Les bienfaits des Oméga-3

Bienfaits des oméga-3

Parmi les nutriments bénéfiques au métabolisme, les oméga-3 tiennent une place essentielle. Vous pouvez retrouver ces acides gras dans différents poissons, mais aussi dans l'huile de lin, pour un apport journalier régulier.

Qu'est-ce que les acides gras oméga-3 ?

Les acides gras oméga-3 sont une famille d'acides essentiels, nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme, mais le métabolisme n'est pas capable de les fabriquer de lui-même. Il est donc primordial de choisir une alimentation variée pour subvenir aux besoins du corps humain.

Le rôle sur l'organisme

Les oméga-3 se présentent sous plusieurs formes :

L'acide alphalinoléique (ALA) est en réalité un précurseur de l'acide docosahexaénoïque et de l'acide eicosapentaénoïque. Présent dans certains végétaux, il doit néanmoins être transformé par l'organisme pour être utilisé par celui-ci. Ce qui fait qu'une grande partie de la teneur en oméga-3 se dissipe pendant la transformation.

L'acide docosahexaénoïque (DHA) est quant à lui présent dans les produits de la mer. Il peut directement être assimilé par l'organisme et propose donc une meilleure absorption que l'ALA. Il joue un rôle dans la structure des membranes et dans le fonctionnement du cerveau.

L'acide eicosapentaénoïque (EPA), présent également dans les produits de la mer, est lui aussi mieux assimilé par l'organisme. Tout comme le DHA, il contribue au bon fonctionnement du système cardiaque. Il possède un rôle dans le processus immunologique d'inflammation.

Les atouts des compléments alimentaires oméga-3

Depuis bien longtemps, les avantages des oméga-3 sont reconnus à leur juste valeur. De nombreux aliments ont même été enrichis en oméga-3, comme les œufs, le porridge ou la margarine. L'EFSA (l'autorité européenne de sécurité des aliments) a permis bon nombre d'allégations nutritionnelles pour mettre en avant les avantages des acides gras poly-insaturé oméga-3.

En choisissant notre formule Les Oméga-3 avec haute concentration, vous pouvez absorber jusqu'à 1150 mg d'oméga-3 par jour, dont 590 mg d’EPA et 400 mg de DHA. Cette supplémentation peut être suivie tous les jours, tout au long de l'année.

 

Les Oméga-3
Les Oméga-3

Cerveau & Coeur

DÉCOUVRIR

Quels sont les bienfaits des oméga-3 ?

De manière générale, l'oméga-3 a une influence sur le cerveau et la vision. Il faut savoir que la matière cérébrale est constituée d'une bonne partie de graisses et d'acides gras. Le fonctionnement du cœur est lui aussi influencé par le taux d'oméga-3 présent dans l'organisme.

Les bénéfices globaux

D'après les études menées par l'EFSA, nous pouvons dire que l'EPA et le DHA aident lors de la fonction cardiaque normale. Le DHA contribue également au fonctionnement normal du cerveau et au maintien d'une vision normale.

En réalité, les oméga-3 doivent être consommés par la majeure partie de la population. Les enfants pourront trouver un apport nutritionnel par le biais de l'alimentation, tandis que les adolescents, les femmes enceintes (encadrées par leur médecin), les sportifs et les personnes âgées pourront bénéficier d'un dosage journalier par le biais d'une supplémentation.

Les bienfaits pour la grossesse

Un apport en oméga-3 peut contribuer au développement normal du cerveau du fœtus et de l'enfant allaitant. Le taux d'oméga-3 est donc surveillé chez la femme enceinte. Le DHA permet également de contribuer au développement de la vue du nourrisson et ce, jusqu'à 12 mois.

De nombreux scientifiques se penchent désormais sur l'effet bénéfique des oméga-3 lors de la grossesse. Une baisse du risque d'accouchement prématuré a été mise en avant par certaines études. Les femmes enceintes sont considérées comme des personnes à risque. Ce qui fait qu'il est indispensable d'avoir un avis médical lors de n'importe quelle prise de compléments alimentaires.

Les bienfaits pour la musculation

Les sportifs pourront trouver dans notre supplémentation un précieux allié. Selon le type de sport, ils peuvent être sujets aux maladies cardiovasculaires. Une aide pour une fonction cardiaque normale peut alors être envisagée. Vous l'avez sans doute remarqué, les acides gras poly-insaturés ont plus d'un tour dans leur sac !

Les oméga-3 seraient une supplémentation ergogène. Cette substance permettrait en effet d'améliorer le travail musculaire, donc, les performances sportives. Bien que des études soient en cours, le rapport entre les oméga-3 et la récupération musculaire n'est quant à elle pas encore établi.

Oméga-3 et perte de poids

En cas de régime, les oméga-3 et les oméga-6 sont à préconiser. Ils sont considérés comme du « bon gras » et pourront dès lors apporter des propriétés intéressantes à l'organisme. Mettez de côté les aliments gras qui ne comportent pas d'oméga. Ceux-ci sont le plus souvent de mauvaise qualité et n'apporteront rien de bon à votre régime !

Les bienfaits sur le cerveau

Les effets bénéfiques des oméga-3 sur le plan cérébral ne sont plus à démontrer. Le cerveau est constitué de 60% de graisses dont une majeure partie est de DHA. Ce dernier peut donc avoir un effet sur la mémoire, mais aussi sur certains troubles mentaux (dépression, démence, troubles bipolaires…).

Oméga-3 et cheveux

Le DHA se glisse dans certains produits capillaires, mais aussi dans différents soins pour le pelage des animaux. Dès lors, vous pouvez l'utiliser sur le pelage terne et sec de votre chat ou de votre chien. Bien évidemment, consultez votre vétérinaire avant d'utiliser un nouveau soin sur les poils de votre animal.

Oméga-3 et effets secondaires

Les excès d’oméga-3 peuvent provoquer des effets indésirables d'ordre digestif. Ceux-ci sont souvent minimes, mais peuvent être dérangeants. Nausées, brûlures d'estomac ou diarrhée peuvent accompagner la prise de votre supplémentation. L'huile de poisson peut également engendrer une mauvaise haleine ou des urines odorantes.

Pour éviter les effets secondaires liés à la prise d'oméga-3, il suffit de diminuer le dosage journalier. Prenez une seule gélule au premier jour de votre cure puis augmentez graduellement la dose pour arriver à celui recommandé. Prenez votre oméga-3 lors de vos repas pour éviter la mauvaise haleine !

Voir aussi notre article dédié aux métaux lourds potentiellement présents dans l'huile de poisson sur notre Blog.

Quelles sont les conséquences d'une carence en oméga-3 ?

Un déficit en oméga-3 peut avoir des conséquences directes sur l'organisme. Par ailleurs, si vous êtes atteint d'une maladie cardiovasculaire, vous devez suivre votre taux d'oméga 3 dans le sang pour éviter les complications liées à une carence. Votre médecin traitant pourra vous aiguiller sur le sujet.

Les causes d'un déficit en oméga-3

Le taux d'oméga-3 dans l'organisme peut être faible lorsqu'une alimentation variée et équilibrée n'est pas respectée. Il est donc important pour chacun de placer dans son régime alimentaire quotidien des aliments riches en oméga-3. L'idéal est de manger du poisson gras (sous forme d'huile ou non). Saumon, hareng ou anchois, à vous de choisir votre poisson favori.

Si vous choisissez une alimentation végétarienne, il faudra d'autant plus faire attention à votre apport en oméga-3. L'acide alpha-linolénique pourra être transformé en acide eicosapentaénoïque et en acide docosahexaénoïque par votre organisme, mais il vous faudra alors un apport plus important. Pour bien faire, pensez à mettre des graines et de l’huile végétale dans votre régime alimentaire.

Les symptômes d'un manque d'oméga-3

De manière générale, les personnes souffrant d'une alimentation pauvre en oméga-3 ne présenteront aucun symptôme physique. Néanmoins, une carence en oméga-3 peut engendrer chez certains des troubles de l'humeur et du sommeil ou des symptômes visuels.

Les bienfaits des oméga-3 s'arrêtent une fois le dosage journalier dépassé. Un surdosage peut en effet provoquer des désagréments, ce qui serait inutile. Tout comme un déficit en oméga-3 peut être néfaste, il ne faut pas abuser des bonnes choses ! Il est donc primordial de ne pas dépasser le dosage journalier recommandé.

Voir aussi nos conseils pour choisir des oméga-3 sur notre Blog.

Quelles sont les sources alimentaires d'oméga-3 ?

La consommation de certains aliments aura une influence directe sur le taux d'oméga-3 dans l'organisme. Pour un apport nutritionnel idéal, choisissez une alimentation variée et équilibrée. Les suppléments pourront ensuite être envisagés.

Les sources animales

Les sources alimentaires d'oméga-3 sont principalement d'origine animale. Nous pouvons citer l'huile de foie de morue, mais également les poissons gras de manière générale (sardine, truite, maquereau, saumon, hareng…). Dans ce type de poisson, vous trouverez de l'EPA et du DHA, mais aussi des triglycérides. Sous cette forme, l'oméga-3 est facilement assimilable par l'organisme.

Les sources végétales

Vous pourrez trouver de l'oméga-3 dans certains végétaux. Il est présent dans les graines de lin, les noix et dans certaines huiles végétales (huile de lin et huile de colza). La consommation d’oméga-3 sous forme végétale est considérée comme moins efficace. Il s'agit d'oméga sous forme de ALA qui doit encore être transformé en EPA et en DHA par l'organisme.




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.