Je veux hydrater mes cheveux !
Halte aux frisotis et aux cheveux rêches

Cheveux déshydratés

Ce qu'il faut retenir :

  • Les cheveux déshydratés souffrent d’un manque d’eau ; ils frisottent et se mêlent lors du lavage
  • Cet état de déshydratation, dû à de mauvaises habitudes, est réversible grâce à de bons réflexes nutritionnels et des soins capillaires spécialement conçus pour hydrater les cheveux
  • Souvent confondus avec les cheveux secs par leur aspect commun, rêche et leur manque de brillance, les cheveux déshydratés nécessitent une attention particulière

Si vos cheveux sont ternes, facilement électriques, qu’ils gonflent dans les environnements humides et se mêlent facilement quand vous les shampouinez, ils sont déshydratés. Nul besoin de tourner autour du pot, votre chevelure a besoin d’eau pour retrouver sa souplesse et son éclat. Vous devez hydrater vos cheveux. A l’œil nu, les cheveux déshydratés et les cheveux secs se ressemblent, mais ne croyez pas qu’ils nécessitent la même attention ! Hydrater ses cheveux sur le long terme est possible en adoptant de bonnes habitudes alimentaires et capillaires. Alors, comment aidez vos cheveux qui ont soif ?

Les autres articles du Dossier Comment avoir de beaux cheveux

De l’eau, de l’eau !

Bien s’alimenter pour mieux s’hydrater

Un cheveu en bonne santé contient jusqu’à 30 % de son poids en eau. Si cette teneur est trop faible, il est déshydraté. Il est alors temps d’agir pour rétablir son niveau d’hydratation, et surtout le maintenir. Pour cela, des recommandations nutritionnelles existent.

  • La première : il faut boire de l’eau !  Au moins 1,5 litres sont nécessaires chaque jour pour hydrater son organisme et ses cheveux.

  • Les oméga-3 favorisent l’hydratation des cheveux. Les poissons gras comme les sardines, le maquereau, le thon et le saumon contiennent des quantités intéressantes de ces acides gras polyinsaturés. Les huiles végétales de colza, de noix et de soja sont également de bonnes sources alimentaires d’oméga-3.

  • La vitamine B5 retrouvée dans les abats (le foie et les rognons) et les œufs est reconnue pour maintenir l’hydratation.

  • L’acide hyaluronique permet de retenir l’eau au niveau de la fibre capillaire.

Ces ingrédients actifs sont retrouvés dans la formulation de compléments alimentaires visant la santé des cheveux.

complément alimentaire acide hyaluronique
ACIDE HYALURONIQUE

Onagre& Bourache

DÉCOUVRIR

complément alimentaire Oméga 3
OMEGA 3

Huiles purifiées et concentrées en EPA et DHA (1:5)

DÉCOUVRIR

Une question aussi de lifestyle

Pour réhydrater ses cheveux, il est important d’intégrer des soins spécifiques à sa routine capillaire et de préférer des produits dits « hydratants ». Mais encore ? Il s’agit de shampoings, d’après-shampoings ou de masques formulés à partir d’actifs reconnus pour leurs propriétés hydratantes et/ou humectantes (capacité à retenir l’eau).

Parmi ces ingrédients, le gel d’Aloe Vera est réputé pour hydrater profondément les cheveux. Comment ? Grâce à sa forte teneur en eau (98 %) et en oligo-éléments, et par sa capacité à attirer et à retenir l’humidité environnante.

Le miel est également utilisé pour favoriser la rétention d’eau au niveau de la fibre capillaire. Les sucres (glucose, fructose et saccharose) qu’il contient captent les molécules d’eau de l’environnement, améliorant considérablement l’hydratation des cheveux. Et s’il faut choisir un miel, c’est celui d’oranger !

Les eaux florales et les hydrolysats à pulvériser directement sur les cheveux permettent de les hydrater et de les protéger.

Pour optimiser davantage l’hydratation et la maintenir, l’ajout de glycérine végétale à ces compositions permet la diffusion de l’eau tout le long de la fibre capillaire.

Une fois la chevelure réhydratée, quelques précautions s’imposent pour maintenir un niveau d’hydratation correct :

  • Opter pour un séchage naturel à l’air libre ;

  • Sinon utiliser des produits capillaires offrant une protection thermique avant le séchage ;

  • Tamponner les cheveux et surtout les pointes avec une serviette absorbante, plutôt que de les frictionner.

Pourquoi mes cheveux sont-ils déshydratés ?

Des causes bien identifiées

Trois facteurs sont bien identifiés et reconnus comme responsables de la déshydratation des cheveux. Il s’agit d’abord d’un manque d’hydratation global de l’organisme, d’une exposition trop importante et intense au soleil (UV), et enfin de l’utilisation répétée d’appareils chauffants.

Ces trois facteurs ont pour conséquence d’endommager la fibre capillaire, et particulièrement au niveau des écailles de la cuticule (surface du cheveu). Leur rôle est ici mécanique : laisser passer l’eau plus ou moins facilement. Le cheveu déshydraté se caractérise par une ouverture des écailles, le rendant (trop) poreux, perméable. L’eau y pénètre facilement mais s’en échappe aussi vite !

L'hydratation : une question de perméabilité

La perméabilité détermine la capacité du cheveu à maintenir un bon taux d’hydratation. Ni trop peu, ni pas assez. 

Un test simple permet de connaître le niveau de porosité ou de perméabilité des cheveux.

Après un shampoing, déposez un cheveu sec au centre d’un verre rempli d’eau et observez sa migration. 

  • Si le cheveu tombe au fond du verre : la porosité est élevée. Le cheveu s’est gorgé rapidement d’eau et s’est retrouvé vite au fond du verre.

Dans ce cas, il est nécessaire d’agir afin de rétablir l’hydratation des cheveux, pour resserrer les écailles de la fibre capillaire et faire briller la chevelure.

  • Si le cheveu se situe au milieu du verre, la porosité est normale, significative d’un cheveu bien hydraté.

Faire la différence avec des cheveux secs

Cheveux déshydratés et cheveux secs se ressemblent d’aspect : ils sont ternes, rêches et manquent de brillance. Mais ne vous trompez pas, un cheveu déshydraté n’est pas forcément sec, et inversement. Leurs besoins diffèrent si le cheveu est sec ou déshydraté, impactant sur les produits à utiliser, et les soins à apporter selon l’état de la tige capillaire.

Le cheveu sec se caractérise par un manque de sébum, ce film hydrolipidique protecteur présent sur le cuir chevelu et la tige capillaire. En cause : la production de sébum par les glandes sébacées est insuffisante. Le cheveu est fragilisé, non protégé des agressions extérieures. Pour réparer un cheveu sec, il faut le nourrir grâce à des masques à l’huile de coco, de karité et d’avocat. Les soins protéinés peuvent également être utilisés pour restaurer les fibres de kératine.

Pour le cheveu déshydraté, il n’est pas question d’un manque de sébum, mais d’eau ! Et heureusement, il plus facile d’y remédier que dans le cas du cheveu sec. De bonnes habitudes alimentaires et nutritionnelles complétées par une routine de cheveux adaptée permettent de rétablir un bon niveau d’hydratation et de le garder. De la patience et de la rigueur pour retrouver une chevelure éclatante !




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe. 

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !