PARTAGE

Pourquoi faire une cure de vitamine C ?

Cure de vitamine C

La vitamine C apporte de nombreux bénéfices dans le fonctionnement de l’organisme. Elle se trouve dans de nombreux fruits et légumes. Il est également possible de la consommer sous forme de complément alimentaire et existe sous plusieurs formes : l’ester-C et la vitamine C liposomale. Qu’est-ce que la vitamine C exactement ? Quels sont ses bienfaits sur l’organisme ? Quand et comment consommer ces compléments alimentaires ?

Qu’est-ce que la vitamine C ?

Nature et posologie de la vitamine C

La vitamine C est un hydrosoluble, ce qui signifie qu’elle est soluble dans l’eau. Elle est absorbée par l’intestin grêle et notamment par la bouche et l’estomac. Du point de vue de la chimie, on l’appelle acide ascorbique. Elle est composée de carbone, d’hydrogène et d’oxygène.

Il est recommandé d’avoir un apport journalier en vitamine C d’au moins 100 mg.

La principale source de vitamine C se trouve dans les fruits, comme le kiwi, l’orange, la mangue, les fraises, le pamplemousse et la papaye. On la retrouve également dans les légumes et herbes aromatiques. Ainsi, une alimentation équilibrée permet au corps de trouver un apport en vitamine C. Toutefois, il est recommandé d’avoir recours à une supplémentation pour s’assurer de consommer la bonne dose.

Vitamine C classique, ester-C ou vitamine C liposomale ?

Les compléments alimentaires de vitamine C se déclinent entre la vitamine classique, l’Ester-C et la vitamine C liposomale. Mais à quoi ces appellations correspondent-elles ?

L’Ester-C est une vitamine estérifiée, c’est-à-dire transformée en ester. L’ester est un composé organique qui provient d’une molécule d’acide et de la condensation d’une molécule d’alcool. Il en résulte l’élimination d’une molécule d’eau. Elle est aussi utile que la vitamine C classique mais a l’avantage de proposer un pH neutre, ce qui est idéal pour les estomacs et muqueuses fragiles. De plus, elle serait plus efficace contre le scorbut ainsi que dans la diminution des taux d’oxalate. Il est recommandé d’en consommer 500 mg à 1 000 mg par jour.

Quelle différence entre la vitamine C classique et la vitamine C liposomale ? 

La vitamine C liposomale a une capsule constituée de liposomes. Il s’agit d’une particule entourée de lipides qui achemine les nutriments dans le corps. La vitamine C liposomale va aider l’acide ascorbique à mieux pénétrer dans les cellules du corps et à avoir une action de plus longue durée. Cette forme de supplémentation augmente les bienfaits de la vitamine C. Elle reste plus longtemps dans l’organisme et est directement absorbée par les cellules.

Comment faire une cure de vitamine C ? 

Une cure possible toute l’année 

Une supplémentation en vitamine C est recommandée. Elle est possible toute l’année à hauteur de 110 milligrammes par jour. Toutefois, la consommation de vitamine C ayant un effet déstressant et défatigant, il est idéal de la commencer en hiver. En effet, cela va permettre au corps de lutter contre la baisse d’énergie durant cette saison. 

Ce genre de cure est d’autant plus préconisé chez les enfants et adolescents pour aider à leur développement. Ce besoin est majoré à 120 mg chez les femmes enceintes ou pendant l’allaitement. De plus, les fumeurs sont invités à surveiller leur consommation de vitamine C. Certains médecins leur recommandent un apport nutritionnel pouvant aller jusqu’à 150 mg par jour. 

Cure de vitamine C : les bienfaits 

La vitamine C a de nombreuses utilités dans l’organisme. Elle aide le corps à fabriquer le collagène : une protéine utile dans la formation du tissu conjonctif de la peau. De plus, elle sert au maintien de la fonction immunitaire, stimule la cicatrisation des plaies, augmente l'absorption du fer et favorise la formation de globules rouges. Aussi, elle contribue au fonctionnement normal des os, cartilages et de la peau, du système nerveux. Elle protège les cellules contre les radicaux libres : c’est-à-dire qu’elle a un effet antioxydant. Par ailleurs, elle permet de lutter contre la pneumonie et le tétanos. Enfin, elle réduit la fatigue, ce qui en fait un bon allié durant l’hiver !

Les symptômes de la carence en vitamine C sont connus depuis l’Antiquité. Le scorbut est une maladie dûe à ce genre de carence. Elle touchait principalement les marins n’ayant pas accès aux fruits et légumes pendant longtemps. C’est en 1928 qu’un scientifique arrive à isoler la vitamine C et la nomme “antiscorbutique”, ou acide ascorbique.

Comment prendre son complément alimentaire ?

Vitamine C : à n’importe quelle heure de la journée !

Contrairement à certaines idées reçues, la prise d’un comprimé de vitamine C n’est pas assortie d’un effet coup de fouet. Ainsi, il est possible de le prendre à n’importe quelle heure de la journée, et même le soir ! Il est toutefois utile de se renseigner scrupuleusement sur la composition de vos compléments alimentaires : certains sont associés à la caféine pour un effet boostant. Dans ce cas là, il n’est pas recommandé d’en consommer avant le coucher car la caféine stimule le cerveau.

Consommer de la vitamine C tous les jours : un risque pour la santé ?

Est-il dangereux pour la santé de consommer de la vitamine C tous les jours ?

Une étude a mis en avant qu’un adulte ne devrait pas consommer plus de 2 000 mg de vitamine C. Au-delà, des troubles intestinaux, de la diarrhée, des vomissements, des céphalées, des éruptions cutanées ou de l’asthénie peuvent apparaître. Toutefois, ces effets ne sont que temporaires et ils disparaissent dès lors que la consommation revient à la normale.

Par ailleurs, la possibilité qu’une consommation excessive de vitamine C entraîne des calculs rénaux est débattue. 




Rédigé par l'équipe Nutri&Co

Notre équipe scientifique est composée de Diététicienne et Docteure en Sciences de la Nutrition, Ingénieur en Nutrition et Science des Aliments, Naturopathe.

 

Rejoignez l’aventure !

Inscrivez-vous à nos communications et bénéficiez de contenus exclusifs, du programme fidélité et d’offres personnalisées.
Pas plus d'un email par semaine, c’est promis !