Les bienfaits de la vitamine C sur le foie

La vitamine C est sans aucun doute la star des vitamines. On en entend très souvent parler et l’on pourrait même croire qu’il s’agit d’une vitamine miracle. Elle est à la fois anti-oxydante et booste nos défenses immunitaires. Sa consommation est alors largement préconisée pour faire face aux épidémies saisonnières, lutter contre les effets du vieillissement et du stress oxydatif et bénéficier d’un coup de fouet énergique. Mais saviez-vous que la vitamine C permettrait également de prendre soin de son foie ? De nombreuses études scientifiques vont dans ce sens. Nutri&Co fait le point sur le rôle et les bienfaits que possède la vitamine C sur notre foie.

La vitamine C : fiche d’identité

La vitamine C, ou acide ascorbique, est une vitamine bien connue des Français. Il s’agit d’une vitamine hydrosoluble qui ne peut être stockée par notre organisme. À ce titre, l’être humain doit en consommer quotidiennement pour respecter ses apports quotidiens de références.

La vitamine C intervient dans un certain nombre de réactions physiologiques chez l’humain. Elle est notamment impliquée dans la synthèse du collagène et des globules rouges et contribue au fonctionnement normal de notre système nerveux et de notre système immunitaire. Par ailleurs, elle est indispensable pour l’absorption et le métabolisme du fer dans notre organisme.

Il s’agit également d’une vitamine disposant d’une forte capacité anti-oxydante. À ce titre, elle lutte activement contre les radicaux libres : elle protège nos cellules du vieillissement et des agressions extérieures (soleil, pollution, tabagisme, etc.). Les apports quotidiens de cette vitamine sont compris entre 100 et 130 mg en fonction du profil des individus.

De la bonne raison de conserver son foie en bonne santé

Si tous nos organes participent à nous conserver en bonne santé, certains sont plus importants que d’autres. C’est notamment le cas du foie. Il est même indispensable à notre vie.

Situé dans la cavité abdominale, sous le poumon droit, il remplit de multiples fonctions. Ainsi, il est chargé de filtrer et d’épurer le sang de notre organisme, il est chargé de transformer et de stocker les substances absorbées par notre appareil digestif et participe à la fabrication de la plupart des protéines de notre corps. Les veines qui traversent cet organe sont alors chargées de transporter les substances fabriquées par le foie dans notre organisme.

Le foie est ainsi impliqué dans un très grand nombre de processus métaboliques : il métabolise en effet les sucres, mais aussi les protéines et les graisses. Son bon fonctionnement assure alors un état de santé général optimal.

La santé du foie et la vitamine C : quelle relation ?

Plus que tout autre organe de notre corps, le foie est soumis à de nombreuses agressions extérieures. En effet, il a pour mission d’épurer le sang de notre organisme et de faire le tri entre « le bon » et le « moins bon » qui se trouve dans notre organisme. Il s’agit alors d’un organe qui peut rapidement se fatiguer, notamment chez les personnes dont le rythme de vie est peu sain (tabagisme, forte consommation d’alcool, de sucre ou de matières grasses, etc.).

Le foie est alors un organe qui est exposé, plus que tout autre organe, au stress oxydatif. Or, ce stress est à l’origine de l’apparition de radicaux libres, qui sont eux-mêmes à l’origine du vieillissement des cellules.

C’est pour cette raison que la vitamine C possède un effet bénéfique sur la santé de cet organe. Via un mécanisme complexe de cause à effet, la vitamine C peut accélérer et favoriser la détoxification de l’organe, tout en jouant un rôle anti-oxydant, ce qui permet de préserver l’organe dans un état de fonctionnement optimal.

Cet effet serait à l’origine du glutathion, un antioxydant synthétisé grâce à la consommation de vitamine C, permettant de détoxifier le foie. Le glutathion est aujourd’hui le principal détoxifiant cellulaire connu chez l’humain.

La vitamine C : un moyen de se protéger des inflammations et des fibroses

De récentes études scientifiques ont démontré que la vitamine C permettrait de protéger le foie des inflammations et des fibroses. Des chercheurs chinois ont en effet observé que l’administration de vitamines C chez des souris possédant des lésions du foie a permis l’amélioration de leur état de santé.

Les études ont alors démontré que la vitamine C contribuait à réduire les inflammations de l’organe (et donc sa taille) tout en participant à l’assainissement de ses fibroses.

Cela suppose alors que la consommation de vitamine C permettrait d’atténuer les blessures sur le foie, tout en améliorant la fonction hépatique et en réduisant le stress inflammatoire de l’organe.

Les aliments riches en vitamine C

La vitamine C se retrouve quasi exclusivement dans les produits alimentaires d’origine végétale. Pour ce qui est des produits d’origine animale, seuls les abats et certains poissons contiennent de la vitamine C.

Autrement, l’on retrouve la vitamine C dans la très grande majorité des produits alimentaires d’origine végétale. Ainsi, les fruits présentant les plus belles valeurs en vitamine C sont le kiwi, la goyave, le cassis ou encore les agrumes, tels que l’orange, le citron, le pamplemousse, etc.

On retrouve également de belles valeurs de vitamine C dans de très nombreux légumes, comme le poivron, le chou, la pomme de terre ou le fenouil. Il en va de même pour les herbes aromatiques, telles que le persil, l’origan ou la coriandre.

À noter que la vitamine C est une vitamine particulièrement fragile et sensible. Elle s’évapore au contact de la chaleur et s’oxyde au contact de l’air. Il est alors conseillé de cuire le moins possible les fruits et légumes pour qu’ils conservent toutes leurs valeurs nutritionnelles.

Les compléments alimentaires à base de vitamine C

Un régime équilibré et la consommation de cinq fruits et légumes par jour devraient vous éviter de faire face à une carence en vitamine C. Cependant, certaines personnes peuvent avoir besoin de compléter leur alimentation en vitamine C.

Il s’agit notamment des personnes qui souffrent davantage du stress oxydatif, tel que les personnes exposées longuement au soleil, les fumeurs ou même les sportifs. De la même manière, une personne suivant un régime particulièrement riche en graisse ou en sucre peut avoir besoin d’un complément alimentaire en vitamine C pour protéger son foie et éviter l’apparition de lésions.

Il existe aujourd’hui de très nombreuses formes pour compléter son alimentation en vitamine C, notamment grâce aux compléments alimentaires de Nutri&Co. Le plus souvent, la prise de complément alimentaire à base de vitamine C ne demande pas l’intervention d’un professionnel de santé. En effet, le surplus de vitamine C est automatiquement éliminé lors de la miction, ce qui évite tout problème de surdosage.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.




Articles en relation