Comment choisir sa gelée royale ?

Comment choisir sa gelée royale ?

4 minutes
Catégories : Nutrition
4 minutes

Ce qu'il faut retenir :

  • Issue du travail des abeilles ouvrières, la gelée royale est un produit destiné à nourrir la Reine de la ruche.
  • Sa composition unique et complète en fait un super-aliment prisé à travers les civilisations.
  • Fraîche et française sont les deux caractéristiques à rechercher avant tout.

Miel, pollen, propolis, gelée royale… À chaque produit de la ruche ses bienfaits et usages. Si la propolis calfeutre les brèches de la ruche, le miel et le pollen sont les aliments de base de tout l’essaim. Il est toutefois une substance réservée à l’élite : la gelée royale ! Sur ce “lait” fabriqué par les abeilles ouvrières repose tout l’avenir de l’essaim. Mais dans une ruche, deux poids, deux mesures : les larves en profiteront seulement 3 jours avant d’éclore et vivront entre 1 et 3 mois, tandis que la Reine s’en délectera toute sa vie (1) et vivra entre 2 et 5 ans. A se demander si “Qui Nutra, vivra” n’aurait pas été inventé par la Reine elle-même… Mais la royauté fait-elle pour autant la rareté ? Eh bien pas vraiment… Avec l’essor de l’apithérapie dans les années 1960, sa production s’est envolée, et on la trouve à toutes les sauces : en pot, en poudre, en gélules, en ampoules… Alors parmi cette offre pléthorique, pourquoi un tel engouement historique pour la gelée royale, et surtout quelles questions se poser pour reconnaître une gelée royale d’exception ?

L’élixir des dieux

Les premières traces de consommation de la gelée royale remonteraient à la Grèce Antique. Persuadés que l’ambroisie, ce nectar d’immortalité des dieux de l’Olympe, en était riche, les Grecs auraient raffolé de la gelée royale, et Aristote s’en serait délecté pour accroître ses forces physique et intellectuelle. Dans l’Égypte ancienne, elle aurait été l’un des secrets de beauté de Cléopâtre, et la recette de la force des Pharaons. En Chine, la gelée royale est symbole de longévité et vigueur sexuelle, ainsi est-elle l’apanage de l’élite. Alors, vertus réelles ou croyances mythiques ? L’élucidation de sa composition dans les années 60 (2) a permis de confirmer ses bienfaits : antioxydante, tonifiante, anti-fatigue, anti-âge…(3). Royale, on vous dit !

La question de la composition

À substance royale, profil nutritionnel royal ! Ce qui rend la gelée royale si unique, c’est son profil ultra-complet : 60% à 70% d’eau, 11% à 23% de glucides, 9% à 18% de protéines, 4% à 8% de lipides, des vitamines (principalement du groupe B), des minéraux… mais surtout elle possède de véritables pépites à l’origine de ses bienfaits sur l’immunité : un acide gras unique, le 10-HDA (acide 10-hydroxy-trans-2-décénoïque) et des protéines spécifiques (“major royal jelly proteins” ou MRJP) (2, 4). Néanmoins attention, n’est pas royal qui veut et des facteurs extérieurs peuvent entacher sa composition et sa qualité finale : environnement de la ruche, espèce des abeilles, mode d’élevage de l’essaim, traitement post récolte, stockage,... Ainsi produire ce super-aliment pour tout le monde est une chose, garantir une qualité nutritionnelle homogène en est une autre…

La question de l’origine

En ayant révélé ses secrets, la gelée royale se démocratise, la demande augmente, et l’on assiste à l’industrialisation d’une apiculture presque de masse. De la gelée royale pour tous ! Se pose alors la question de la qualité intimement liée à l’origine. En Chine, par exemple, la sélection génétique d'abeilles plus productives et la mise en œuvre de techniques à meilleur rendement (nourrissage artificiel par exemple) ont boosté la production (4). Le revers de la couronne ? Une gelée royale plus concentrée en sucre et moins riche en nutriments. En outre, dans ce pays, à l’instar de nombreux pays de l’Est, l’usage d’antibiotiques pour lutter contre les infections dans la ruche est beaucoup moins strict et encadré qu’en France. S’ajoute à cela une ombre sur la traçabilité de cette gelée chinoise, y compris en filière BIO. 

Autant de constats qui laissent d’autant plus perplexe que 99% de la gelée royale consommée en France provient de Chine (5)... Voilà donc une bonne raison de s’assurer de la traçabilité précise et de choisir une gelée royale origine France.

La question de la fraîcheur

Fraîche ou pas fraîche, telle est la question… La gelée royale se présente principalement sous deux formes : la forme lyophilisée (c’est-à-dire en poudre sèche) ou la forme fraîche.

Parce qu’elle permet une utilisation en ampoules ou en gélules bien plus “pratique”, la forme lyophilisée se révèle une arme de démocratisation massive. Mais là où le bât blesse, c’est que cette étape de lyophilisation altère véritablement les propriétés de la gelée royale, un produit très fragile qui supporte mal les procédés de congélation, décongélation et séchage nécessaires pour la réduire en poudre. De ce fait, pour bénéficier de tous ses nobles bienfaits, il est préférable de bien choisir une gelée royale fraîche, exempte de tout traitement additionnel, et de la conserver au frais entre +2°C et +5°C (6). Moins commode peut-être, mais assurément plus respectueux de l’intégrité du produit : les bienfaits de la gelée royale se méritent.

Le choix sans concession de la qualité Nutri&Co

Française, bio, fraîche, pure et non transformée… Tels sont les attributs royaux de notre Gelée Royale Nutri&Co. Fascinés par l’univers de la ruche et les bienfaits de ses produits, nous avons voulu une gelée royale digne de ce nom. Le sceau de son label GRF® (Gelée Royale Française®) lui confère la plus haute qualité disponible dans tout le royaume : créée par un groupement d’apiculteurs français désireux de s’unir pour valoriser une production de gelée royale locale et à échelle humaine face à une importation massive, cette marque garantit de bonnes pratiques de production respectueuses des abeilles et de l’environnement, une traçabilité rigoureuse et maîtrisée. Enfin, avec 1,4% de 10-HDA et 14% de protéines, notre Gelée Royale peut se vanter d’un profil nutritionnel de haute qualité ; de quoi bien nourrir la Reine, mais également apporter tous les éléments à votre organisme pour soutenir ses défenses dans tous les moments où il en a besoin.

Références  

(1) Pasupuleti VR, Sammugam L, Ramesh N, Gan SH. Honey, Propolis, and Royal Jelly: A Comprehensive Review of Their Biological Actions and Health Benefits. Oxid Med Cell Longev. 2017;2017:1259510. doi: 10.1155/2017/1259510. Epub 2017 Jul 26. PMID: 28814983; PMCID: PMC5549483.
(2) Fratini F, Cilia G, Mancini S, Felicioli A. Royal Jelly: An ancient remedy with remarkable antibacterial properties. Microbiol Res. 2016 Nov;192:130-141. doi: 10.1016/j.micres.2016.06.007. Epub 2016 Jun 23. PMID: 27664731.
(3) Ahmad S, Campos MG, Fratini F, and al. New Insights into the Biological and Pharmaceutical Properties of Royal Jelly. Int J Mol Sci. 2020 Jan 8;21(2):382. doi: 10.3390/ijms21020382. PMID: 31936187; PMCID: PMC7014095.
(4) Kunugi H, Mohammed Ali A. Royal Jelly and Its Components Promote Healthy Aging and Longevity: From Animal Models to Humans. Int J Mol Sci. 2019 Sep 20;20(19):4662. doi: 10.3390/ijms20194662. PMID: 31547049; PMCID: PMC6802361.
(5) L’OBS. Après le scandale de la viande de cheval, la fraude à la gelée royale ? url : https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-malbouffe/20130419.RUE5702/apres-le-scandale-de-la-viande-de-cheval-la-fraude-a-la-gelee-royale.html
(6) GRF : Gelée Royale Française. https://www.geleeroyale-info.fr/bien-consommer-ma/

Et la star de l'article est :

LA GELÉE ROYALE

36,90 €

Ajouter au panier

Articles en relation
Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Et la star de l'article est :

LA GELÉE ROYALE

36,90 €

Ajouter au panier

Rejoignez l'aventure :

En m'inscrivant, j'accepte les conditions générales et la politique de confidentialité, vous pouvez vous désinscrire à tout moment.