Comment calculer et maintenir son poids idéal ?

Aliments pour un poids idéal

Le poids idéal, c’est quoi ? Vous avez 2 heures ! On pourrait, en effet, disserter sur cette question. Le poids idéal, par rapport à quoi ? Votre santé ? Votre vision de votre corps ? Le regard des autres ? La norme ? Pour nous, c’est celui dans lequel on se sent bien. Celui qu’on peut maintenir sur le long terme, avec une alimentation équilibrée et quelques écarts. Et surtout c’est celui qui nous permet de vivre en pleine santé. Il dépend de nombreux facteurs et évolue au cours de la vie. Comment déterminer son poids idéal ? Comment le maintenir ? On a fait une synthèse pour vous. Sortez vos calculettes !

Le poids idéal existe-t-il ?

Ce qui influe sur les kilos

Le poids idéal, ou de forme, ou d’équilibre, n’est pas une question mathématique. Il évolue en fonction de nombreux facteurs : la taille de l'individu bien sûr, mais aussi sa morphologie, ses masses grasses, musculaires et osseuses, sa génétique, son mode de vie, son activité physique, son équilibre alimentaire, son âge, son sexe...

À poids idéal, corps idéal ?

Face aux kilos, on n’est pas tous égaux. Les hormones et les grossesses jouent des tours aux femmes. La testostérone augmente la masse musculaire des hommes. L’âge réduit le métabolisme. Les traumatismes de la vie, les maladies ou traitements médicaux se lisent sur la balance.

Voir aussi : Quelle alimentation pour maigrir ?

Cette injustice des kilos, dans une société qui valorise toute silhouette mince et bien proportionnée, psychologiquement, ce n’est pas toujours facile à accepter. Surtout quand on a atteint le poids idéal, mais pas le corps idéal, car les deux ne riment pas forcément.

Une priorité : la santé

Le poids idéal est un terme créé par les professionnels de santé. À partir de statistiques, ils ont défini une échelle pour repérer les personnes "à risques" en raison de leur obésité. L’objectif : anticiper le développement de pathologies telles que l'hypertension, les troubles cardiovasculaires ou le diabète.

Comment calculer son poids idéal ?

Depuis 1871, date de la première formule, et jusqu’à nos jours, de nombreux scientifiques se sont penchés sur la question du poids idéal.

L’IMC, la seule mesure officielle

L’Indice de Masse Corporelle est l’unique indicateur reconnu par les autorités sanitaires dans le monde, dont l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il s’obtient en divisant le poids en kg par la taille en mètre carré. Si vous mesurez 170 cm, que vous pesiez 70, 62, 66,6 ou 67 kg, la bonne nouvelle c’est que vous avez une corpulence normale sur l’échelle de l’IMC. Les autres catégories : dénutrition, maigreur, surpoids, obésité modérée, sévère ou morbide. Si vous êtes dans une de ces catégories, une consultation avec votre médecin peut vous aider à trouver des pistes pour préserver votre santé.

L’IMC a aussi ses limites : il ne tient pas compte de la répartition masse musculaire et masse grasse. Un sportif judoka catégorie poids lourds sans un gramme de graisse aura un IMC égal à celui d'un individu obèse. Mais même si ce n'est pas une échelle parfaite, l'IMC donne une information indispensable pour la santé.

Adulte ou enfant, sportif ou sédentaire, l'IMC reste valable. Seul le résultat s'interprète différemment. Une seule exception : les femmes enceintes.

Les autres indices : amusez-vous à calculer !

Voici les autres formules mathématiques les plus connues, valables pour les adultes :

  • La formule de Broca est très simple. Le poids idéal correspond à la différence entre votre taille en cm et 100. Vous mesurez 170 cm et votre poids idéal est de 70 kg.
  • La formule de Lorentz tient compte du sexe. Pour une femme, on calcule taille en cm – 100 – [(taille – 150)/2,5]. On divisera par 4 pour un homme. Si vous mesurez 170 cm, le résultat est 62 kg.
  • La formule de Creff classe la morphologie en trois catégories, très subjectives : normal, large et gracile. Le poids idéal est augmenté de 10 % pour les larges et réduit de 10 % pour les graciles. Pour une silhouette normale, la formule est taille en cm – 100 + (âge/10) X 0,9. Pour une femme d’une quarantaine d’années et de 1,70 cm, on obtient 66,6 kg.
  • La formule de Monnerot-Dumaine prend en compte l’ossature en se basant sur la circonférence du poignet. Le calcul : (Taille en cm – 100) + (4 x Circonférence du poignet en cm) / 2. Pour notre femme de 170 cm avec un poignet de 16 cm, le résultat est 67 kg.

Maintenir son poids idéal

Avez-vous atteint un poids idéal pour votre santé selon l’IMC ? Le plus dur reste à venir : le conserver. Pour cela, pas de miracle, adopter une hygiène de vie saine est la clé. Au programme : sommeil, repas équilibrés, activité physique, hydratation, temps pour soi et... plaisir.

Voir aussi : Quelle alimentation pour grossir ?

Il faut aussi accepter que tout ne peut être contrôlé. À certains cycles de la vie, les kilos s’accrochent avec plus de force, mais rien n’est irrémédiable. Le principal : se sentir bien dans sa tête et son corps, avec quelques kilos en plus ou en moins, du moment que c’est sans danger pour la santé.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.