PARTAGE

Nos conseils pour votre cure de curcuma

Cure de curcuma

Comment réaliser une cure de curcuma pour prendre soin de soi ? Quelle quantité prendre par jour et sous quelle forme le consommer ? Nous vous révélons tout ce qu’il faut savoir pour bien commencer votre cure de curcuma !

Quelle est l'histoire du curcuma ?

Utilisé couramment dans la cuisine asiatique, le curcuma a voyagé à travers le temps et l’espace pour arriver dans notre assiette. Les scientifiques pensent que l’origine du curcuma est l’Inde mais de manière plus large, la plante s’est installée dans le sud du continent asiatique. Le curcuma est toutefois appelé par certains « safran indien ». En réalité, l’épice a été surnommée ainsi car elle a remplacé pendant de nombreuses années le safran qui était alors plus rare à trouver.

Les vertus du curcuma sont aujourd’hui connues à travers le monde. Bien que l’herbacée puisse avoir une belle floraison, c’est pour son rhizome qu’elle est principalement cultivée. La racine de la plante est déshydratée afin d’être réduite en poudre pour une utilisation plus aisée. La poudre de curcuma peut être utilisée en alimentation mais elle est également transformée en de nombreux compléments alimentaires de qualité. Votre cure de curcuma peut alors commencer…

Quels sont les bienfaits du curcuma sur la santé ?

Le curcuma est souvent considéré comme une épice ensoleillée à la couleur orangée et à l’odeur enivrante. En réalité, la plante est utilisée depuis des millénaires pour ses nombreuses propriétés. Le Curcuma longa était autrefois considéré comme une plante sacrée. Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont à la recherche de ses vertus. Pour certains, elle fait partie des antioxydants naturels. Pour d’autres, ce sont ses vertus anti-inflammatoires qui sont essentielles. Nous vous aidons à démêler le vrai du faux en vous révélant ici tous les bienfaits du curcuma.

Des vertus contre l’inflammation et le stress oxydatif

Lorsque le rhizome du curcuma est consommé de façon quotidienne, il peut être d’une grande aide lors de douleurs articulaires. Le curcuma contribue en réalité au bon maintien des articulations. De la même manière, il permet un bon maintien des os et une bonne flexibilité des articulations. Il faut également noter que la plante agit contre le stress oxydatif en protégeant les cellules vivantes de l’organisme. Nous pouvons en conclure que le curcuma agit sur la sphère articulaire et qu’il est un bon antioxydant.

Des bienfaits pour la peau et les cheveux

Le curcuma est utilisé en usage externe dans de nombreux cosmétiques. La poudre est incorporée dans différents baumes et sérums mais aussi dans certains shampoings et masques capillaires. En la mélangeant à du lait hydratant ou du miel, elle peut être utilisée sur le visage. Attention toutefois, tout comme le lien entre curcuma et régime minceur, les vertus du curcuma pour la peau ne sont pas reconnues par l’Anses. Il n’existe en effet pas d’allégations concernant cet usage.

Pourquoi faire une cure de curcuma ?

Bien qu’il soit possible d’utiliser le curcuma sur la peau, par le biais de crèmes anti-inflammatoires ou de cosmétiques divers, c’est par voie orale que la plante sera la plus efficace. S’il est conseillé de consommer du curcuma frais, ce n’est pas nécessairement la meilleure des solutions. Il faut savoir que les gélules de curcumine sont réalisées pour optimiser la prise du complément alimentaire. En choisissant cette formule, vous vous assurez de prendre le bon dosage au quotidien.

Maladies cardiovasculaires, ulcères gastriques, diabète, problèmes de peau… Les vertus du curcuma seraient extrêmement larges d’après ce que certains prétendent. Il est bon de rappeler qu’il n’existe pas mille et une allégations concernant le curcuma. Vous pouvez réaliser une cure pour tester l’efficacité de la plante mais sachez que d’après les allégations européennes, elle aurait seulement un effet bénéfique pour les articulations et la protection contre le stress oxydatif.

Comment faire une cure de curcuma ?

Pour réaliser votre cure de curcuma, il est possible d’utiliser de la poudre ou des gélules. Si la première solution est indiquée pour éviter les troubles digestifs, la seconde est quant à elle préférée pour un usage quotidien. Les gélules de curcuma pourront vous être d’un grand soutien en cas d’inflammations.

Faire une cure de curcuma en poudre

L’utilisation de la poudre de curcuma comporte des avantages. Il est possible de la consommer telle une épice, avec de nombreux aliments. Elle peut aussi être utilisée dans les tisanes et infusions. C’est d’ailleurs comme cela que le curcuma était autrefois consommé. Avec un peu de miel, vous réalisez une tisane digestive qui pourra vous faire le plus grand bien après un bon repas.

Pour améliorer le goût de votre infusion, vous pouvez ajouter du gingembre frais, un peu de poivre noir, des graines de fenugrec ou du jus de citron. Jour après jour, vous pouvez ainsi changer les saveurs de votre boisson. À noter que le curcuma alimentaire aura plutôt une action sur la digestion. Si vous voulez profiter pleinement des bienfaits du curcuma, vous pouvez choisir l’aide d’un complément alimentaire.

Faire une cure de curcuma en gélules

Pour réaliser votre cure, choisissez de préférence l’utilisation de curcumine à haute biodisponibilité. La curcumine vectorisée est une formule idéale qui vous facilitera la prise au quotidien. Notre extrait de curcuma bio a été choisi pour sa haute absorption. De cette façon, l’organisme peut acheminer les molécules actives de la curcumine directement là où il en a le plus besoin. Ainsi, vous bénéficiez au mieux des atouts offerts par la plante.

La curcumine vectorisée est principalement utilisée contre l’inflammation. Elle pourra vous être utile en cas de douleurs articulaires, d’arthrose ou d’arthrite mais aussi lors d’inflammations diverses. Sous cette forme, l’extrait de curcuma est également employé pour protéger les cellules contre les radicaux libres. Inutile alors d’associer le curcuma à de la pipérine (principe actif du poivre noir), la curcumine vectorisée étant parfaitement assimilée par l’organisme.

Quelle est la posologie du curcuma ?

Afin de ressentir les vertus du curcuma, il est nécessaire d’utiliser la plante de manière quotidienne pendant plusieurs jours. Il est conseillé de consommer du curcuma sur une durée de 30 jours et de prendre 150 à 300 mg d’extrait par jour ou une cuillère à café de poudre. En prenant 2 gélules de notre formule Le Curcuma², vous atteignez facilement le dosage conseillé. Attention à ne pas consommer des doses trop fortes afin d’éviter d’éventuels effets indésirables.

Quels sont les dangers du curcuma ?

Afin d’éviter tout danger, deux règles sont à respecter. Premièrement : il est impératif de ne pas dépasser les doses conseillées pour ne pas altérer la flore intestinale. Deuxièmement : il est essentiel de choisir un produit de qualité. La France a mis en place des règles d’hygiène et de sécurité qui permettent de garantir votre bien-être.

Pour vous assurer de la qualité d’un produit, vérifiez sa provenance ainsi que les labels qui lui sont liés. Tous nos compléments alimentaires sont testés sur le territoire français afin de vous offrir des produits de haute qualité.

Effets indésirables

En cas de trop forte dose ou dans de rares cas d’allergie, il est possible de ressentir des effets indésirables. Troubles digestifs, sensation de bouche sèche, nausées et vomissement peuvent survenir. Si vous ressentez le moindre changement dans votre digestion ou si vous vous sentez mal, arrêtez votre cure et consultez votre médecin traitant. Il pourra vous proposer une solution adéquate à votre situation.

Contre-indications

Bien que la prise de curcuma ne comporte pas de réel danger, différentes études scientifiques démontrent qu’il existe chez certaines personnes des risques liés à la santé. Ainsi, l’EFSA met en garde les femmes enceintes. Lors d’une grossesse, la femme enceinte et/ou allaitante doit éviter l’assimilation d’une trop grande quantité de curcumine. Ce qui fait que les cures leur sont déconseillées [1].

Si vous avez des antécédents de troubles biliaires ou hépatiques (calculs biliaires ou maladie du foie, par exemple), évitez de prendre du curcuma en trop grande quantité. Une cure vous est donc déconseillée. Pour certains scientifiques, la plante pourrait stimuler inutilement la production de bile. Si vous êtes sous traitement anticoagulant, il est donc impératif de demander conseil à votre médecin traitant avant d’entamer une cure [2]. Pour finir, si vous utilisez régulièrement des anti-inflammatoires, il vous est également recommandé de demander l’avis de votre médecin. 

Sources :

[1] Turmeric (Curcuma longa) and its major constituent (curcumin) as nontoxic and safe substances (V. Soleimani, A. Sahebkar, A. Hosseinzadeh)

[2] Pharmacokinetic interactions of curcuminoids with conventional drugs: a review (R. Bahramsoltani, R. Rahimi, MH. Farzaei)

 


 

Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

 

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !