Perte de cheveux stress

Perte de cheveux stress

A retenir sur l'effet du stress sur les cheveux :

  • La perte des cheveux durant la ménopause est due aux variations hormonales.
  • Certaines habitudes de vie peuvent contrer les conséquences des changements hormonaux : la qualité de l'alimentation en première ligne.
  • Une meilleure gestion du stress et une adaptation des soins pour les cheveux peuvent limiter la perte des cheveux.

Les occasions qui entraînent une augmentation du stress ou de l'anxiété sont nombreuses. Stress aigu, chronique ou durable détériore la santé des cheveux. Les périodes difficiles à vivre sur le plan émotionnel, psychologique ou physique (épuisement ou Burn out) peuvent entraîner une perte de cheveux réactionnelle. Curieusement, vous pourriez vous demander s'il existe réellement un lien entre un stress passager ou chronique et la perte des cheveux. Et bien oui, il existe un lien physiologique bien réel entre ces deux éléments.

Les articles du dossier Les Causes de l'Alopécie :

Quels liens entre stress et perte des cheveux ?

Les fibres capillaires réagissent de manière réactionnelle à l'accumulation du stress. Cette réaction passe par une augmentation de l'inflammation de surface du cuir chevelu. Les cellules présentes au niveau du derme vont libérer des cytokines, véritables médiateurs et déclencheurs de l'inflammation. Dès lors, le cycle de croissance et de maintien de la fibre capillaire est perturbé. La chute des cheveux (phase télogène du cycle capillaire) arrive plus vite que prévu. 

De manière identique, le cortisol est libéré en quantité plus élevée si vous êtes fortement stressé(e). Cette hormone du stress a tendance à perturber la croissance normale des fibres capillaires, affectant la synthèse de la kératine et de la mélanine. Le stress peut donc réellement vous créer des cheveux blancs. Une chute réactionnelle aiguë et brutale de perte des cheveux peut se produire quelques mois après avoir subit un stress de forte intensité. Il peut s'agir d'un décès, d'un accident, d'un traumatisme physique ou psychologique parmi de nombreuses autres raisons. On parle dès lors d'un effluvium télogène aigu pour caractériser cette affection des fibres capillaires.

Que faut-il faire pour réduire le stress et le risque de perdre ses cheveux ?

Chaque jour apporte son lot de stress. Il existe de nombreuses raisons de stresser, encore faut-il que vous puissiez les identifier clairement. Votre vie personnelle ou professionnelle est-elle compliquée ou rendue complexe du fait de votre entourage, de vos collègues, de vos enfants, de vos proches, de votre mari ou de votre épouse ? Peut-être s'agit-il aussi d'un stress lié à une certaine forme d'épuisement physique ? Il n'est pas rare que le stress s'installe durablement lorsque le nombre de tâches à gérer au quotidien devient de plus en difficile à maîtriser. Cette forme de stress ou de fatigue, si elle n'est pas compensée, pourrait tout à fait entraîner un effluvium télogène aigu, voire chronique.

La nutraceutique peut vous aider dans la gestion du stress, voici quelques formules Nutri&Co à envisager :

Si vous en ressentez le besoin, consultez votre médecin afin de définir avec lui les causes de votre stress. Lorsqu'il devient chronique, il n'en est que plus dommageable à votre santé.

Quel traitement envisager pour lutter contre la perte de cheveux réactionnelle due au stress ?

Naturellement, il existe de nombreuses solutions pour faire face à une perte de cheveux réactionnelle lié au stress ou à l'épuisement. Assurez-vous en premier lieu que vous ne subissiez pas une alopécie androgénétique, qui est totalement différente d'un effluvium télogène ponctuel et réversible. Les traitements à prendre ne sont pas les mêmes. 

Premier objectif évident : réduire le stress en identifiant sa source et en réglant le problème. Si votre stress provoque une chute de cheveux, c'est probablement qu'il est assez important pour mettre votre santé en danger.

En ce qui concerne vos cheveux, vous pouvez tout simplement envisager d'utiliser un bon shampoing antichute. Il existe aujourd'hui de nombreux shampoings et lotions anti-chute dont l'efficacité a été cliniquement testée. Ils seront à même de limiter la perte de cheveux et de relancer la repousse. Ajoutons que les shampoings et lotions antichute agissent assez rapidement en bloquant la chute des cheveux mais qu'il vous faudra patienter entre 4 et 6 mois avant de constater une repousse durable. Le retour de votre chevelure dans son état initial peut parfois prendre un an

Soignez votre alimentation afin de nourrir vos cheveux de la racine aux pointes

La vitalité des fibres capillaires commence d'abord dans votre assiette. Les fibres capillaires ont besoin d'oligoéléments comme le fer et le zinc mais aussi de cystéine, un acide aminé soufré nécessaire à la synthèse de la kératine. En effet, cette protéine constitue la structure même des cheveux. Une alimentation suffisamment riche en protéines complètes sera donc nécessaire au quotidien. De même, les vitamines du groupe B jouent un rôle essentiel de cofacteurs dont la présence est elle aussi nécessaire à la synthèse des fibres capillaires. Retrouvez ici le rôle de la vitamine B12 sur les cheveux

A cette fin, nous ne pouvons que vous conseiller notre complément alimentaire Complexe Cheveux Kératine & Biotine s'il s'agit de compléter votre alimentation. Ce dernier vous apporte de la biotine ainsi qu'une protéine de kératine naturelle, issue d'une laine de mouton de Nouvelle Zélande. Protéine sous brevet, Cynatine® bénéficie d'une biodisponibilité optimale avec une assimilation record de 95%. 

Ainsi, notre Complexe Cheveux complémente votre alimentation quotidienne avec efficacité.

complément alimentaire cheveux
COMPLEXE CHEVEUX

Cheveux& Peau

DÉCOUVRIR

Enfin, rappelez-vous que le meilleur moyen de réduire le stress commence d'abord par essayer de l'éviter. Si nécessaire, faites-vous aider par un professionnel de santé ou même parfois par un coach spécialisé dans la gestion du stress.




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !