Beauté

Acide hyaluronique et peau : quels bénéfices anti-âge ?

PARTAGE
Acide hyaluronique et peau : quels bénéfices anti-âge ?
4 minutes

Ce qu'il faut retenir :

  • L’acide hyaluronique est un des composants majeurs du derme de notre peau.
  • Grâce à lui, la peau est bien hydratée, souple et élastique.
  • Bien connu en crèmes, en injections, il se présente aussi en gélules pour agir efficacement sur rides et ridules, preuve à l’appui.

Dans la glace, on peut ne voir qu’elle. On a beau la lisser du bout des doigts pour l’atténuer, elle persiste… Une fois installée, il n’y a pas de débat, la ride est coriace ! Alors, on entend souvent qu’anticiper, prévenir, et agir tôt est essentiel. C’est certain… Et parmi les solutions pour préserver le capital jeunesse et l’aspect lisse de la peau, l’acide hyaluronique (ou hyaluronane, nom moins utilisé) serait un champion. C’est vrai, ça ? On décortique le sujet pour vous.

Faites-vous une raison : votre peau vieillit

Le vieillissement est un processus physiologique inéluctable (en tout cas jusqu’à aujourd’hui…) et qui touche tout notre organisme. Et si le vieillissement cellulaire intrinsèque est avant tout naturel, il est accéléré par des stimuli extérieurs comme les UV, le tabac, ou les polluants atmosphériques… Notre peau, en contact avec l’environnement extérieur, le sait d’ailleurs très bien. L’acide hyaluronique, l’un de ses composants structurels majeurs, subit lui aussi de plein fouet ce double phénomène et son renouvellement est impacté (1). Conséquence : une peau moins hydratée, moins ferme et moins élastique. Et voilà, les rides qui se creusent !

L’acide hyaluronique, molécule star de l’hydratation

Si l’acide hyaluronique est surtout réputé en cosmétique, sa découverte n’en est pas pour autant glamour. C’est en 1934 que les chercheurs Karl Meyer et John Palmer, du département d’ophtalmologie de l’université de Columbia à New York, découvrent cette molécule dans l’humeur vitrée de l'œil d’un bœuf (2). Par la suite, on découvrira sa présence dans tout l’organisme : les yeux, les articulations, et surtout la peau. Dans cette dernière (50% de sa quantité totale y est concentrée) (1), il est majoritairement présent dans le derme et en moindre quantité dans l’épiderme.

L’acide hyaluronique appartient à la famille des glycosaminoglycanes (des chaînes glucidiques) que l’on retrouve dans la matrice extracellulaire (3). Dans cet espace du derme, les molécules d’acide hyaluronique s’associent entre elles et à d’autres composants comme le collagène (encore lui !) pour former une structure stable. Schématiquement, imaginez une sorte de charpente flexible grâce à laquelle la peau subit des déformations sans être altérée de manière irréversible (4).
Et le véritable secret de l’acide hyaluronique réside dans sa structure moléculaire qui lui permet de capter jusqu’à 1000 fois son poids en eau. Grossièrement, il agit comme une éponge pour maintenir l’hydratation cutanée (1). Il n’en fallait pas plus pour donner naissance au mythe : prenez de l’acide hyaluronique, vous hydraterez votre peau et à vous une peau jeune !

L’acide hyaluronique en gélules, un simple mythe vraiment ?

Mais le mythe s’est aussi construit sur de solides fondations scientifiques. C’est prouvé : un apport direct en acide hyaluronique dans l’organisme contribue à compenser la perte de fonction de notre propre acide hyaluronique (dit “endogène”) en stimulant son propre renouvellement dans la peau.

Tolérance, sécurité et efficacité… Il a aussi largement fait ses preuves lors d’études cliniques sur plusieurs mois avec des prises orales variant de 37,5 à 240 mg et de 4 à 12 semaines, chez des femmes et des hommes. Tous les résultats sont unanimes : une efficacité démontrée dès 4 semaines sur l’hydratation de la peau (5,6,7). L’aspect de la peau est aussi amélioré : elle retient mieux l’eau, est mieux hydratée et les rides sont visiblement réduites. De quoi retrouver le sourire devant le miroir !

Injection ou Nutra, quelle est la solution gagnante ? 

Définitivement plus accessible qu’une injection (et moins douloureuse aussi), la prise orale d’acide hyaluronique se révèle un geste simple du quotidien et aussi intéressante que les crèmes. Parce qu’on ne voudrait pas que le miroir vous soit désagréable de bon matin, notre formule L’Acide Hyaluronique propose un acide hyaluronique de qualité supérieure : dosé à 180 mg par jour, il est breveté et son efficacité cliniquement démontrée : hydratation boostée de 11% (et croyez-nous, c’est un très bon score !), rides moins visibles (-17%) et moins profondes (-18%). Pour aller plus loin, on l’a même associé à des huiles d’onagre et de bourrache réputées pour la peau grâce à une gélule double (et là encore, on est sur la pointe de la technologie en matière d’encapsulation !).

On vous le disait plus haut : dans le derme, l’acide hyaluronique est lié au collagène. Vous le voyez venir ? Il n’y a pas de mystère, pour une action coup de poing sur vos rides, les 2 font la paire. Notre formule Le Collagène complètera ainsi parfaitement votre supplémentation en acide hyaluronique. Alors, curieux de voir les résultats dans quelques semaines ?

Références

1. Kawada C, Yoshida T, Yoshida H, and al. Ingested hyaluronan moisturizes dry skin. Nutr J. 2014 Jul 11;13:70. doi: 10.1186/1475-2891-13-70. PMID: 25014997; PMCID: PMC4110621.
2. Abatangelo G, Vindigni V, Avruscio G, Pandis L, Brun P. Hyaluronic Acid: Redefining Its Role. Cells. 2020 Jul 21;9(7):1743. doi: 10.3390/cells9071743. PMID: 32708202; PMCID: PMC7409253.
3. Neuman MG, Nanau RM, Oruña-Sanchez L, Coto G. Hyaluronic acid and wound healing. J Pharm Pharm Sci. 2015;18(1):53-60. doi: 10.18433/j3k89d. PMID: 25877441.
4. L’acide hyaluronique/hyaluronane. Michel Démarchez. Url : https://biologiedelapeau.fr/spip.php?article62
5. ​​Hsu TF, Su ZR, Hsieh YH, Wang MF, O and al. Oral Hyaluronan Relieves Wrinkles and Improves Dry Skin: A 12-Week Double-Blinded, Placebo-Controlled Study. Nutrients. 2021 Jun 28;13(7):2220. doi: 10.3390/nu13072220. PMID: 34203487; PMCID: PMC8308347.
6. Kawada C, Yoshida T, Yoshida H, and al. Ingestion of hyaluronans (molecular weights 800 k and 300 k) improves dry skin conditions: a randomized, double blind, controlled study. J Clin Biochem Nutr. 2015 Jan;56(1):66-73. doi: 10.3164/jcbn.14-81. Epub 2014 Nov 1. Erratum in: J Clin Biochem Nutr. 2015 Jul;57(1):88-9. PMID: 25834304; PMCID: PMC4306664.
7. Oe M, Sakai S, Yoshida H, Okado N, Kaneda H, Masuda Y, Urushibata O. Oral hyaluronan relieves wrinkles: a double-blinded, placebo-controlled study over a 12-week period. Clin Cosmet Investig Dermatol. 2017 Jul 18;10:267-273. doi: 10.2147/CCID.S141845. PMID: 28761365; PMCID: PMC5522662.

Rester informer des sorties d’articles
L'Acide Hyaluronique
4,7/5
16 avis
Ajouter au panier
Vous avez aimé cet article ?
N’hésitez pas à le partager !
Articles en relation