Nutrition

Le Zinc, à quoi ça sert et où en trouver ?

PARTAGE
4 minutes

A retenir :

  • Le zinc est un oligoélément essentiel à notre organisme : immunité, fertilité, ossature, peau…
  • L'absorption du zinc alimentaire est limitée par des composés naturellement présents dans les végétaux. 
  • Mais la Nutra possède des atouts pour améliorer sa biodisponibilité, le tout sans troubles digestifs.   

Il y a des minéraux que l’on connaît bien : magnésium, calcium, fer,... Ces minéraux et oligo-éléments, on le sait, notre corps en a besoin. Mais bien souvent, on oublie de regarder du côté du zinc. Et pourtant ce dernier nous est bien indispensable. Il faut dire que son intérêt pour la santé a été découvert relativement tard. Ce n’est qu’en 1963 que nous avons pris conscience de son caractère essentiel (1). Alors, à quoi sert-il ? Où le trouver ? Qui en a réellement besoin ? Comment bien le choisir ?

Qui est le zinc ?

Le zinc est un oligo-élément. En d’autres termes, il s’agit d’un sel minéral présent à l’état de traces dans notre corps. En petite quantité certes, mais pas moins important qu’un autre. En termes de proportions, c’est le deuxième oligo-élément le plus important après le fer (2). Et contre toutes attentes, notre organisme ne peut pas le stocker (3). Par conséquent, pour assurer notre bonne santé, il est donc nécessaire de l’apporter via notre alimentation.

Les aliments riches en zinc

Parmi tous les aliments, le champion de la plus grosse teneur en zinc, c’est l'huître. De manière générale, ce sont plutôt les produits carnés et les fruits de mer qui en contiennent les plus fortes concentrations. En voici un petit aperçu (4) :

 Aliments (100 g)  Teneur en zinc (mg)
 Huître plate  45
 Germe de blé  14
 Crabe en miettes  11,9
 Boeuf braisé  10,5
 Jarret de veau  8,8
 Levure alimentaire   8,4
 Agneau   7,14
 Foie de porc  6,72

Un oligo-élément multifonction

Quand on vous dit que le zinc tient une place importante dans notre corps, ce n’est pas pour blaguer ! Pour vous faire une idée, ce ne sont pas moins de 300 réactions enzymatiques qui dépendent de lui (1). Il est impliqué dans :

  • la régulation du cycle cellulaire,
  • la réplication et la réparation de l'ADN, 
  • la prolifération et la différenciation cellulaires,
  • le métabolisme des lipides et des glucides

De ce fait, le zinc intervient dans de nombreuses fonctions de l’organisme comme notre système immunitaire et nos fonctions intellectuelles (5). Mais c’est loin d’être tout. En contribuant à la production normale de testostérone dans le sang et en participant au bon développement des organes sexuels, le zinc est également clé pour la fertilité et la reproduction humaine. Il est aussi indispensable au maintien de l’ossature. Et c’est aussi un excellent allié des ongles, des cheveux et de la peau où il participe au processus de cicatrisation (6, 7). Enfin, le zinc est un très bon antioxydant qui protège les cellules du stress oxydatif. Vous l’aurez donc compris, le zinc, c’est du lourd.

Et vous vous doutez bien qu’un manque de zinc peut entraîner des dysfonctionnements physiologiques. Bien que la carence en zinc soit assez rare, elle touche tout de même 25% de la population mondiale et principalement dans les pays en voie de développement (5). Ce déficit conduit, entre autres, à un déclin du système immunitaire (5), de la fatigue et à des troubles cutanés (1). 

Qui a besoin de zinc ?

Comme notre organisme n’est pas en mesure d’en faire des réserves, plusieurs catégories de personnes ne sont pas à l'abri d’un potentiel manque. C’est le cas par exemple des personnes végétariennes qui ne consomment ni fruits de mer, ni viande, les premières sources de zinc (8). D’autant plus, qu’elles se nourrissent majoritairement de produits d’origine végétale qui contiennent des phytates. Ces molécules ont la mauvaise idée de piéger et limiter l’absorption du zinc (9). Par ailleurs, les femmes enceintes et allaitantes doivent aussi veiller à la couverture de leurs besoins, ainsi que les personnes sujettes aux troubles intestinaux.

De manière plus générale, en cas de fatigue, de perte de cheveux ou d'appétit, de dysfonctionnement de la fonction reproductrice, ou encore en cas de problème de peau et de cicatrisation, il serait certainement judicieux de faire un bilan sanguin pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un manque de zinc. S’il s’avère que c’est bien cela, vous pourrez compter sur la Nutra pour refaire le plein.

Une bonne formule de zinc, c’est quoi ?

Notre organisme absorbe environ 33% du zinc alimentaire (10). Et les recommandations nutritionnelles en zinc sont même adaptées pour pallier l’impact des phytates de notre alimentation sur leur absorption. Ces recommandations vont de 6,2 (pour la plus faible teneur en phytates) à 10,2 mg / jour. Il existe plusieurs formes de supplémentation en zinc. Par exemple, le gluconate ou le bisglycinate de zinc auront tendance à avoir une meilleure biodisponibilité que la forme d’oxyde. Une bonne formule, c’est celle qui offrira la meilleure biodisponibilité avec le moins d’effets indésirables. Il s’agit donc d’éviter une dose massive de zinc, et d’en optimiser l'absorption. Et c’est bien dans cette optique que nous avons élaboré notre formule de Zinc. Nous y avons glissé : 

  • Du gluconate de zinc : une des formes de zinc les plus biodisponibles à l’heure actuelle. 
  • De l’oxyde de zinc, MAIS liposomé (là on dit oui) ! C’est-à-dire encapsulé dans un vecteur formé d’acide gras qui lui permet de passer la barrière intestinale sans embûches, et augmente grandement son assimilation.

Ainsi, grâce à une seule gélule quotidienne de Zinc, vous couvrez 100% des apports de références, sans troubles digestifs ! 

Références

(1) Skalny AV, Aschner M, Tinkov AA. Zinc. Adv Food Nutr Res. 2021;96:251-310. doi: 10.1016/bs.afnr.2021.01.003. Epub 2021 May 24. PMID: 34112355; PMCID: PMC8208231.
(2) Read SA, Obeid S, Ahlenstiel C, Ahlenstiel G. The Role of Zinc in Antiviral Immunity. Adv Nutr. 2019;10(4):696-710. doi:10.1093/advances/nmz013
(3) Skrajnowska D, Bobrowska-Korczak B. Role of Zinc in Immune System and Anti-Cancer Defense Mechanisms. Nutrients. 2019 Sep 22;11(10):2273. doi: 10.3390/nu11102273. PMID: 31546724; PMCID: PMC6835436.
(4) ANSES : Ciqual. Url : https://ciqual.anses.fr/#/constituants/10300/zinc-(mg-100-g)
(5) Sanna, Alessandro et al. “Zinc Status and Autoimmunity: A Systematic Review and Meta-Analysis.” Nutrients vol. 10,1 68. 11 Jan. 2018, doi:10.3390/nu10010068
(6) Kogan S, Sood A, Garnick MS. Zinc and Wound Healing: A Review of Zinc Physiology and Clinical Applications. Wounds. 2017 Apr;29(4):102-106. PMID: 28448263.
(7) Lin PH, Sermersheim M, Li H, Lee PHU, Steinberg SM, Ma J. Zinc in Wound Healing Modulation. Nutrients. 2017 Dec 24;10(1):16. doi: 10.3390/nu10010016. PMID: 29295546; PMCID: PMC5793244.
(8) Gammoh NZ, Rink L. Zinc in Infection and Inflammation. Nutrients. 2017 Jun 17;9(6):624. doi: 10.3390/nu9060624. PMID: 28629136; PMCID: PMC5490603.
(9) Shkembi B, Huppertz T. Influence of Dairy Products on Bioavailability of Zinc from Other Food Products: A Review of Complementarity at a Meal Level. Nutrients. 2021 Nov 26;13(12):4253. doi: 10.3390/nu13124253. PMID: 34959808; PMCID: PMC8705257.
(10) Roohani N, Hurrell R, Kelishadi R, Schulin R. Zinc and its importance for human health: An integrative review. J Res Med Sci. 2013 Feb;18(2):144-57. PMID: 23914218; PMCID: PMC3724376.

Rester informé des sorties d’articles
Le Zinc
Le Zinc12,90€
Ajouter au panier
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Articles en relation