Alopécie :

Comment limiter la perte de cheveux ?

Alopécie

L'alopécie en 3 points :

  • L'alopécie touche hommes et femmes. Elle correspond à une perte de cheveux importante (plus de 100 cheveux par jour) qui s'intensifie.
  • Elle peut être saisonnière ou due à des variations hormonales. Dans ces cas, la perte de cheveux est temporaire et réversible.
  • L'alopécie androgénétique héréditaire touche 70% des hommes. Elle n'est pas réversible mais peut être ralentie.

Les articles du dossier Alopécie :

Alopécie et perte de cheveux, un problème qui touche les hommes et les femmes

L'alopécie est un terme de la dermatologie qui signifie augmentation de la chute des cheveux. En général, les cheveux tombent et se renouvèlent sans cesse. Ils suivent un cycle régulier de croissance et de chute. En moyenne, 50 à 100 cheveux tombent quotidiennement et repoussent, tant chez l'homme que chez la femme. Mais lorsque la chute est croissante et qu'elle dépasse la centaine de cheveux au quotidien, on parle d'alopécie. Dans ce cas, plus de 300 cheveux peuvent tomber quotidiennement. Tôt ou tard, la calvitie marquera le point final du problème.

Sur le plan personnel, nous considérons généralement que l'alopécie n'a rien de réjouissant, bien au contraire. A l'opposé, elle constitue plutôt un problème esthétique mais aussi psychologique. Bien souvent la perte de cheveux marque le vieillissement, la maladie, une calvitie indésirable et autres troubles de santé plus ou moins sérieux. 

Globalement, les causes de la chute des cheveux sont nombreuses et variées. Bénigne ou signe d'un trouble quelconque, il existe des traitements pour lutter contre la perte des cheveux. Des compléments alimentaires peuvent contribuer à une pousse saine du cheveu en apportant des nutriments potentiellement carencés dans le régime alimentaire.

Quelles sont les causes de la perte de cheveux ?

Il n'existe pas de cause unique à la perte des cheveux. Il en existe deux principales.

La chute de cheveux saisonnière entre dans le cycle naturel de croissance des cheveux

Si vous accordez le soin nécessaire à la santé du cuir chevelu, vos cheveux resteront vigoureux durant toute l'année. Cependant, les cheveux peuvent subir une chute saisonnière, un processus généralement sans conséquence pour la santé capillaire. Disons que ce phénomène bénin et cyclique peut survenir avec le changement de saison, au mois d'avril/mai ou avec l'arrivée de l'automne. La chute de cheveux saisonnière est assez peu durable par définition. Elle s'attarde le plus souvent entre 4 à 6 semaines. Durant cette période de chute capillaire, une personne est à même de perdre 300 cheveux par jour en moyenne. La chute est alors assez diffuse, contrairement à une alopécie où la perte sera plus localisée. Après cette période de perte saisonnière, la repousse entraînera le retour d'une chevelure identique à celle que vous aviez auparavant.

La repousse naturelle des cheveux sera alors favorisée par une alimentation adaptée et des soins capillaires qui viendront nourrir et hydrater les follicules du cheveu. Une alimentation équilibrée et suffisamment riche en protéines favorisera la synthèse de la kératine, la protéine structurelle du cheveu. Le complément Cheveux de Nutri&Co apporte directement de la kératine de haute qualité et biodisponible. Les compléments alimentaires destinés à combler des carences éventuelles en acides aminés (cystéine, méthionine...) et micronutriments (vitamines B, minéraux, oligoéléments) font également partie des solutions naturelles les plus favorables à la vitalité du cuir chevelu.

La chute des cheveux chez les femmes peut être liée à plusieurs causes

Comme vous le savez, les hommes ne sont pas les seuls à souffrir d'alopécie. Les femmes sont également touchées par la chute des cheveux, un trouble d'autant plus pénible qu'il touche de près leur féminité. Fort heureusement, la chute de cheveux chez les femmes est souvent passagère. La fatigue et le stress, liés à une alimentation de qualité nutritionnelle médiocre peuvent en être la source. Mais dans certains cas, une perte élevée de cheveux peut aussi être liée à une alopécie androgénétique, tout comme pour les hommes.

L'alopécie androgénétique chez la femme peut être expliquée par plusieurs raisons 

Première cause de la perte de cheveux chez la femme, l'alopécie androgénétique est un trouble heureusement moins fréquent que chez l'homme. Statistiquement parlant, cette forme de perte de cheveux liée aux hormones ne toucherait que 20 à 25% des femmes. Elle se manifeste aussi assez différemment, notamment par une chute localisée des cheveux. Elle n'entraînera pas de calvitie pour autant. Sans gravité en termes de santé, elle se développe plus lentement par rapport à l'alopécie masculine. Cependant, cette progression lente de la perte des cheveux sera aussi plus stressante pour les femmes.

La ménopause et la période post-partum peuvent entraîner une chute des cheveux

Les modifications hormonales qui signe l'arrivée de la ménopause peuvent entraîner, en plus des autres symptômes liés à la ménopause, une perte de cheveux. Le stress, la fatigue ou la consommation de médicaments pourraient augmenter la perte capillaire après la ménopause. Incidemment, les femmes peuvent aussi présenter une chute de cheveux significative après un accouchement. Là encore, des variations hormonales peuvent faire durer la chute durant quelques mois avant la repousse normale des capillaires. 

Indépendamment de l'hérédité, l'effluvium télogène peut aussi toucher les femmes en période post-partum ou à la suite d'un stress intense. La chute de cheveux peut être importante et non localisée. Ce trouble du cuir chevelu est temporaire et lié à une perturbation du cycle capillaire. La chevelure repoussera rapidement. Phénomène peu durable, il peut être impressionnant et psychologiquement difficile à vivre mais il reste sans gravité.

Quel est le rôle de l'alimentation sur la chute des cheveux ?

Chez la femme comme chez l'homme, la chute des cheveux peut aussi être liée à une alimentation de qualité médiocre. Dès lors, elle entraînerait des carences nutritionnelles pouvant induire ou accélérer la perte de cheveux. Essayons de voir pourquoi.

L'alimentation peut jouer un rôle aggravant sur la chute des cheveux lorsqu'elle est inadaptée, trop pauvres en vitamines, minéraux protéines ou micronutriments liés à la santé capillaire. Naturellement, les protéines alimentaires fournissent des acides aminés soufrés comme la méthionine et la cystéine qui interviennent sur la synthèse endogène de la kératine. Les cofacteurs essentiels de cette synthèse protéique, dont les vitamines du groupe B, devront aussi être apportés par l'alimentation ou renforcés par un complément alimentaire. Disons que les phanères réagissent comme n'importe quelle cellule de votre corps, ils se développent mal lorsqu'ils sont mal alimentés.

Quels compléments alimentaires pour lutter contre la chute des cheveux ?

Les compléments alimentaires vous apportent un soutien en micronutriments nécessaires à la santé des cheveux. Ils présentent ainsi une solution simple et pertinente à la nutrition des phanères, et des capillaires en particulier. Il peut s'agir de vitamines du groupe B, et de la biotine en particulier, car elles agissent en tant que cofacteurs au métabolisme normal des cheveux, pour la pousse et leur vitalité. Chez Nutri & Co, nous ciblons les nutriments que nous ajoutons à nos compléments alimentaires : des micronutriments qui agissent spécifiquement sur la thématique à traiter. A cette fin, nous avons développé le Complexe Cheveux avec de la biotine (vitamine B8) et Cynatine® HNS, un hydrolysat de kératine sous brevet.

La perte des cheveux est-elle une fatalité ? Comment la freiner ?

Non, la perte des cheveux n'est pas une fatalité. De toute évidence, il est toujours possible d'en freiner la progression et de relancer leur croissance, surtout si elle est saisonnière ou liée au stress. Lorsqu'elle est d'origine hormonale, l'alopécie peut encore être ralentie, même si avec les années, elle devrait aboutir à une calvitie, surtout pour les hommes. Quand l'alimentation est d'une qualité nutritionnelle optimale, que le stress est modéré et que vous êtes en bonne santé mais que les cheveux continuent de tomber, des traitements naturels ou médicaux pourront être envisagés. Gardez cependant à l'esprit que la prise d'un traitement médical nécessite les conseils d'un professionnel de santé, même s'il ne s'agit que d'un trouble du cuir chevelu.

Y a t-il des traitements efficaces contre la perte des cheveux ?

Les étagères des pharmacies regorgent de traitements divers, censés freiner la chute des cheveux tout en favorisant leur repousse. Assez fréquemment ces traitements peuvent être pris par voie orale. Ils seront souvent accompagnés d'un traitement topique comme un shampoing anti-chute, densifiant, ou une lotion par exemple. Dans certains cas, des traitements médicamenteux comme le Minoxidil favoriserait la pousse tout en ralentissant la chute s'il s'agit d'une alopécie androgénétique. Un médicament connu sous le nom de Finastéride est également connu pour lutter contre l'alopécie dans ses premiers stades de développement. Certains effets secondaires sont connus, il vous appartient de consulter votre pharmacien ou votre médecin traitant avant toute utilisation de Finastéride.

D'autres traitements comme la stimulation capillaire par injection ou plus récemment, la luminothérapie capillaire, sont également accessibles aux personnes souffrant d'alopécie androgénétique ou de l'effluvium télogène. Rappelez-vous cependant que la chute de cheveux est souvent passagère ou saisonnière. Dans ce cas, il s'agira plutôt d'agir en amont du problème en nourrissant les phanères et le follicule pileux en lui apportant les nutriments dont il a besoin. Dans la plupart des cas, nourrir vos cheveux de manière adéquate réduira naturellement leur chute. 

complément alimentaire cheveux
COMPLEXE CHEVEUX

Cheveux& Peau

DÉCOUVRIR



Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.direct

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !