Comment bien prendre un complément alimentaire ?

Comment prendre un complément alimentaire ?

Cocktails vitaminés, probiotiques ou antioxydants, les compléments alimentaires regorgent de propriétés bienfaisantes pour l'organisme. Mais comme souvent en Nutraceutique, tout n'est pas si simple... Devant la multiplicité des produits vendus sur le marché, il est parfois difficile de s'y retrouver. C'est pourquoi chez Nutri&Co, on vous guide sur le sujet. Quand, pourquoi ou comment prendre un complément alimentaire, le point dans cet article !

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

Confort des articulations ou soutien à la concentration, les compléments alimentaires se proposent d'aider l'organisme dans ses tâches du quotidien. En supplément d'une alimentation variée, ils contribuent à satisfaire les besoins du corps en nutriments essentiels, ces substances nutritives si particulièrement nécessaires au maintien de la santé, de la beauté ou de la performance.

Qu'appelle-t-on complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires sont officiellement définis comme des denrées alimentaires ayant pour but de compléter un régime alimentaire normal (Anses). Ces denrées constituent une source concentrée de nutriments et autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique sur l'organisme. En d'autres termes, ce sont des suppléments alimentaires qui n'ont pas vocation à se substituer aux aliments, mais, au contraire, à suppléer l'alimentation du quotidien.

Généralement administrés par voie orale, les compléments alimentaires se déclinent sous de multiples conditionnements notamment destinés à faciliter leur absorption. Ainsi, on les  retrouve sous des formats simplifiés ou doses individuelles tels que les comprimés, les gélules, les sachets de poudre, ou encore les ampoules de liquide.

En France, la fabrication et la commercialisation des compléments alimentaires sont soumises à de strictes prescriptions, faisant directement écho aux réglementations de l'Union européenne. Un cadre législatif qui rappelle volontiers la place des compléments alimentaires sur le marché de la consommation. Des produits que les consommateurs doivent garder en tête comme des denrées alimentaires aux propriétés bienfaisantes scientifiquement alléguées ou simplement présumées. Des produits, surtout, à ne pas confondre avec des médicaments à visée thérapeutique.

Les différents types de compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont constitués de nutriments d'origine végétale, minérale ou animale. On parle également de macronutriments (protéines, glucides et lipides) et de micronutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments). Ils sont très souvent commercialisés selon leur rayon d'action : beauté, santé, sport. Ou selon leur composition : spiruline, vitamine A, probiotiques. Ou encore selon leurs propriétés présumées ou scientifiquement alléguées sur le confort digestif, le confort urinaire, les performances sportives, la concentration, le stress et la fatigue, la grossesse, etc.

Il existe d'autres façons de distinguer les compléments alimentaires. De fait, on oppose de plus en plus souvent les compléments alimentaires naturels à ceux non-naturels. La différence tient principalement aux ingrédients en eux-mêmes, et plus spécifiquement à leur origine biologique ou non. Cette distinction n'est pas sans importance lorsqu'on considère que certains produits sont fabriqués avec des ingrédients issus de milieux contaminés par des substances nocives comme des métaux lourds. Enfin, les suppléments alimentaires de type vegan méritent également d'être cités : ces produits garantis sans ingrédients en lien avec des animaux.

Pourquoi prendre des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires ont pour fonction première de prévenir et combler les carences nutritionnelles. Grâce à un apport équilibré en nutriments essentiels, ils permettent à l'organisme de fonctionner correctement. Ils sont composés d'éléments nutritifs choisis spécifiquement pour leurs vertus bienfaisantes. Bien que d'une grande efficacité, lorsqu'ils sont utilisés à bon escient, ils n'ont pas vocation à se suppléer à des produits de type médicamenteux. Toutefois, ils peuvent être, dans certains cas particuliers, de puissants alliés pour l'organisme. Les intolérances alimentaires, la vieillesse, la grossesse, et certaines pathologies dégénératives, sont des états particuliers qui ont une influence directe sur les métabolismes. Dans ces situations, une alimentation, même parfaitement équilibrée, ne suffit pas toujours à corriger les déficits nutritionnels. C'est là que se révèle toute l'importance de la nutraceutique.

Comment prendre un complément alimentaire ?

En cure ponctuelle, périodique ou en supplémentation régulière, chaque complément alimentaire dispose de ses propres prescriptions. En cas de doute sur la posologie, les risques et les contre-indications, il est notamment recommandé de prendre des conseils auprès d'un professionnel.

Quel est le meilleur moment pour prendre un complément alimentaire ?

La meilleure période pour prendre un complément alimentaire dépend de sa fonction et de la raison pour laquelle il est préconisé. De manière générale, on distingue plusieurs types de périodes :

  • les cures automnehiver : prise de compléments alimentaires destinés au maintien et au stimuli du système immunitaire, comme les cocktails multivitaminés, la gelée royale ou la vitamine C ;
  • les cures printempsété : des suppléments alimentaires favorisant le fonctionnement des organes et notamment la digestion (probiotiques, flavonoïdes) ;
  • les cures d'intersaison : des vitamines (liposolubles et hydrosolubles), des antioxydants (sélénium, manganèse) et des produits aux propriétés détoxifiantes et drainantes (pectine) ;
  • les cures de performances : des compléments pour améliorer les capacités cognitives (oméga-3, ginseng) ou physiques (multivitamines, magnésium, zinc).

Le dosage des compléments alimentaires

Chez Nutri&Co, nous avons la conviction que la Nutra aide à vivre en meilleure santé et plus longtemps. Pour autant, on ne va pas se mentir. Hormis en cas de situation particulière, prendre des compléments alimentaires toute l'année n'est pas une nécessité. Si tant est qu'on soit exempt de carence et qu'on ait une alimentation saine et bien diversifiée. Nonobstant quoi, la fréquence et la durée normale pendant laquelle il est préconisé de prendre un complément alimentaire sont notifiées sur la notice d'utilisation ou, à défaut, l'étiquette. Pour plus de précautions, il est conseillé de se rapprocher d'un professionnel de la santé : nutritionniste, diététicien, médecin généraliste ou pharmacien.

Contre-indications : peut-on cumuler la prise de complément alimentaire ? 

Quand on décide de prendre des compléments alimentaires de sa propre initiative, il faut s'attendre à rencontrer quelques incertitudes. Pendant combien de temps peut-on prendre un complément alimentaire ? Combien de compléments alimentaires peut-on prendre par jour ? Peut-on prendre 2 compléments alimentaires différents en même temps ? Bien qu'ils ne soient pas des médicaments, un mauvais usage de complément alimentaire n'est pas sans incidence sur l'organisme. En effet, un surdosage peut être responsable de dysfonctionnements plus ou moins importants. Il en est de même en cas de prise simultanée de deux produits à la composition non compatibles. Bien que les fabricants soient normalement tenus d'indiquer les risques possibles d'interactions sur l'étiquette, il ne faut surtout pas hésiter à se renseigner auprès de professionnels qualifiés.




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.