éléments et leurs effets en cas de déséquilibre sur l’organisme.

Les bienfaits et les fonctions des oligo-éléments

La présentation faite de la différence entre les macro-éléments et les oligo-éléments, nous pouvons donc, passer à l’exploration les oligo-éléments et leurs rôles.

Le rôle des oligo-éléments

Les oligo-éléments occupent des propriétés vitales au sein de notre organisme.

La raison de leur portée est l’activation des mécanismes biologiques et métaboliques, aux stades fondamentaux de la digestion, la circulation, sur le plan musculaire et cérébral.

Les oligo-éléments essentiels agissent comme des activateurs, des cofacteurs, des composants, des inhibiteurs ou bien des facilitateurs.

Ils vont déclencher diverses réactions, en combinant leurs effets avec les enzymes, les hormones, les vitamines et participer au renforcement du système immunitaire et des cellules.

Le rôle important des minéraux, en agissant en complément du rôle des nutriments ou des substances organiques nécessaires, aboutit à la régulation de l’activité du corps humain.

Les effets et risques en cas de déséquilibre 

Les quantités excessives sont nuisibles, et peuvent même être létales. On parle alors de toxicité.

Prenons l’exemple du zinc, un excès va venir déséquilibrer l’assimilation du cuivre qui est également essentiel à l’absorption du fer.

Concrètement, un oligo-élément en excès peut induire des carences sur un ou plusieurs éléments indispensables à l’équilibre vital de l’organisme. 

Une carence en oligo-élément dit essentiel peut générer de graves conséquences sur l’organisme.

L’infertilité, ou le retard mental, ou bien la formation d’un goitre pour les déficits en iode.

La fatigue et l’essoufflement se justifient parfois, par les manques en fer, l’oligo-élément essentiel pour le maintien d’un taux d’oxygène adapté.

Les crampes musculaires et également de la fatigue, pour les carences en magnésium.

Des effets problématiques sur les muscles, les os et la croissance peuvent indiquer un déficit de calcium. Ici, par exemple, pour qu’il soit bien assimilé, il interagit avec les vitamines A et D, mais aussi des éléments comme le magnésium  et le phosphore.

La faiblesse musculaire et la fatigue sont aussi des symptômes expliquant un manque de potassium.

Une consultation et un bilan prescrit par un professionnel médical indiqueront les déséquilibres et les éventuelles solutions, pour remédier à ces dysfonctionnements métaboliques.

Où trouver des oligo-éléments ?

Les oligo-éléments essentiels et les oligo-éléments non-essentiels se présentent sous plusieurs formes à l’état naturel.

On en trouve dans les végétaux, les formes animales, les sols, l’eau et les minerais.

Les sources végétales et minérales 

Une alimentation diversifiée et équilibrée suffit à avoir suffisamment d'apport en oligo-éléments.

Voici les aliments les plus riches en oligo-éléments essentiels.

  • Les produits de la mer, essentiellement les coquillages, les algues, les poissons et les huîtres, possèdent de manière suffisante les quantités nécessaires aux apports en fer en zinc en fluor. On en trouve également dans certaines eaux minérales.
  • Les viandes, les céréales complètes, les abats et les jaunes d'œuf contiennent du zinc, du manganèse, et du fer.
  • Les viandes de volailles, les champignons et les carottes apportent au sélénium, un excellent antioxydant.
  • La levure de bière, le foie, les pommes de terre et les rognons sont sources de chrome, qui a un rôle essentiel pour faire baisser le taux de cholestérol.
  • Les noix, les légumes secs et le cacao sont excellents pour les apports nutritionnels en cuivre.

Les oligo-éléments présents dans les aliments suffisent pour le maintien d'une santé optimale. Toutefois certaines pathologies ou bien des rythmes de vie intenses et chargés aboutissent à des dérèglements.

Fort heureusement, la recherche scientifique apporte des éléments d'évolutions permettant de remédier à ses carences et à aider à récupérer un équilibre de l'organisme. 

L'oligothérapie ou la supplémentation 

Dans l'hypothèse où ou l'alimentation ne suffirait pas, la curation prescrite ou recommandée par les professionnels médicaux contribue à améliorer ces manquements.

Attention, cela est conseillé si la carence ou la pathologie est bien avérée, car la surdose peut mener à des effets toxiques. L’oligothérapie se fera nécessairement sur conseil de votre médecin ou pharmacien avec précautions.

Les populations comme les femmes enceintes, certains sportifs, les enfants, les étudiants peuvent avoir un recours à l'usage de compléments alimentaires.

Les suppléments nutritionnels peuvent être adaptés pour lutter contre la fatigue, prévenir certaines maladies, renforcer l'immunité, pour améliorer l'humeur et la performance et gérer les carences en vitamines et en oligo-éléments essentiels.

La nutraceutique est un accompagnement du quotidien qui passe par une efficacité transparente.

Elle combine des actifs végétaux, afin d'apporter une réponse solide et durable pour prendre soin de sa santé.

Cette méthode de prévention ou de curation apporte des résultats à l’organisme sur le long terme pour une meilleure qualité de vie.




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.