Comment bien choisir sa spiruline ?


Ce qu'il faut retenir :

  • La spiruline est une micro-algue très riche qui s'apparente à un multi-vitamines naturel. 
  • Propreté, mode de séchage, teneur en micro-nutriments, certification bio.... Quelques facteurs clés sont à connaitre pour faire le bon choix.
  • La spiruline Nutri&Co est sélectionnée en fonction de tous ces facteurs afin d'obtenir la meilleure qualité au meilleur prix.

La spiruline, c'est quoi ?

Une micro-algue en forme de serpentin n'excédant pas 0,1 millimètre, apparue sur Terre il y a plus de trois milliards d'années... C'est bien plus tard que les Aztèques et des tribus installées au bord du lac Tchad ont eu l'idée lumineuse de l'intégrer à leur patrimoine culinaire. Si les conquistadors et autres colonisateurs ont bien été intrigués par ces galettes locales préparées à partir d'une étrange matière, leur curiosité n'est guère allée au-delà. Redécouverte à partir du XIXe siècle, la spiruline restait nimbée de mystère. Pourquoi les peuples qui en consomment sont-ils épargnés par la malnutrition ? Dans les années 60, la science faisait un grand pas : des analyses révélaient un profil nutritif exceptionnel (1). En 1974, la Conférence mondiale de l'alimentation des Nations unies la présentait (en version originale) comme " the best food for the future ". Nous y voilà. On parle, ni plus ni moins, de l'aliment le plus riche au monde.

La spiruline en chiffres

Dix grammes de spiruline vous apportent autant de calcium qu'un grand verre de lait, autant de fer que 400 grammes d'épinards, autant de protéines que 35 grammes de bœuf, autant de bêta-carotène que 170 grammes de carottes, autant de vitamines E que dans trois cuillères de germe de blé, et autant de vitamine B12 que 200 grammes de maquereau. Autant vous dire que cette algue n'est comparable à aucune autre. Ni à aucun autre aliment. Si spiruline rime avec protéine ce n'est pas un hasard. Elle en est bourrée ! 66 % pour être précis, d'une excellente digestibilité, et sans cholestérol. À titre de comparaison, un morceau de bœuf ne contiendra que 20 % de protéines, empesées de cholestérol (90 mg pour 100 grammes de viande). La spiruline est donc parfaite pour les végans, mais pas seulement : notre micro-algue préférée renferme aussi un cocktail unique de micro-nutriments : antioxydants (2), phytopigments, magnésium, acides aminés, acides gras essentiels (3), du fer, du zinc, de l'iode et plein de vitamines, à commencer par la A, mais aussi la E, les B1, B2, B3, B6 et B12 ultra-concentrée (4) : 3 grammes de spiruline apportent 240 % des valeurs nutritionnelles de référence. En bonus, vous aurez même de la vitamine K.

La spiruline et ses bienfaits

Mais d'où la spiruline tire-t-elle sa force ? De la phycocyanine. Ce pigment bleu est le numéro 1 des antioxydants (5). Son pouvoir est vingt fois plus puissant celui que la vitamine C ! Forte d'une longue liste d'atouts, la spiruline dispense logiquement une foule de bienfaits : elle renforce vos défenses immunitaires (6,7), face aux agressions et aux microbes, et combat les courbatures ou autres douleurs articulaires, grâce à une action antiinflammatoire démontrée (8). À toutes ces vertus s'en ajoute une autre, d'ordre écologique : sa culture demande peu de ressources. Quintessence de l'aliment durable et responsable, la spiruline nécessite trois fois moins d'eau que le soja, 30 fois moins de surface et cinq fois moins d'énergie. On ne vous parle même pas du bœuf... Si ? Ok. Pour produire un steak, il faudra cent cent fois plus d'eau, 300 fois plus de surface, 150 fois plus d'énergie.

Mais alors, quelle spiruline choisir ?

Question essentielle s'il en est : on la trouve en poudre, en cachets ou en gélules, artisanale ou industrielle, bio ou pas, et même dans des cocktails branchouilles. Quid de la qualité ? Critère numéro un un, la propreté. Parce que la spiruline a tendance à se lier aux métaux lourds et aux bactéries, l'attention portée à la culture est donc la condition première d'une bonne production. Demandez les certificats d'analyses ! Critère numéro deux, le mode de séchage : le produit et ses précieux nutriments sont préservés à basse température, sous la barre des 50 degrés. Il faut savoir qu'environ deux spirulines sur trois sont séchées à haute température. Critère numéro trois, la concentration de phycocyanine, dont le taux est un bon indicateur de qualité nutritive : 15 % sont un minimum. La méfiance est de rigueur si le ratio n'est pas indiqué par le fabricant. À ces trois points interdépendants s'ajoute la question du bio : la spiruline Bio existe-t-elle ? La réponse est " oui ". Depuis mai 2017, cette certification garantit une culture écologique, sans pesticides, sans engrais de synthèse ni substituts d'origine animale.

Et la spiruline Nutri&Co dans tout ça ?

Parce qu'elle concentre le meilleur :

  • Traitée à froid, séchée et comprimée à moins de 50 degrés.
  • 100 % pur, sans colorants, sans arômes ni agents de charge.
  • Une forte teneur en phycocyanine, de 15 à 19 %
  • Des conditions de production exceptionnelles, au cœur du site naturel d'Oonaiyur, en Inde du Sud, dans la première ferme certifiée Bio au monde, dotée de 35 ans d'expérience.
  • Une propreté irréprochable, comme le prouvent les analyses bactériologiques et métaux lourds disponibles sur notre site.
  • Analysée et conditionnée en France.

1. Sguera S., " Spirulina platensis et ses constituants, intérêts nutritionnels et activités thérapeutiques ", Sciences pharmaceutiques, 2008, Henri Poincare -Nancy 1 ; 2008.
2. Kalafati, M., A. Z. Jamurtas, M. G. Nikolaidis, V. Paschalis, A. A. Theodorou, G. K. Sakellariou, Y. Koutedakis, et D. Kouretas, " Ergogenic and antioxidant effects of spirulina supplementation in humans ", Medicine and Science in Sports and Exercise, janvier 2010, pp. 142-151.
3. Goulamabasse T. R., " La spiruline, activités thérapeutiques et son intérêt dans la lutte contre la malnutrition à Madagascar ", Thèse d'État, faculté de pharmacie de Lille, 2018.
4. Karkos P.D. et coll., " Spirulina in Clinical Practice : Evidence-Based Human Applications ", Evidence-Based Complement and Alternative Medecine, 2011, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3136577/Goulamabasse T. R., consulté le 24 octobre 2019 ; Goulamabasse T. R., op. cit.
5. Romay C. et Gonzales R., " Phycocyanin is an antioxidant protector of human erythrocytes against lysis by peroxyl radicals ", The Journal of pharmacy and pharmacology, avril 2000, pp. 367-368.
6. Hayachi O. et coll. " Enhancement of proliferation and differentiation in bone morow hematopoietic cells by Spirulina (Arthrospira) platensis in mice ", Journal of Applied Phycology, février 2006, pp. 47-56.
7. Lee A. N., et V. P. Werth, " Activation de l'auto-immunité suite à l'utilisation de suppléments immunostimulants à base de plantes ", Archives of Dermatology, juin 2004, pp. 723-727.
8. Romay C et coll. " Further studies on anti-inflammatory activity of phycocyanin in someanimal models of inflammation ", Inflammation Research, 1998, vol. 47, pp. 334-338.

Et la star de l'article est.... 

Spiruline Bio
€24,40

Inscrivez vous à notre newsletter !

et recevez nos articles dans votre boite mail :


Cet article vous

plaît ? Partagez le !

Cela nous aide à vous proposer du contenu

de qualité

Et la star de l'article est.... 

Spiruline BioSpiruline Bio
€24,40

Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés