PARTAGE

Faut-il donner des probiotiques aux jeunes enfants ?

Les probiotiques sont une source d’apaisement pour la flore intestinale. Ils permettent ainsi à l’organisme d’assurer pleinement ses fonctions et de garder son équilibre. Les probiotiques se trouvent dans plusieurs catégories d’aliments, mais il est aussi possible de le prendre comme un complément alimentaire. On peut s’interroger sur le rôle des probiotiques sur le nourrisson. Qu’est-ce qu’un probiotique et ses différentes formes ? Un surdosage peut-il être dangereux pour un bébé ou un très jeune enfant ? Quels sont les bienfaits des probiotiques sur le microbiote intestinal de l’enfant ? Toutes les réponses sont dans notre article ! 

Définir les probiotiques

Riche en bactéries et garant de l’équilibre du microbiote intestinal, les probiotiques sont pleins de bienfaits pour les enfants. Dans un premier temps, il s’agit d’en savoir plus sur le rôle bénéfique des probiotiques, les différentes souches et les aliments dans lesquels on en retrouve.     

Qu’est-ce que les probiotiques ? 

Les probiotiques représentent un ensemble de micro-organismes vivants, des bactéries, que l’on retrouve dans le système digestif. Ils sont particulièrement efficaces pour assurer l’équilibre de la flore intestinale. Ils renforcent ainsi la bonne digestion et l’immunité de l’organisme, ils auraient même une influence neurologique en agissant contre la dépression et l’angoisse. L’effet des probiotiques est apaisant et il effectue un véritable nettoyage dans le système digestif et le côlon. Ils permettent ainsi de lutter aussi contre la constipation et favorisent la perte de poids. 

Les probiotiques interviennent directement en cas de symptômes d’un déséquilibre digestif, une cure est vivement recommandée.

Parmi les différentes sortes de probiotiques, les plus connues sont le Lactobacillus et le Bifidobacterium. On en retrouve plusieurs autres sous forme de levure, comme le Saccharomyces Cerevisiae et le Bacillus.

Où trouver les probiotiques ? 

Les probiotiques sont présents sous plusieurs formes. On les retrouve ainsi dans les suppléments alimentaires, certains médicaments disponibles en pharmacie, mais aussi dans l’alimentation. 

Parmi les aliments riches en probiotiques, on retrouve les produits contenant une grande quantité de ferments lactiques. On y trouve notamment comme les yaourts, le fromage persillé comme le roquefort, le bleu et tous ceux avec une croûte. On en retrouve aussi dans la levure de bière, les cornichons, le levain, le miso et la choucroute. Pour les boissons,les probiotiques se retrouvent dans les boissons fermentées comme le kombucha, le kéfir, la bière non pasteurisée et le lait fermenté. 

Par ailleurs, on retrouve également des probiotiques dans le lait infantile. Il est aussi possible de prendre des probiotiques durant l’allaitement pour assurer le bien-être du microbiote intestinal du bébé. 

La prise de probiotiques pour un enfant 

Les probiotiques proposent de nombreux bienfaits pour les bébés et les jeunes enfants. En effet, un apport en probiotiques assure une bonne construction du microbiote intestinal et ainsi éviter plusieurs déséquilibres de santé. Il s’agit à présent de s’intéresser plus précisément à l’intérêt de donner des probiotiques à un bébé, aux bienfaits et aux éventuels risques. 

Pourquoi donner des probiotiques à un bébé ?

 Le fait de donner des probiotiques à un jeune enfant est essentiel pour son bien-être et l’équilibre de sa flore intestinale. Dès sa naissance, un bébé reçoit plusieurs micro-organismes vivant dans son tube digestif. Ces micro-organismes interviennent notamment par l’alimentation, la respiration, l’environnement de vie et même l’allaitement. L’enfant hérite du microbiote de sa mère, ce dernier se construit durant les 4 premières années de sa vie. Par ailleurs, la forme d’accouchement détermine également la constitution du microbiote intestinal. En effet, un accouchement par voie basse ne va pas permettre l’implantation des mêmes bactéries qu’un accouchement par césarienne. Ce mode d’accouchement est d’ailleurs plus propice aux bactéries pathogènes. 

Les micro-organismes possèdent une influence directe sur le développement digestif et immunitaire de l’enfant. Ils peuvent aussi être pathogènes et provoquent ainsi des troubles tels que des dysfonctionnements de l’intestin, du surpoids et toutes sortes d’allergies. 

Il est souvent recommandé de prendre des probiotiques en cas de troubles de la digestion. Ces derniers peuvent être provoqués par des épisodes de gastro-entérite et de diarrhées, un affaiblissement des défenses immunitaires, une alimentation déséquilibrée ou une trop grande prise d’antibiotiques. 

Les bienfaits des probiotiques pour un enfant 

L’influence bénéfique de probiotiques est notoire pour la prévention de différents troubles. Ainsi, d’après la Société Canadienne de Pédiatrie (la SCP), les probiotiques agissent efficacement contre la diarrhée par exemple. Qu’elle vienne d’une infection ou d’une prise d’antibiotiques excessive, il est conseillé d’utiliser des souches comme le Saccharomyces boulardii, le Bifidobacterium et le Streptococcus. Ils permettent ainsi de réduire la durée des épisodes de diarrhée et lutter contre la déshydratation. Par ailleurs, les probiotiques agissent aussi sur les coliques infantiles. Ces dernières sont directement impactées par la composition du microbiote intestinal. 

D’autre part, les probiotiques peuvent permettre de prévenir les infections. Grâce à leur impact sur les défenses immunitaires, le bébé est mieux protégé des bactéries pathogènes. Cela permet également d’éviter une trop grande prise d’antibiotiques. 

Enfin, les probiotiques sont efficaces contre les dermatites atopiques et les allergies. Un enfant prédisposé aux allergies serait ainsi mieux protégé des risques d’allergies, mais aussi d’eczéma. Une prise de probiotiques peut aussi être un bon soutien pour le bébé suite à un accouchement par césarienne. 

Les risques de la prise de probiotiques pour le bébé 

Il est légitime de se demander si une prise de probiotiques peut s’avérer dangereuse pour le bébé. Il est important de savoir que les probiotiques ne présentent pas de risques de surdosage. En effet, un excès de probiotiques serait évacué par les selles. De ce fait, un surplus ne mettra pas la santé de l’enfant en péril. Par ailleurs, il est important de choisir les souches de probiotiques appropriées à la pathologie à traiter. Toutes n’ont pas les mêmes vertus. Il est toutefois vivement contre-indiqué de donner des probiotiques aux jeunes enfants avec des défenses immunitaires affaiblies, par un médicament ou une infection. Il est toutefois important de se rendre en pharmacie ou de demander l’avis d’un médecin avant de commencer une cure en probiotiques pour le bébé. 

Une prise de probiotiques par l’alimentation ne représente aucun danger pour un nourrisson ou un jeune enfant.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

 

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !