Les effets des probiotiques sur votre intestin

Saviez-vous qu’il y avait plus de 100.000 milliards de bactéries qui peuplent votre intestin ? Lorsque le nombre de ces micro-organismes diminue ou augmente, le microbiote intestinal est déséquilibré. Troubles digestifs se font alors ressentir. Dans ce cas, la prise de probiotiques peut vous aider.

Les probiotiques, c’est quoi ?

Dans le microbiote intestinal, il y a des milliards de micro-organismes vivants. Elles ont un impact sur de nombreuses fonctions de l’organisme, notamment sur la santé du transit intestinal, la digestion, mais aussi l’immunité. Les probiotiques viennent soutenir cette flore intestinale. Ils sont composés à partir de différents ferments lactiques qui se trouvent dans les produits laitiers, notamment dans les yaourts, et de levures diverses, dont la levure de bière.

Quel est le rôle de la flore intestinale ?

Plusieurs études cliniques tendent à prouver qu’une flore intestinale équilibrée a une influence directe sur de nombreux aspects de l’organisme. Avoir un transit en bonne santé, ou en "symbiose", c’est avant tout préserver sa digestion et son immunité, tout en évitant le stress inutile lié aux désagréments que peut engendre le déséquilibre intestinal ("dysbiose").

Malheureusement, l’équilibre de ce microbiote peut être rompu par les aléas de la vie. Le stress, certaines allergies, la prise d’antibiotiques ou de mauvaises habitudes alimentaires peuvent engendrer des symptômes plus ou moins légers. Lorsque ballonnements, diarrhée, constipation, flatulences ou troubles intestinaux se font ressentir, l’intérêt des probiotiques se manifeste.

Probiotique et intestin : quels bienfaits en attendre ?

Pour retrouver un équilibre intestinal parfaitement correct, il va falloir prendre soin des « bonnes » bactéries présentes dans l’intestin. À noter que les probiotiques peuvent avoir un impact sur la constipation et la diarrhée, mais aussi sur la prise de poids et l’infection urinaire. En fait, certaines bactéries sont présentes dans le foie, la vessie et dans la flore intime. Mais revenons au niveau de la flore intestinale.

Probiotiques et diarrhée

La diarrhée survient généralement lorsque prolifèrent les mauvaises bactéries au sein des intestins et que les bonnes bactéries sont en sous-nombre. Des probiotiques peuvent alors être envisagés, en prévention ou en cure d’attaque, afin que les symptômes ne durent dans le temps. Dans ce cas-ci, vous pouvez également réhydrater votre corps pour éliminer les mauvaises bactéries plus rapidement.
 
Si les symptômes perdurent dans le temps et que votre diarrhée ne guérit pas, il vous est conseillé d’en parler avec un gastro-entérologue. Il se peut que votre posologie ne soit pas adaptée à vos besoins. La flore intestinale de chacun est unique, ce qui fait que chaque traitement l’est aussi, d’une certaine manière.

Probiotiques et syndrome de l’intestin irritable

Le syndrome de l’intestin irritable est un mal qui peut être pénible au quotidien. Bien qu’il n’existe pas de réel moyen de prévenir ce syndrome, il est toutefois possible de lutter contre les récidives en changeant vos habitudes alimentaires.

Des études cliniques ont été réalisées pour tenter de prouver que les probiotiques pouvaient aider les patients en cas de syndrome de l’intestin irritable. Malheureusement, il est difficile pour les scientifiques de donner des résultats probants, le dosage et la durée de la cure étant encore méconnus. Toutefois, des résultats positifs concernent quelques souches de probiotiques, notamment le Lactobacillus rhamnosus, le Lactobacillus plantarum et le Bifidobacterium infantis.

Probiotiques et antibiotiques

Certains antibiotiques mettent à mal l’équilibre intestinal. Il est possible de réduire le risque de diarrhée et de ballonnements en choisissant une cure préventive en probiotiques. Attention tout de même, les compléments alimentaires à base de ferments lactiques doivent être ingérés loin de votre prise d’antibiotiques, afin que celle-ci ne soit pas perturbée.

Quels probiotiques pour restaurer la flore intestinale ?

Comme le microbiote intestinal est composé de milliards de bactéries, il est parfois difficile de savoir quel probiotique prendre pour les intestins. Chaque souche de probiotique possède ses propres propriétés et bienfaits. Il est donc essentiel de choisir un complément alimentaire qui mettra toutes les chances de votre côté pour vous aider à retrouver un confort véritable en fonction de votre besoin.

Des gélules gastro-résistantes

Quel que soit votre problème à régler, il faudra avant tout vous assurer de choisir une supplémentation qui pourra fonctionner. Pour ce faire, mettez de côté les gélules classiques et les comprimés proposés par certaines marques « bon marché ». Préférez les gélules gastro-résistantes, qui garantissent une assimilation jusqu’aux intestins. Les comprimés classiques seront en effet détruits en grande partie dans l’estomac, à l’impact de l’acide gastrique. Peu de probiotiques survivront alors jusqu’à la flore intestinale. Ce qui serait vraiment dommage.

Des souches diverses et de bonne qualité

Pour choisir une supplémentation de qualité, jetez un coup d’œil à l’étiquette de votre produit. Vous y trouverez le nombre de probiotiques présents dans une seule gélule. Celle-ci est généralement de plusieurs milliards d’UFC. Cela est bien, mais pas suffisant. Pour une complémentation idéale, il faudra également vous assurer d’avoir plusieurs souches de probiotiques différentes. C’est le cas de notre complexe Le Probio², qui vous propose pas moins de 9 souches lactiques, dont 3 brevetées.

Des probiotiques et des prébiotiques

Certains probiotiques sont proposés avec des prébiotiques (voir ici leurs différences). Si les prébiotiques sont ingérés seuls, cela peut ne pas avoir un grand impact sur la flore intestinale si celle-ci est déjà mise à mal. Par contre, s’ils sont consommés en même temps que les probiotiques, ils pourront « nourrir » ces derniers dès leur arrivée dans l’intestin, provoquant une prolifération des bonnes bactéries. C’est donc un aspect à prendre en compte lors du choix de votre complément alimentaire.

 

Le Probio²
Le Probio²

Digestion & Immunité

DÉCOUVRIR

Quand faire une cure de probiotiques ?

Rééquilibrer la flore intestinale est indispensable après avoir ressenti des troubles digestifs. Ce rééquilibrage est parfois difficile, les aliments divers (yaourts, boissons fermentées, etc.) contenant des probiotiques peuvent perdre une grande partie de leurs bienfaits si les micro-organismes n’atteignent pas vivants les intestins. La prise d’une complémentation, lorsque celle-ci est de qualité, peut augmenter la rapidité des effets des probiotiques.

Pour une cure préventive, il est possible de prendre des probiotiques pour une durée d’un mois environ, à n’importe quel moment de l’année. Cette cure peut se réitérer par la suite, après une pause d’une semaine minimum. Pour une cure d’attaque, la prise peut durer seulement quelques jours. En prenant les gélules au matin, vous profitez au mieux de leurs bienfaits.

Quels sont les aliments riches en probiotiques ?

Il y a des ferments lactiques dans les laitages et les produits laitiers. Les probiotiques sont également présents dans les boissons fermentées, notamment dans le kéfir et le kombucha, deux boissons gazeuses qui pourront remplacer les sodas et les liqueurs trop sucrées.

Les végétariens seront contents d’apprendre que les dérivés du soja contiennent des probiotiques. C’est le cas du tempeh, une alternative au tofu, faite à partir de graines de soja fermentées. Vous pourriez également apprécier le miso, qui est quant à lui fabriqué à partir de la fermentation du soja, du riz et de l’orge.

Vous pouvez également consommer des légumes fermentés, de la choucroute, de la levure de bière ou du vinaigre de cidre pour faire le plein de probiotiques. L’essentiel, c’est d’avoir une alimentation variée afin de prendre ce qu’il y a de meilleur dans chacun des aliments.

Suivez ce lien sur les sources de probiotiques dans l'alimentation pour en savoir plus.

Comment prendre soin de sa flore intestinale ?

Saccharomyces boulardii, Lactobacillus ou Streptococcus thermophilus, les probiotiques sont conseillés pour prendre soin de votre flore intestinale. Néanmoins, d’autres solutions peuvent vous être proposées. Vous pouvez faire attention à votre alimentation en consommant des fibres, en limitant votre consommation de viande rouge et en évitant les aliments trop gras et trop sucrés.

Il est également conseillé de pratiquer une activité physique régulière. Celle-ci n’a pas besoin d’être intense, au contraire, une activité modérée est préférable afin de ne pas perturber vos intestins. Mieux vaut donc pratiquer un sport sur la durée au lieu d’une activité extrême sur peu de temps. De la marche à pieds ou du vélo peuvent être envisagés.

 

Les Fibres Bio
Les Fibres Bio

Transit & Constipation

DÉCOUVRIR

Les probiotiques provoquent-ils des effets indésirables ?

Il n’y a pas de contre-indications concernant la prise de probiotiques. Néanmoins, l’utilisation d’une complémentation est déconseillée chez les enfants. La prise de la supplémentation peut provoquer certains effets secondaires, en cas de surdosage. Si vous ressentez ballonnement, diarrhée, douleurs abdominales ou autres troubles digestifs, diminuez le dosage de votre cure. Si les effets persistent, appelez votre médecin.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.




Articles en relation