Les effets des probiotiques contre les infections urinaires

Les infections urinaires peuvent être pénibles, notamment l’infection de la vessie, connue sous le nom de cystite. Ce sont la plupart du temps de « mauvaises » bactéries qui sont en cause. Celles-ci doivent être éliminées afin de retrouver du confort. Les probiotiques pourront vous aider !

Qu’est-ce que les probiotiques ?

Les probiotiques sont le nom donné à certaines bactéries et levures qui sont naturellement présentes dans le microbiote humain. Ce sont des micro-organismes vivants qui se logent en grand nombre dans l’intestin, mais ces « bonnes » bactéries sont également présentes dans le foie, l’estomac, la vessie, le vagin et l’urètre. Il est donc important de consommer des probiotiques pour préserver votre flore intestinale mais aussi votre flore intime.

Probiotique et infection urinaire : quels bienfaits en attendre ?

Les femmes sont plus souvent touchées par les infections urinaires que les hommes. Ce phénomène est expliqué par le fait que l’urètre, c’est-à-dire le canal qui permet à la vessie de se vider, est plus petit chez la femme que chez l’homme.

Lorsqu’elles sont touchées par une infection urinaire, les patientes peuvent ressentir plusieurs symptômes. La flore vaginale est troublée, ce qui peut provoquer une sensation de brûlure lors de l’évacuation de l’urine. Une envie pressante d’aller aux toilettes se manifeste pour une faible quantité de liquide. Pour finir, la cystite peut s’accompagner d’une légère fièvre et de douleurs au niveau du bas-ventre.

Généralement, le traitement de la cystite consiste à prendre des antibiotiques. Leur efficacité est sans appel. Toutefois, il existe des alternatives, notamment en cas d’infections à répétition, où l’utilisation de compléments alimentaires peut alors être d’une grande aide. Ils permettent de corriger un déséquilibre qui se serait installé.

Quel probiotique contre l'Escherichia coli ?

Généralement, la cystite est due à une simple bactérie, l’Escherichia coli. En fait, la bactérie responsable des troubles urinaires a sa place dans le tube digestif, dans le microbiote du colon et du rectum. Il arrive toutefois que la bactérie passe dans l’urètre et remonte jusqu’à la vessie. Une fois installée, elle se multiplie et provoque un déséquilibre entre « bonnes » et « mauvaises » bactéries. L’infection bactérienne se propage.

Lactobacillus plantarum, Bifidobacterium animalis lactis, StreptococcusDe nombreux probiotiques sont proposés dans le commerce. Mais quel probiotique choisir pour contrer les infections urinaires ? De nombreux chercheurs mettent en évidence plusieurs souches de Lactobacillus. En cas de cure, il faudra donc vérifier que votre complément alimentaire contient des lactobacilles.

Comment éviter les infections urinaires à répétition ?

Il existe des gestes simples à pratiquer au quotidien en prévention des infections urinaires. Le but étant d’évacuer au mieux l’urine de la vessie pour éviter la stagnation de cette dernière et ainsi empêcher la multiplication des mauvaises bactéries.

Pour éviter les infections urinaires, il est préférable de boire 1,5 litre d’eau par jour, pour une bonne hydratation. Il faut aller uriner après chaque rapport sexuel et vous protéger des virus sexuellement transmissibles. Il est également important de rappeler de s’essuyer de l’avant vers l’arrière, lorsque vous allez aux toilettes. La toilette intime doit se faire à l’eau ou à l’aide d’un gel lavant doux, en évitant les produits agressifs. Pour finir, vous pourrez porter des sous-vêtements amples.

L’extrait de canneberge ou de cranberry (qui contient des proanthocyanidines) peut aussi vous aider dans ces moments pénibles. Quant aux probiotiques, gélules ou capsules, ils seront en parfaite synergie avec des prébiotiques, pour encore plus d’efficacité. À noter que si vous prenez des antibiotiques, il faudra éloigner leur prise de celle de votre supplémentation.

 

Le Cranberry Mannose
Le Cranberry Mannose

Confort urinaire & Drainage

DÉCOUVRIR

Comment prendre des probiotiques ?

Bonne nouvelle, il est possible de consommer des probiotiques via une alimentation saine et équilibrée. Vous en trouverez dans les produits laitiers, dans les yaourts et le fromage, mais aussi dans le kéfir, les légumes fermentés, la choucroute et la levure de bière. Pourquoi ne pas associer ces différents aliments avec du jus de canneberge ?

La prise de compléments alimentaires est également possible. Dès lors, assurez-vous de choisir une supplémentation qui se compose de plusieurs souches de probiotiques. Votre microbiote est en effet composé d’environ 100.000 milliards de bactéries qui proviennent de 600 familles différentes.

Quels sont les risques liés à la prise de probiotiques ?

Il n’y a pas de danger lors de la prise de probiotiques. Il faut toutefois vous assurer de ne pas dépasser le dosage quotidien conseillé pour éviter les effets secondaires. Précisons également qu’il est déconseillé aux enfants de faire une cure de probiotiques. La femme enceinte et/ou allaitante devra prendre l’avis de son médecin.

Les probiotiques ont un effet direct sur le microbiote intestinal. De ce fait, des effets secondaires bénins peuvent se ressentir, et ce, au niveau digestif. Diarrhée, constipation, ballonnements peuvent apparaître. Si ces désagréments continuent après quelques jours de prise, arrêtez votre cure et appelez votre médecin.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.




Articles en relation