Douleurs musculaires : signe d’alerte d’une carence en B12

Vitamine essentielle à l’organisme, la Vitamine B12 joue des rôles majeurs dans le corps humain. Seul problème : nous en sommes fréquemment carencés ! Mais comment savoir si vous en manquez ? Zoom sur les liens entre Vitamine B12 et douleurs musculaires, fatigue importante, essoufflement, troubles de l’humeur, métabolisme en berne… Découvrez tout sur les symptômes du manque de B12 dans cet article !

Vitamine B12 : qu’est-ce que c’est ?

La Vitamine B12 est un coenzyme indispensable à l’organisme. On l’appelle aussi cobalamine, un mot tiré de la contraction de « cobalt » et « amine ». Elle contribue à réduire la fatigue. Elle favorise aussi le fonctionnement normal du système nerveux (action sur la gaine de myéline) et à un métabolisme énergétique normal. Elle agit sur la production de globules rouges (hématopoïèse), responsables du transport de l’oxygène dans le corps. En bref : c’est l’alliée idéale pour être en pleine forme !

Quels sont les signes d’une carence en cobalamine ?

Quels sont les symptômes d’un manque de Vitamine B12 ? Alors, celui-ci se manifeste de diverses manières. D’où la difficulté pour les médecins de la diagnostiquer ! En pratique, la majorité des symptômes sont associés à l’anémie, une baisse des globules rouges dans le sang. Découvrez-les ci-dessous !

Les symptômes physiques du manque de vitamine B12

Physiquement, on retrouve :

  • Une fatigue importante (pouvant être liée à une chute de cheveux ou l’apparition de cheveux blancs) ;
  • Un essoufflement au moindre effort ;
  • Une pâleur au niveau du visage (comme en cas d’anémie) ;
  • Des douleurs musculaires et articulaires ;
  • Un engourdissement des extrémités, avec des fourmillements / picotements des mains et des pieds ;
  • Une perte de poids par manque d’appétit ;
  • Une langue enflée (glossite), douloureuse et rouge.

Les symptômes psychologiques du déficit en vitamine B12

Psychologiquement, on note :

  • Des troubles de l’humeur ;
  • Une irritabilité, une impression d’être « sur les nerfs » ;
  • Une perte de mémoire ;
  • Des difficultés de concentration ;
  • Un risque accru de dépression.

Vitamine B12 et douleurs musculaires : quels bienfaits en attendre / quelle relation ?

Saviez-vous que la déficience en cobalamine s’accompagne de douleurs musculaires ? C’est un symptôme dont on entend peu parler. Voyons davantage à ce sujet ci-dessous !

D’où viennent les douleurs musculaires ?

Raideurs, crampes, contractures… Lorsqu’elles sont liées à un travail physique ou bien une activité sportive intense, aucun problème. Quelques jours de repos et c’est reparti ! Mais parfois, celles-ci s’installent durablement dans le temps. On voit apparaître des douleurs chroniques aux muscles. Elles viennent même nous réveiller en pleine nuit, alors que notre corps est au repos. Que se passe-t-il ? Eh bien, il peut s’agir d’une carence !

Quelles sont les carences nutritionnelles à l’origine des douleurs musculaires ?

Si vous souffrez régulièrement de muscles douloureux, il vous faut certainement revoir votre alimentation. Le manque de vitamine D et de magnésium sont fréquemment rencontrés dans ce type de problématique. Par ailleurs,Vitamine B12 et douleurs musculaires sont étroitement liées. Celle-ci joue un rôle majeur dans la transmission des influx nerveux. A la moindre carence, on voit survenir des crampes et contractures musculaires. Celles-ci apparaissent de jour comme de nuit.

Quelles sont les raisons d’une déficience en Vitamine B12 ?

La cause d’un déficit en cobalamine peut être liée à :

  • Un trouble de l’absorption ou de stockage par l’organisme. Par exemple, en cas de maladie cœliaque ou bien d’un trouble hépatique ;
  • Une consommation insuffisante d’aliments d’origine animale (seule source de cobalamine). Par exemple, chez les végétaliens ne prenant pas de suppléments.

Comment faire le plein de cobalamine ?

Pas de synthèse directe de ce coenzyme par le corps : pour en bénéficier, seules deux options existent. On fait le point ci-après !

Revoir son alimentation

Si vous êtes à la recherche d’un traitement naturel carence Vitamine B12, sachez que la meilleure option réside dans l’alimentation. Voici quelques sources naturelles de cobalamine (en µg pour 100g) :

  • Foie d’agneau (70) ;
  • Foie de veau (65) ;
  • Rognons de bœuf (26) ;
  • Maquereaux (19)
  • Huîtres (15) ;
  • Sardines (9) ;
  • Saumon (3) ;
  • Oeufs (1),
  • Fromages (0,8).

Vous l’avez remarqué : la cobalamine provient forcément de produits animaux (principalement des abats). Si les végétariens peuvent couvrir leurs besoins (œufs, fromages…), il n’en est pas autant pour les végétaliens. Pour ceux-ci, il faudra se tourner vers les compléments alimentaires.

Consommer des compléments alimentaires

Comme cette vitamine n’est pas synthétisée par l’organisme, il vous faut l’obtenir de l’extérieur. Et si vous n’êtes pas un grand consommateur de produits animaux, cela peut être difficile ! Pour les végans, une seule option : prendre des compléments. Cela vous permettra d’obtenir l’apport journalier recommandé. N’hésitez pas à en parler à votre médecin pour qu’il vous prescrive les médicaments adaptés. Vous pouvez aussi opter pour notre Multi, qui contient 100 % des AJR en cobalamine. Il vous permet aussi de bénéficier de tous les autres nutriments nécessaires à votre bien-être. En conclusion, vitamine b12 et douleurs musculaires sont étroitement liés. Crampes, fatigue, engourdissement, irritabilité, troubles de la mémoire… Les signes d’une déficience sont légions ! Mais heureusement, il est possible d’en faire le plein en consommant des aliments carnés plus régulièrement. Et si vous êtes végans, pas de panique : des compléments existent pour retrouver la forme !

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.