Cheveux qui tombent périodiquement  :
explications et solutions

Cheveux qui tombent

Les cheveux qui tombent en 3 points :

  • La perte de cheveux est normale, c'est son intensité qui peut légitimement vous inquiéter
  • Outre les prédispositions génétiques, changement de saison, période de stress, de maladie ou de fatigue peuvent multiplier les cheveux qui tombent. 
  • Des solutions existent pour ralentir la perte des cheveux non génétique : alimentation et complémentation en première ligne

Les articles du dossier Alopécie :

 

La chute des cheveux est un processus tout à fait normal chez l'être humain. Nous perdons des cheveux tous les jours, bien plus que vous pourriez ne le penser. Si elle est souvent considérée comme indésirable, l'alopécie est souvent inéluctable pour les hommes, parfois aussi pour les femmes. Même s'il est normal de perdre des cheveux au quotidien, lorsque la perte est plus importante qu'à l'ordinaire, il s'agit surtout d'en connaître les causes afin d'y remédier efficacement. En effet, la chute de cheveux peut être freinée, et leur repousse favorisée. 

Les causes qui expliquent la perte des cheveux sont nombreuses : changement hormonal, fatigue, stress élevé, accouchement ou ménopause chez les femmes, alimentation de mauvaise qualité, la chute des cheveux peut être liée à de nombreuses raisons. Tour d'horizon

Pourquoi les cheveux tombent ? 

Les cheveux font comme toutes les cellules de notre corps, elles grandissent avant de décroitre et d'être éliminées lorsqu'elles ne sont plus fonctionnelles. Tout commence dans le follicule pileux où les cheveux vont pousser de manière totalement autonome. Cela veut dire que chaque cheveux possède son propre temps de croissance, la phase anagène. Cette période se prolonge sur une année, voire 3 à 4 ans. La fibre capillaire est alors synthétisée durant cette phase de croissance où le cheveu va grandir d'un centimètre par mois environ. La principale protéine qui y contribue est la kératine, assistée de cofacteurs comme la biotine par exemple.

Viendra ensuite la phase catagène qui devrait durer entre 2 à 3 semaines en moyenne. Durant cette période de transition, la synthèse des fibres capillaires va cesser. Enfin, la phase télogène correspond à une phase de repos du cheveu. Il ne poussera plus mais il restera lié au follicule durant 8 à 12 semaines. A terme, le cheveu va tomber au cours d'un brossage, de l'application d'un shampooing ou d'une lotion. La phase anagène suivante pourra alors débuter avec une nouvelle croissance de la fibre capillaire. La croissance des cheveux se produit donc par des cycles qui se succèdent. Cela explique aussi pourquoi nos cheveux tombent chaque jour mais que d'autres fibres capillaires viennent remplacer les cheveux tombés. Ensuite, les variations saisonnières ou hormonales peuvent venir perturber ces cycles de croissance puis de chute. complexe Cheveux Kératine & Biotine. La protéine fournie par notre complément est assurée par Cynatine©, une forme naturelle et sous brevet de kératine issue de laine de moutons de Nouvelle-Zélande. Testée pour son efficacité et son assimilation par l'organisme, la biodisponibilité mesurée de Cynatine© est de 95%. Ainsi, notre complexe Cheveux Kératine & Biotine contribue à nourrir la fibre capillaire de l'intérieur à partir d'un nutraceutique particulièrement efficace. Il s'associera aisément à votre shampooing, votre lotion ou d'autres traitements favorisant la santé de la chevelure.

Les cheveux tombent-ils constamment ou par variations saisonnières ?

La chute de cheveux saisonnière est complètement réversible, contrairement à d'autres formes de chute capillaire, hormonale ou héréditaire. Si la chute de cheveux quotidienne est difficile à mesurer, il est assez normal d'en perdre entre 50 à 80 par jour en moyenne. Pourtant, certaines périodes de l'année sont plus propices à la perte de cheveux, notamment au printemps et en automne. Les causes de cette chute saisonnière des cheveux, tant chez l'homme que chez la femme, sont cependant assez compliquées à déterminer. Si la luminosité en baisse et son lien à la vitamine D est souvent évoquée pour l'automne, elle peut difficilement être avancée au printemps. Globalement, le stress et la fatigue, sinon d'autres causes mal identifiées, seront plus probablement à l'origine de la perte augmentée des capillaires durant le changement de saison.

Le stress et la fatigue peuvent favoriser la chute des cheveux

Stress et fatigue, lorsqu'ils sont élevés, peuvent perturber le cycle normal de croissance des cheveux en activant la phase télogène avec un peu d'avance sur le schéma prévu. Tous deux peuvent être la cause d'une alopécie réactionnelle ou d'un effluvium télogène aigue ; aigu faisant référence au fait que le phénomène est important et qu'il se produit sur une période de temps relativement courte. L'effluvium télogène aigue pourrait d'ailleurs également désigner la perte de cheveux saisonnière avec une réduction de la densité et du volume capillaire. De même, le stress peut entrainer un contre-coup sur la croissance des capillaires et provoquer leur chute, 2 à 3 mois après une période de stress importante. De la même manière, une période durable de fatigue ou de maladie peuvent aussi faire tomber les cheveux plus abondamment.

Les cheveux des femmes tombent pour plusieurs raisons liées aux hormones

Hormis le stress et la fatigue qui peuvent activer la chute des cheveux chez les femmes, des périodes particulières de la vie comme l'accouchement et la ménopause peuvent faire tomber les cheveux de manière importante. Naturellement, la ménopause provoque des modifications hormonales, entrainant fréquemment la chute des cheveux chez la femme. Ainsi, la présence des œstrogènes diminue alors que la testostérone augmente, même si elle reste peu élevée chez les femmes en général. De manière identique, les œstrogènes chutent au moment de l'accouchement, ce qui peut nuire temporairement à la santé des cheveux. En outre, la prise de certains médicaments avec l'âge pourrait augmenter ce trouble des capillaires. Évidemment, les femmes se sentent souvent fortement touchées sur le plan psychologique par des cheveux qui tombent vu le problème esthétique qu'il pose.

Quelles solutions adopter pour freiner la chute des cheveux ?

Aujourd'hui, un grand nombre de solutions naturelles ou basées sur des médicaments sont disponibles sur le marché de la santé, jusqu'à la greffe comme ultime solution. Cependant, nous ne pouvons que vous conseiller de demander conseil à votre médecin avant d'utiliser ce genre de soins, surtout qu'ils peuvent présenter des effets secondaires potentiellement néfastes à votre santé. Mais bien avant de recourir à des soins d'ordre médical, l'hygiène de vie et la qualité nutritionnelle de votre régime alimentaire doivent être soignés de près. Plus précisément, les apports quotidiens en protéines, en vitamines, minéraux et oligoéléments devront être de bonne qualité.

L'alimentation joue un rôle essentiel dans la santé des cheveux

Votre alimentation, la présence de vitamines du groupe B et d'oligoéléments comme le zinc présente de l'importance pour la santé des cheveux et leur croissance. C'est notamment le cas pour la biotine, une vitamine B qui participe à la synthèse de la kératine, protéine du cheveu par excellence. Naturellement, les protéines alimentaires participent à la formation endogène de la kératine. Les acides aminés soufrés comme la cystéine et la méthionine participent à sa fabrication par le follicule pileux. Cystéine et méthionine forment des liens rigides – appelés ponts disulfures – entre les chaines de protéines pour augmenter la résistance structurelle du cheveu. Ainsi, une alimentation riche en protéines alimentaires de qualité nutritionnelle élevée est nécessaire à la santé des phanères, et du cuir chevelu en particulier. Cela étant, une carence en cystéine ou en biotine, pourrait potentiellement réduire la vitalité des capillaires...

Les compléments alimentaires participent à la croissance de la fibre capillaire

Lorsque vos cheveux sont abimés ou cassants, qu'ils perdent leur éclat ou leur vitalité, un complément alimentaire de qualité pourrait vous aider à améliorer leur santé. A cette fin, Nutri & Co a développé le complexe Cheveux Kératine & Biotine. La protéine fournie par notre complément est assurée par Cynatine©, une forme naturelle et sous brevet de kératine issue de laine de moutons de Nouvelle-Zélande. Testée pour son efficacité et son assimilation par l'organisme, la biodisponibilité mesurée de Cynatine© est de 95%. Ainsi, notre complexe Cheveux Kératine & Biotine contribue à nourrir la fibre capillaire de l'intérieur à partir d'un nutraceutique particulièrement efficace. Il s'associera aisément à votre shampooing, votre lotion ou d'autres traitements favorisant la santé de la chevelure.




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !