Excès en vitamine B12 : les réels dangers

 

Ce qu'il faut retenir :

  • Un excès en vitamine B12 est un phénomène rare.
  • Il n’y a pas d’effets secondaires importants en cas d’excès en vitamine B12.
  • La malabsorption intestinale de la vitamine B12 engendre des compléments alimentaires aux apports élevés.

On parle souvent de carence en vitamine B12, mais il est également possible d’avoir un excès de vitamine B12. Si ce phénomène est rare, il ne faut néanmoins pas négliger ce surdosage qui pourrait amener à des problèmes de santé. Causes, symptômes et élimination du surplus : voici tout ce qu’il faut savoir sur l’excès de vitamine B12 !

Quel est l'effet de la vitamine B12 ?

La vitamine B12 (ou cobalamine) est une vitamine essentielle au bon fonctionnement du métabolisme. Pourtant, l’organisme n’est pas capable d’en faire la synthèse, ce qui fait qu’elle doit être assimilée via une alimentation équilibrée. Tout comme l’acide folique (vitamine B9), cette vitamine fait partie du groupe des vitamines B liposolubles. Elle possède un rôle primordial dans de nombreux mécanismes du corps et participe, entre autres, au bon maintien du métabolisme énergétique, du système immunitaire et à la formation des globules rouges [1].

Pour contrer une carence, il est conseillé de choisir une supplémentation orale. Cela permet d’éviter certaines pathologies en neurologie, une anémie macrocytaire ou une fatigue anormale, par exemple. Mais s’il est judicieux de prendre un complément à base de vitamine B12, la question se pose ; faut-il faire attention aux excès ? Dans une certaine mesure, oui. Rassurez-vous, le corps humain est capable de gérer de grosses doses de vitamine B12 sans risque pour la santé. On vous explique !

Quels sont les effets d'un surplus de vitamine B12 sur le corps ?

Une hypervitaminose en B12 n’a que très peu d’effets secondaires connus. Mise à part une poussée d’acné possible, il n’y a pas de réelle toxicité prouvée en cas de surdosage. D’ailleurs, il n’y a pas de dose journalière maximale recommandée ni de limite supérieure de sécurité concernant les suppléments à base de vitamine B12.

Si la plupart des compléments alimentaires sont composés d’un dosage supérieur aux valeurs nutritionnelles de référence de l’Anses [2], qui est de 4 μg/jour pour un adulte (homme ou femme), c’est qu’il y a une bonne raison. Il faut savoir que la vitamine B12 n’est pas absorbée complètement par l’organisme…

En ce qui concerne la vitamine B12, il y a deux formes d’absorption. Lors de l’absorption active, la vitamine est transportée par les protéines haptocorrines jusqu’à l’intestin. Ces protéines ont beau faire un travail remarquable, seulement 50% environ de la vitamine B12 absorbée se retrouve dans le sang. Sans compter le phénomène de saturation engendré par l’organisme, qui ne sait pas gérer plus de 1,5 µg toutes les six heures [3].

L’absorption passive offre la possibilité à la vitamine B12 de se diffuser naturellement via les muqueuses intestinales, sans phénomène de saturation. Mais le taux d’absorption est alors très faible, environ 0,5% sont assimilés par le corps humain. Cette malabsorption intestinale démontre que la valeur normale proposée par l’Anses n’est pas adaptée pour des apports suffisants, lorsque l’on ne tient pas compte du réel taux d’absorption.

Comment faire baisser le taux de vitamine B12 ?

Si votre taux de vitamine B12 est trop élevé, il se peut que vos apports en protéines animales soient trop excessifs. Une alimentation équilibrée est la base d’un corps en bonne santé. Contrairement aux végétaliens, les personnes qui consomment des aliments d’origine animale ont de plus fortes chances d’avoir un excès en vitamine B12. Rassurez-vous toutefois, la vitamine B12 en excès est généralement éliminée de façon naturelle par l’organisme (bile, urines, sécrétions…).

Si votre taux de vitamine B12 vous inquiète, ne tombez pas dans la paranoïa. Vous pouvez demander un diagnostic à votre médecin traitant qui trouvera la cause de cet excès en éliminant les troubles possibles et en parlant de votre nutrition avec vous.

Sources

[1] https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:02012R0432-20150127&qid=1430898481540&from=FR

[2] https://www.anses.fr/fr/content/les-r%C3%A9f%C3%A9rences-nutritionnelles-en-vitamines-et-min%C3%A9raux

[3] https://nutriandco.com/fr/produits/vitamine-b12

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !