Les effets des probiotiques sur la constipation

Les troubles digestifs peuvent être pénibles. Changement des habitudes alimentaires, stress ou absence d’activité physique, les causes de la constipation sont multiples. Dans tous les cas, les ferments lactiques peuvent vous aider. Décortiquons ensemble tout ce qu’il faut savoir sur les probiotiques et ses effets sur la constipation.

Les probiotiques, qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui peuplent nos intestins. Si le microbiote intestinal est touché par un déséquilibre, ces « bonnes » bactéries ne peuvent plus faire leur travail. Un déséquilibre se crée, ce qui engendre des troubles digestifs, des ballonnements, des douleurs abdominales, de la diarrhée ou au contraire de la constipation. De nouvelles bactéries lactiques devront alors être consommées.

Probiotique et constipation 

Le microbiote intestinal aide le corps à digérer les nutriments tout en préservant les micronutriments qui sont utiles à l’organisme. Lorsqu’un déséquilibre survient, des symptômes digestifs peuvent apparaître ainsi qu’une diminution de l’immunité. Le transit est ralenti et les selles peuvent alors se bloquer dans le tube intestinal. Pas de panique, la consommation de probiotiques peut aider lors de la constipation.

Probiotiques et flore intestinale

L’efficacité des probiotiques sur la flore intestinale n’est plus à prouver ! Les Lactobacillus, les Streptococcus et les Bifidobacterium sont présents dans les intestins de façon naturelle. Pour « repeupler » le microbiote, il est possible d’opter pour des aliments riches en probiotiques ou choisir la prise d’une complémentation adéquate.

Selon plusieurs études, le microbiote intestinal aurait un impact sur de nombreuses propriétés de l’organisme. Lorsque la flore intestinale est perturbée, cela peut avoir un effet immédiat sur l’immunité et la digestion, mais cela peut également engendrer des désagréments psychologiques. Pour éviter le stress inutile et pour se débarrasser au mieux des toxines, mieux vaut préserver vos intestins !

Probiotiques et diarrhée

Cela peut paraître paradoxal, mais les probiotiques sont utilisés à la fois contre la diarrhée et la constipation. Il existe en réalité plusieurs souches de probiotiques, les intestins étant composés de plus de 100 000 milliards de bactéries. Certaines seront utilisées pour combattre les « mauvaises » bactéries tandis que d’autres seront utiles pour booster le transit.

Les probiotiques peuvent donc être utilisés en prévention de la diarrhée. Selon les symptômes ressentis, vous pouvez vous diriger vers une ou plusieurs souches de probiotiques en particulier. Dans le cas de selles molles, le Lactobacillus rhamnosus et le Saccharomyces boulardii pourront devenir vos alliés bien-être, pour un confort mérité. 

Probiotiques et constipation

Si votre constipation est due à un déséquilibre intestinal, vous pouvez choisir l’usage des probiotiques. Une fois votre microbiote remis à neuf, vous trouverez plus de confort au niveau de votre transit ! Il faut toutefois signaler que c’est un processus qui peut prendre un peu de temps, le corps ayant pris de mauvaises habitudes, un changement brutal pourrait le contrarier.

En fait, vous pouvez utiliser les probiotiques de façon occasionnelle, en cas de problème passager. Si vous êtes atteint du syndrome du côlon irritable ou que vous avez une constipation chronique, vous pouvez opter pour une cure légèrement plus longue, afin d’avoir un soutien au quotidien. Une cure de probiotiques dure alors environ 1 mois et est renouvelable plusieurs fois sur l’année.

Quel probiotique prendre pour la constipation ?

Comme nous l’avons dit plus haut, l’intestin est constitué de plusieurs milliards de bactéries issues de souches très variées. Pour combattre la constipation et permettre à votre transit de reprendre le dessus, mieux vaut choisir des compléments alimentaires qui vous proposent des souches de probiotiques différentes, afin de repeupler au mieux votre microbiote !

 

Le Probio²
Le Probio²

Digestion & Immunité

DÉCOUVRIR

Des gélules gastro-résistantes pour une bonne assimilation

Que vous voulez redonner un coup de fouet à votre transit, vous préserver d’une constipation chronique ou combattre une diarrhée, il va falloir avant tout choisir une supplémentation de qualité. Pour ce faire, vérifiez l’étiquette de votre complément alimentaire. Celle-ci doit spécifier l’utilisation de gélules gastro-résistantes.

Les gélules gastro-protectrices permettent aux probiotiques d’arriver vivants jusqu’aux intestins. Une simple gélule ou un comprimé de basse qualité se détériore au niveau de l’estomac, au contact des acides gastriques. Notre complémentation Le Probio² est réalisée à partir de gélules gastro résistantes, mettant à l’abri les différents composants dont la souche Lactobacillus plantarum, la souche L. rhamnosus et la souche L. paracasei accompagnées de 6 souches complémentaires.

Des probiotiques et des prébiotiques en grande quantité

Les probiotiques et les prébiotiques sont symbiotiques. Les prébiotiques vont « nourrir » les nouvelles bactéries ingurgitées tout en nourrissant également les bactéries déjà présentes dans l’intestin. Ce qui va aider grandement à la prolifération des micro-organismes. Un point essentiel pour obtenir un bon transit au plus vite !

Bien entendu, il y a des probiotiques et des prébiotiques dans de nombreux aliments. Vous en trouverez dans les produits laitiers, les yaourts, mais aussi dans la levure de bière, la choucroute, les légumes fermentés et dans certaines boissons spécifiques (kéfir, koutchma…). Vous pourrez donc profiter de leurs bienfaits au quotidien en choisissant une alimentation saine et variée.

Est-ce que les probiotiques entraînent de la constipation ?

Si le dosage de votre complémentation n’est pas adapté, il est possible que celle-ci provoque de la constipation. Si vous prenez des probiotiques en ayant un régime alimentaire pauvre en fibres, cela peut également être problématique. Les problèmes de transit ne doivent pas être pris à la légère. Ces désagréments prennent du temps à disparaître.

Rome ne s’est pas faite en un jour ! Il est normal que la flore intestinale prenne du temps à se rééquilibrer. En choisissant des aliments riches en probiotiques, vous prenez le risque qu’une partie de leurs principes actifs se détériore au niveau de l’estomac. En optant pour une complémentation de qualité, vous optimisez l’absorption des probiotiques. 

Que faire en cas de constipation ?

En cas de constipation, il n’y a pas qu’une seule solution. Notre mission est de vous aider dans votre bien-être. Parce que la Nutra, c’est tous les jours, voici quelques petits gestes à faire au quotidien en prévention de la constipation. Parmi les recommandations que nous vous préconisons, boire de l’eau est peut-être la solution la plus facile.

Il est également conseillé de choisir une alimentation riche en fibres. Le rôle des fibres sur l’organisme est d’augmenter le volume de selles tout en aidant à régulariser les propriétés intestinales. Voir aussi le lien entre fibres et constipation. Pour ce faire, les pruneaux peuvent vous aider. Faire du sport, masser votre ventre, et boire du jus d’agrume pourra également vous être utile, selon votre métabolisme. Voir ici la liste des aliments contre la constipation.

Est-ce qu’il existe un danger lors de l’ingestion des probiotiques ?

Pour éviter un trouble digestif, il est important de respecter le dosage recommandé sur votre complémentation. Vous évitez ainsi ballonnements, troubles digestifs, diarrhée, douleurs abdominales et autres désagréments.

Il n’y a pas de contre-indication particulière pour la prise de probiotiques chez l’adulte. Néanmoins, les enfants de moins de 10 ans devront éviter les cures, tandis que les femmes en cours de grossesse devront impérativement prendre l’avis de leur médecin traitant avant de commencer une cure.

 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.