Le rôle du curcuma en cas d'hypertension

L’hypertension artérielle augmente le risque d’insuffisance cardiaque, d’infarctus, d’artériosclérose, de troubles respiratoires… Il est donc important de prendre soin de soi. Trouvez votre allié bien-être qui vous accompagnera au quotidien ! Curcuma et hypertension, est-ce la solution ?

Qu’est-ce que le curcuma ?

Le curcuma est une épice assez douce qui est consommée pour son arôme mais également pour ses bienfaits. C’est la racine de la plante qui est essentiellement utilisée. Celle-ci est composée de curcumine, une substance active très intéressante. Cette dernière aurait des effets anticoagulants et elle pourrait également calmer l’inflammation. Considéré par certains comme un remède naturel, le curcuma est une aide bien-être au quotidien.

Curcuma et hypertension : quels bienfaits en attendre ?

De nombreuses études ont été réalisées pour mettre en avant les bienfaits du curcuma sur l’organisme. Il est aujourd’hui possible de dire que la plante favorise la production mais aussi la qualité du sang, un point essentiel lors de l’hypertension. Le curcuma soutient également la fonction cardiaque et la fonction sanguine, des atouts qui pourront vous convaincre.

À noter que le curcuma peut convenir à tout le monde et que ses bienfaits sont nombreux. En plus de ses vertus concernant l’hypertension, c’est une plante qui peut être utilisée pour la beauté de la peau. La plante aide à maintenir une peau en bonne santé et à réduire le stress oxydant. Vous pouvez aussi choisir le curcuma simplement pour son goût. C’est une épice délicieuse qui complétera bon nombre de vos recettes !

Inflammation, douleurs articulaires, hypertension… Les petits bobos du quotidien sont parfois pénibles à vivre. L’utilisation de compléments alimentaires peut être d’une aide précieuse pour votre quotidien. Il ne vous reste plus qu’à trouver la supplémentation qui vous convient le mieux pour réaliser une cure de plusieurs mois, afin de prendre soin de vous !

Comment utiliser le curcuma pour l'hypertension ?

Aujourd’hui, il est facile d’utiliser le curcuma au quotidien. La consommation de la poudre de curcuma vous permettra de faire de nombreuses recettes. Un peu d’ail, du thym, du basilic et du curcuma dans un potage de légumes maison vous feront le plus grand bien. Et pour réchauffer vos soirées d’hiver, vous pouvez réaliser une délicieuse infusion gingembre, miel, curcuma et pipérine (poivre noir).

En phytothérapie, la plante se transforme en gélules. Pour une meilleure qualité, vérifiez la provenance de votre complémentation. Choisissez du curcuma biologique pour éviter la toxicité des métaux lourds. Notre Curcuma² Bio n’est pas seulement biologique, il possède également une bonne biodisponibilité. En optant pour des gélules haute absorption, vous vous assurez d’absorber une bonne part des substances actives de la plante. Deux de nos gélules contiennent 90 mg de curcuminoïdes. En revanche, mieux vaut éviter les formules à base de curcumine et pipérine.

Quels sont les aliments à éviter en cas d'hypertension ?

Si vous êtes atteint d’hypertension, vous savez pertinemment qu’il est important d’avoir une vie saine et un régime alimentaire équilibré. De nombreuses études démontrent que la sédentarité, la consommation d’alcool, le tabagisme et/ou une carence en potassium sont des facteurs de risque. Ceux-ci peuvent toutefois être évités.

Concernant l’alimentation, il faudra choisir un régime alimentaire pauvre en sel et riche en potassium (considéré comme un minéral « anti-sel »). Les aliments à proscrire sont donc les préparations culinaires avec trop de sel. Il faudra également éviter les graisses saturées, les aliments raffinés, les produits sucrés…  En règle générale, mieux vaut choisir une alimentation maison que des produits transformés.

En cas d’hypertension, vous pouvez choisir un régime alimentaire particulier en demandant conseil à un diététicien. Mieux vaut proscrire les aliments susceptibles de provoquer du cholestérol. Choisissez plutôt des aliments riches en oméga 3, des légumes avec des fibres, des céréales complètes, des légumes verts, de la viande maigre, des antioxydants et des aliments à faible densité énergétique. Il est également important d’avoir une alimentation variée.

Quels sont les dangers du curcuma ?

Si vous ne consommez pas le curcuma à dose élevée, il n’y a pas de réel danger. Un peu d’épices dans votre alimentation ne changera pas grand-chose… Néanmoins, si vous réalisez une cure de curcuma, il est important de ne pas dépasser les doses indiquées. Sinon, des effets indésirables pourront apparaître tels que des ballonnements, des flatulences, une sécheresse de la bouche ou des brûlures d’estomac. Nausées et vomissements peuvent être des symptômes de surdosage.

Il existe néanmoins quelques cas où l’épice doit être évitée. Parmi les contre-indications du curcuma, il faut noter que l’épice ne convient pas aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de troubles hépatiques ou biliaires lorsqu’elle est consommée sous forme de cure. Les personnes sous traitement anticoagulant doivent quant à eux consulter leur médecin avant d’entamer une cure.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.